Pour l’amour du peuple

Un film de Audrey Maurion, Eyal Sivan

 2004  France, Allemagne  Documentaire  89 min  N&B et Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma  VOSTF (allemand)

 Adapté de : « Pour l’Amour du Peuple, un officier de la Stasi parle » de Reinhardt O. Hahn (Albin Michel)  Scénario : Eyal Sivan, Audrey Maurion,Aurélie Tyszblat  Musique : Christian Steyer, Nicolas Becker  Image : Peter Badel  Son : Werner Phillipp  Montage : Audrey Maurion

 Distribution : Hanns Zischler

Producteurs :
Arcapix (57 rue de Turbigo, 75003 Paris, Tel. 01 44 78 97 96, Fax. 01 44 78 65 50, Mail. mel@arcapix.com)
Zero Film GmbH (Lehrter Strasse 57, D-10557 Berlin, Allemagne, Tel. 49 30 390 6630, Fax. 49 30 394 58 34, Mail office@zerofilm.de)
Distributeur :
Les Films du paradoxe (2 bis rue Mertens, 92270 Bois-Colombes, Tél : 01 46 49 33 33, Fax : 01 46 49 32 23, Mail : films.paradoxe@wanadoo.fr)
 Éditeur :
Les Films du Paradoxe (2 bis, rue Mertens, BP 47, Bois-Colombes 92270, Tél: 33 1 46 49 16 90, Fax : 33 1 46 49 32 23)

Monsieur B., officier de la Stasi *, a travaillé pendant vingt ans comme fonctionnaire au service de la surveillance et du contrôle du peuple - un service public -, il a agit par amour. Un amour inconditionnel et absolu pour son peuple. Un amour aveugle et destructeur. Lorsque le vent tourne et que le régime dont il faisait partie change, Monsieur B. est licencié. Il se retrouve alors sans perspective ni avenir. Il est seul dans ce bureau qui n’est désormais plus le sien. B, un homme qui avait fait sienne la devise : “La confiance c’est bien, le contrôle c’est mieux”.

* La Stasi est la contraction de « Staats Sicherheitsdienst » et désigne la police politique dépendant du Ministère de lʼintérieur de la RDA

Pour l’amour du peuple est construit uniquement à partir d’images d’archives, dont un grand nombre sont inédites, et illustre parfaitement le témoignage recueilli par Reinhardt O. Hahn. C’est un film sur la surveillance et l’aveuglement, sur la croyance et la désillusion.

Pour découvrir ce film

Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :