Tous les films - R

0-9ABCDEFGHIJKLMNOPQ – R – STUVWXYZ

R5 autour d’un maquis

Paton, Georges Lannes, 1944

En 1944, dans le Limousin, deux amis se retrouvent dans la foule qui acclame les soldats alliés. Le plus jeune, Paul, relate ses activités au sein du maquis limousin, surnommé R5. Il évoque également le courage de ses camarades partis libérer les autres régions françaises.

Racetrack

Frederick Wiseman, 1985

Wiseman observe l’activité du champ de courses de Belmont, dans l’état de New York, haut lieu de l’élevage de pur-sang et des courses hippiques. Il s’attarde sur l’activité des différents acteurs de ce monde : entraîneurs, jockeys, palefreniers, garçons d’écurie et vétérinaires.

Rachel

Simone Bitton, 2009

La vie et la mort de Rachel Corrie, une jeune pacifiste américaine écrasée par un bulldozer israélien dans la bande de Gaza en 2003, alors qu’elle tentait d’empêcher la destruction d’une maison palestinienne.

Rachida

Yamina Bachir-Chouikh, 2002

Rachida,institutrice est abordée par des hommes qui lui demandent de poser une bombe à l’école. Elle refuse et ils lui tirent dessus,la laissant pour morte.Rachida survit et se réfugie dans un village…

Rachida, lettres d’Algérie

Florence Dauchez, 1994

Portrait de famille, en même temps que témoignage d’une femme et mère algérienne, ce film nous montre avec force et émotion le quotidien d’un pays qui s’enferme dans la violence.

Racines

Jean-Denis Robert, Patricia Bodet, 2007

À l’aide d’archives personnelles et de souvenirs, un film documentaire en deux parties se penche sur le destin de deux familles sur trois générations : les Géminel et les Kaced, ballottés par des allers-retours entre la France et l’Algérie. Une démarche qui révèle le poids de la grande Histoire sur celle, plus intime, des familles, et démontre que chaque individu est le produit de multiples contradictions, de tragédies et d’espoirs, de guerres et d’engagements.

Racines du brouillard (Les)

Dounia Bovet-Wolteche, 2009

Axelle est auprès d’Ali qui meurt, dans un hôpital à Paris. En 1954, Ali était condamné à mort par la France à cause de son combat pour l’indépendance algérienne. En 1962, Axelle, à peine arrivée de France, faisait sa connaissance à Alger dans l’euphorie de l’indépendance. Après la mort d’Ali, Axelle retourne en Algérie dans le village où vit encore sa femme. Sur les traces de leur passé commun, elle écoute l’écho des promesses qui résonne encore.

Racisme à peine voilé (Un)

Jérôme Host, 2004

Octobre 2003, Alma et Lila Lévy sont exclues du Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour le seul motif qu’elles portent un foulard. S’en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, justifiant dans la plupart des cas l’exclusion des jeunes filles qui portent le foulard à l’école. Février 2004, une loi finit par être votée par l’assemblée nationale, à la demande de Chirac… Ce documentaire revient sur cette polémique

Radio “La Colifata”

Chloé Ouvrard, Pierre Barougier, 2001

Une radio animée par les patients d’un hôpital psychiatrique à Buenos Aires.

Radio Nomndaa

Réalisation collective, 2005

La parole de l’eau, première station radio à émettre en langue amuzga et à satisfaire les besoins de communication du municipio autonome. Son existence renforce l’autonomie des peuples indigènes de la région ainsi que leur identité et leur culture.

Radio Okapi, radio de la vie

Pierre Guyot, 2006

En 1994, au Rwanda, «  la radio des mille collines  » a joué un rôle terrible dans le dernier génocide du 20ème siècle. La République Démocratique du Congo connait, elle aussi, une guerre civile. Pour que l’histoire ne se répète pas, les journalistes de Radio Okapi cherchent à apporter aux Congolais une information juste et équilibrée et de faire de cette radio un instrument de paix.

Radio schizo

Karin Rondia, 2001

C’est l’histoire de quelques jeunes, atteints de schizophrénie, qui préparent une émission de radio autour de leur maladie

Rage (La)

Pier Paolo Pasolini, 1963

La Rabbia est un essai polémique et idéologique sur les évènements des dix dernières années. Les documents sont issus de ciné-journaux et de courts métrages, et montés de façon à suivre une ligne chronologique idéale.

Raising the roof

Françoise Flamant, Veronica Selver, 2005

Les Seven Sisters, un collectif américain de femmes charpentières, brisent les discriminations professionnelles et prouvent leurs talents.

Raisins de la colère (Les)

John Ford, 1940

Ce film fort raconte l’histoire de la famille Joad, lors de la Grande dépression américaine marquée par les séquelles de la crise économique et le Dust Bowl dans le sud du pays. Il raconte la vie des Américains poussés sur les routes et plongés dans la misère pendant la crise économique de 1929 lorsqu’ils sont chassés de leurs terres par les banques qui prennent possession de leurs biens fonciers.

Raisins verts (Les)

Catherine Bernstein, 1998

Deuxième partie de la trilogie Kassel années 30

Raison du plus faible (La)

Lucas Belvaux, 2006

Pour pouvoir offrir une mobylette à la femme de leur copain Patrick, trois hommes vont prendre les armes pour aller chercher l’argent là où il est. Rêvant que quelque chose est encore possible pour sortir de leur détresse, ils vont tenter un très gros hold-up…

Raison du plus fort (La)

Patric Jean, 2003

Au lieu de combattre la pauvreté, on combat les pauvres. Suivant l’exemple américain, l’Europe se polarise entre ses quartiers riches et ses banlieues de misère où se généralise la « tolérance zéro ». On construit une prison quand on ferme une usine.

Raiz forte

Aline Sasahara, Maria Luisa Mendonça, 2000

L’Amazonie brésilienne est le théâtre d’une violente compétition pour la conquête de nouveaux territoires. Ce film témoigne des conditions d’installation au cœur de la forêt vierge d’un groupe de colons pauvres alors que dans les régions voisines, déjà défrichées et colonisées, les grands propriétaires s’accaparent l’essentiel des terres.

Râ la réparatrice

Mamadou Kotiki Cissé, 2007

C’est l’histoire de Râ, une jeune fille mère. Elle est fiancée et travaille en compagnie de ses collègues garçons au rythme des saisons.

Ralliés

Adila Bennedjai-Zou, Joseph Confavreux, 2002

Le film retrace l’histoire d’Albert, Ahmed et Miloud, trois membres du corps expéditionnaire français qui, pendant la guerre d’Indochine, ont déserté les rangs de l’armée française pour se rallier au Viêt-Minh.

Ramona, quand les compteurs s’arrêtent…

Véronique Sanson, Rosy Chumillas, 1993

C’est le récit intimiste d’un drame banal de notre époque : l’éclatement et la désintégration d’une grande entreprise de la région parisienne. Ce drame, inscrit dans la mutation silencieuse qui bouleverse depuis quinze ans le paysage industriel français, est vécu de l’intérieur par deux anciennes ouvrières spécialisées de la Compagnie des compteurs de Montrouge, aujourd’hui démantelée. Ce sont-elles, les réalisatrices du film.

Raquetteurs (Les)

Michel Brault, 1958

Réalisé selon la technique « candid eye », ce film nous fait assister à un congrès de raquetteurs tenu à Sheerbroke, au Québec, en 1958. Le comportement des spectateurs et des compétiteurs, tout cela est si fidèlement capté par la caméra que ce film constitue presque un document ethnographique.

R.A.S.

Yves Boisset, 1973

La transformation de jeunes appelés. Une des toutes premières fictions sur la guerre d’Algérie. Un témoignage engagé, un film rare.

RAS nucléaire - rien à signaler

Alain de Halleux, 2008

Des ouvriers du nucléaire sortent de l’ombre pour dresser un tableau inquiétant de leurs conditions de travail et de sécurité. Une enquête exemplaire.

Ravaudeuses (Les)

Joëlle Stéchel, 2006

Documentaire sur les femmes relais de la banlieue nord de Paris : les ravaudeuses. Par leur propre expérience, elles ont identifié les nombreux besoins des populations migrantes quand elles arrivent en France : apprendre le français, soutenir le travail scolaire des enfants, résoudre les conflits familiaux, comprendre le fonctionnement des différentes administrations, obtenir un logement ou un droit de séjour… Une vraie solidarité intercommunautaire se crée ainsi autour de ces mamans médiatrices, promotrices et initiatrices. Des femmes qui exercent un nouveau métier, et qui sont devenues en dix ans des interlocutrices indispensables aux traditionnels acteurs sociaux. Une vraie reconnaissance.

Raviolis, la boîte à rêves

Katja Gauriloff, 2012

Pris dans les rouages glaçants de l’industrie agro-alimentaire, des hommes et des femmes rient, pleurent, espèrent. La Finlandaise Katja Gauriloff les filme avec poésie dans ce documentaire.

Raymond Aubrac, les années de guerre

Pascal Convert, Fabien Béziat, 2010

La parole est donnée à Raymond Samuel, dit Raymond Aubrac, qui a vu naître le vingtième siècle «  dans le linceul de la grande guerre  » avant de plonger dans l’aventure de la Résistance.

Raymond Aubrac, reconstruire

Pascal Convert, Fabien Béziat, 2012

La vie de Raymond Aubrac, à partir de la libération.

Rebel Menopause

Adele Tulli, 2014

La vie des femmes commence avec la ménopause. À quatre-vingt cinq ans, Thérèse Clerc, militante féministe de longue date dont la passion pour la politique et pour le droit des femmes a conduit toute sa vie, est à l’initiative de la maison des «  Babayagas  » de Montreuil. Portrait intime d’une femme extraordinaire qui fait de la vieillesse un moment de paix et de grande liberté pour les femmes.

Récits de Fukushima

Alain de Halleux, 2012

Huit films courts qui forment le récit commun, à plusieurs voix, des familles vivant encore à Fukushima.

Récits d’Ellis Island (1978-1980)

Robert Bober, 1980

« Récits d’Ellis Island » est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle d’un écrivain, Georges Perec, et d’un réalisateur, Robert Bober. Les deux hommes partagent une même passion pour les lieux : ceux de l’enfance ou des origines.

Récits d’Oradour

Jérôme Amimer, 2018

Oradour-sur-Glane, un village du Limousin où 642 habitants furent exterminés par les nazis l’après-midi du 10 juin 1944. Le film restitue les récits des héritiers de la douleur des victimes à laquelle fait écho celle du réalisateur.

Récociliation (La) ?

Marion Stalens, 2005

Comment réussir à vivre ensemble après un conflit ? C’est pour tenter de répondre à cette question la réalsatrice est partie en Afrique du Sud interroger des témoins…

Récréations

Claire Simon, 1992

Dans la cour de l’école maternelle, une poignée d’enfants jouent, crient, se battent, rient et pleurent…on appelle ça «  Récréation  ».

Red Forest Hotel

Mika Koskinen, 2011

Dans les campagnes chinoises, des fermiers sont forcés de renoncer à leur terre pour se consacrer à la plantation d’arbres. La compagnie fino-suédoise Stora Enso plante des eucalyptus, qui engloutissent de grandes quantités d’eau.

Reel Injun

Neil Diamond, 2010

Ce road-movie, long métrage documentaire, retrace l’évolution de la représentation des Amérindiens de l’époque du cinéma muet jusqu’à nos jours.

Reflet d’une mémoire

Karim Achour, Valentine Duhem, 52 mn

Un film documentaire autour du transit de la population maghrébine et gitane, arrivée dans les années 60.

Reflet (Le)

Jérôme Amimer, 2008

En 1942, ma grand-mère avait dû quitter son village de Russie brûlé par l’armée allemande. Elle avait 25 ans. Elle mourra trente-six ans plus tard, ici, en Limousin.

Réforme de la carte judiciaire : une tentative de museler la justice

Thomas Lacoste, 2008

Entretien avec Simone Gaboriau, présidente de chambre à la Cour d’appel de Paris et présidente du Syndicat de la magistrature de 1982 à 1986.

Réfugié provenant d’Allemagne, apatride d’origine polonaise

Robert Bober, 1976

Robert Bober a retrouvé le quartier, la rue, la boutique de son père, originaire de Radom en Pologne. Il a cherché les traces de la culture juive assassinée avec son peuple.

Réfugiés de Saint-Jouin (Les)

Ariane Doublet, 2017

Un petit village de Normandie se porte volontaire pour accueillir une famille de réfugiés. Après une longue attente, la famille Hammoud arrivera de Syrie.

Regain

Marcel Pagnol, 1937

Aubignane, un village perché sur un plateau de Haute Provence où seul habite Panturle. Tout autour, morte, la terre ne produit plus rien. D’après la Mamèche, si Panturle trouve une femme à marier, le village pourra renaître. Gedémus, un rémouleur itinérant, se dirige sur Aubignane accompagné d’une jeune femme misérable qu’il traite comme une bête de somme. Cette femme, Arsule, sera-t-elle la nouvelle Eve promise par la Mamèche ?

Regard à l’intérieur : La militarisation au guerrero

Réalisation collective, 2005

Inés et Valentina, deux femmes indigènes de la région la Montaña de Guerrero ont étés violées par des membres de l’armée fédérale Mexicaine. Ce documentaire présente les facteurs économiques politiques et sociaux qui conduisent à ces viols.

Regarde ailleurs

Arthur Levivier, 2018

Arthur Levivier a rencontré les exilés à Calais pendant et après le démantèlement de la «  jungle  ». Durant plus d’un an, il a parlé avec des hommes et des femmes d’origine soudanaise, afghane, éthiopienne, érythréenne, mais aussi des habitants de Calais. Surtout, il a filmé ce que les médias mainstream ne montrent jamais : les violences policières, les injustices… et la force des réfugiés, leurs espoirs et leur capacité à rire de la situation, quoiqu’il arrive.

Regarde, elle a les yeux grand ouverts

Yann Le Masson, 1982

Ce film raconte l’histoire de 1975 à 1982 d’un groupe de femmes d’Aix-en-Provence et de leurs proches, maris, compagnons, enfants. Ces femmes découvrent au MLAC qu’elles peuvent ensemble transformer et vivre autrement des moments aussi importants pour elles que : avorter, accoucher, choisir de faire ou non un enfant.

Regards croisés sur l’insertion

Étudiants du Master MIESS de la promotion 2011 – 2012 : Clélia Malnati, Laura Clercq, Marion Damiane, Simon Malmoustier, 2012

Documentaire réalisé par des étudiants de la Chaire Économie sociale et solidaire de Marne-La-Vallée sur une structure d’insertion.

Regards d’Afghanes

Brigitte Brault, Florent Milesi, 2003

Le premier documentaire tourné par des reporters d’images afghanes. Ce road-movie est une invitation inédite à voir et à entendre des femmes afghanes dévoilées par d’autres femmes afghanes.

Regards de femmes

Michel Amarger, 2004

Réunis à l’occasion du second Festival des cinémas d’Afrique, sept artistes dont quatre femmes s’expliquent sur la place des femmes dans le cinéma africain. Malgré les pressions de leur famille et de la société, malgré la pauvreté des États et la faiblesse des politiques culturelles, quelques unes se sont imposées comme comédiennes, réalisatrices ou plasticiennes.

Regards d’enfants sur le siècle en Limousin

Michel Toutain, 1999

Quotidien de nos parents et grands-parents, moments forts de l’histoire, bonheur dans les familles, mémoire du travail à la campagne et à la ville, ce documentaire dévoile des tranches du XXème siècle en Limousin.

Regards sur nos assiettes

Pierre Beccu, 2014

Six étudiants enquêtent sur l’alimentation. De l’assiette au sol, les jeunes remontent la filière des aliments et montrent les conséquences de nos choix de consommateurs sur la santé, l’économie, le social, l’environnement, la qualité de vie ou les paysages. Avec humour et responsabilité, ils interrogent sans culpabiliser, et informent sans donner de leçons.

Regard sur la folie

Mario Ruspoli, 1961

En 1960, Mario Ruspoli décide de tourner un documentaire sur l’hôpital psychiatrique de St Alban en Lozère. Pari courageux, à une époque où la folie est un sujet tabou, totalement occulté par la société.

Règle du jeu (La)

Jean Renoir, 1939

Christine, La femme du marquis de la Chesnaye a invité en Sologne son amoureux Octave et son ami Jurieu qui vient de battre le record de la traversée de l’Atlantique en avion.

Règles du jeu (Les)

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2014

Le documentaire suit pendant six mois plusieurs jeunes de vingt ans, sans diplôme et à la recherche d’un emploi. Il sont suivis par des coachs d’un cabinet de placement, qui leur enseignent le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi.

Règne du jour (Le)

Pierre Perreault, 1967

Alexis Tremblay, cultivateur québécois à la retraite décide de partir en France à la recherche de ses racines, sur les traces d’un lointain ancêtre ayant émigré au Canada.

Réhabilitations 1 : ce que nous enseignent les archives

Michael Hoare, 2012

Couvrant les années 50 jusqu’à la fin des années 90, ce film raconte l’histoire des foyers de travailleurs immigrés depuis leur création jusqu’à l’annonce du plan de leur transformation en « résidences sociales », ambition politique visant à terme leur disparition.

Réhabilitations 2 : surfaces, prix et espaces collectifs

Michael Hoare, 2012

Une étude filmée de quelques uns des « problèmes » rencontrés dans le projet de faire disparaître les foyers de travailleurs immigrés en les transformant en « résidences sociales ».

Réhabilitations 3 : du « non-droit » aux « nouveaux droits »

Michael Hoare, 2012

On parle des droits, ou plutôt de leur absence. Pour les résidents des foyers de travailleurs ou les résidence sociales, pas le droit de visite après 22h00, un droit strictement limité à héberger un tiers ou un membre de sa famille, pas le droit de changer sa serrure, pas le droit d’avoir un animal. On a surtout le droit de se replier dans sa petite cellule et crever de misère et de solitude.

Réjane dans la tour

Dominique Cabrera, 1993

Réjane fait le ménage dans une tour du Val Fourré. En l’écoutant, en regardant ses gestes et en suivant ses pas, on voit ce que c’est qu’être aujourd’hui une femme de quarante-cinq ans sur un fil !

Relève (La)

Juliette Warlop, 2012

Cela fait plus de trente ans que Didier Ménard est médecin généraliste à la cité du Franc-Moisin (Seine Saint-Denis). Mais qui va le remplacer quand il va prendre sa retraite  ? Comment donner envie à de jeunes médecins de venir s’installer dans ce quartier déshérité  ? Épaulé par une association implantée de longue date, il crée un centre de santé associatif inédit, réunissant médecins et médiatrices de santé. Ce documentaire suit les débuts de ce centre.

Remise de la caisse (La)

Yvan Petit, 2006

En 2003, j’avais proposé à des cheminots de faire un film ensemble, pour raconter leur histoire. Le réalisateur savait qu’il reviendrait…

Remise en question (La)

Patrick Séraudie, 1999

Dominique, Muriel et Jean-Luc ont en commun un même désir : créer leur entreprise artisanale. En compagnie d’une quinzaine d’autres candidats, ils participent à une formation de créateurs d’entreprise dispensée par la chambre de métiers de la Haute-Vienne.

Remords (Le)

René Vautier, Nicole Le Garrec, 1973

René Vautier s’interroge sur son incapacité à dénoncer un fait-divers raciste dont il est témoin entre un Algérien et un policier parisien.

Remue-ménage

Fernand Melgar, 2002

Juché sur ses hauts talons, Pascal affronte quotidiennement le regard perplexe des passants. Difficile de passer inaperçu, dans ce petit bourg de Suisse romande, lorsque l’on est marié, père de famille, et travesti. Et lorsque l’on cherche à vous retirer la garde de vos quatre enfants, sous prétexte que leur équilibre est menacé…

Remue-ménage dans la sous-traitance

Ivora Cusack, 2008

Tourné sur une période de plus de quatre ans, ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une volonté tenace, des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui règne dans le monde du travail et en particulier dans la sous-traitance.

Rencontre avec le President Ho Chi Minh

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1970

Entretien avec le président Ho Chi Minh du Nord-Vietnam sur la guerre du Vietnam.

Rencontres internationales de l’éducation au commerce équitable 2016

José Huerta, 2016

De l’école à la rue, pratiques et visions de l’éducation au commerce équitable.

Rendez-vous chez Lacan

Gérard Miller, 2011

Connaissez-vous Lacan, que beaucoup considèrent comme le plus grand psychanalyste depuis Freud ? Au-delà du mythe, des légendes et parfois des anathèmes, ce film de Gérard Miller nous permet de découvrir son œuvre et sa personnalité, grâce aux témoignages de ses patients, de ses élèves, mais également de ses proches.

Rendez-vous de décembre (Les)

Alexandre Velasco, 1996

Lors du conflit de novembre-décembre 1995, le réalisateur du film était en grève comme la majorité des cheminots. À la demande d’un ami agent de conduite, il a filmé la grève des mécanos du dépôt de locomotives de Paris Sud-Est.

Rendez-vous de l’espérance (Le)

Pierre Biro, 1950

Film réalisé par un collectif de cinéastes amateurs décrivant la mobilisation créée par l’appel de Stockholm dans les villes et les villages de France.

Rendez-vous de Nice (Le)

Vincent Goulet, 2000

Portraits d’opposants à la mondialisation libérale. 100 000 personnes dans les rues de Nice, lors du Sommet européen des 6 et 7 décembre 2000. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?

Rendez-vous des quais (Le)

Paul Carpita, 1954

Dans le Marseille des années cinquante, sur fond de guerre d’Indochine, l’histoire d’un jeune couple confronté aux difficultés économiques et à la crise sociale qui secoue le port.

René Caillié, le livre des sables

Patrick Cazals, 2001

Ce film retrace le périple de René Caillié, enfant de Mauzé-sur-le-Mignon, petit village des Deux-Sèvres pour rejoindre Tombouctou et son retour vers Tanger à travers le désert.

René Depestre, chronique d’un animal marin

Patrick Cazals, 2007

En 1804, Haïti était la première colonie noire à gagner son indépendance. En 2004, de son bourg d’exil et d’adoption, au pied des Corbières, le poète-écrivain René Depestre s’interroge sur le destin tragique de son île natale, sur son œuvre et sur sa propre traversée du siècle…

René Depestre, retour à Jacmel

Patrick Cazals, 2006

En Février 2005, pour la première fois depuis 60 ans, René Depestre est de retour à Jacmel, sa ville natale, inspiratrice de toute son œuvre. L’accueil de la population est à la mesure de l’événement. Il fait ainsi une moisson d’images et de sons pour redonner du souffle à ses futures œuvres. Ce documentaire le suit…

René Dumont, citoyen de la planète terre

Bernard Baissat, 1992

Agronome, tiers-mondiste, écologiste, pacifiste, René Dumont retrace sa vie et ses luttes, ses prises de position contre le colonialisme, le militarisme et le libéralisme puis se tourne vers l’avenir pour continuer à nous mettre en garde contre les dangers des politiques capitalistes.

Renée R. Lettres retrouvées

Lisa Reboulleau, 2014

Une femme entame une correspondance avec ses proches sans savoir qu’elle écrit le roman de la dernière année de sa vie.

René Vautier, cinéaste franc-tireur

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2002

Le film part à la rencontre du cinéaste René Vautier. À 72 ans, longtemps censuré, il reste encore aujourd’hui peu connu du grand public. Pourtant, son parcours atypique a fait de lui un symbole du cinéma engagé.

René Vautier l’indomptable

Jacques Royer, 1996

Une mise en scène particulièrement ironique, à l’image du réalisateur indomptable que l’humour au vitriol n’a jamais effrayé.

Rengaine

Rachid Djaïdani, 2012

Paris, aujourd’hui. Dorcy, jeune noir chrétien veut épouser Sabrina, une jeune maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n’avait pas quarante frères et que ce mariage plein d’insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés : pas de mariage entre entre Noirs et Arabes. Slimane le grand frère, gardien des traditions, va s’opposer par tous les moyens à cette union…

Renzo Piano, architecte au long cours

Marc Petitjean, 1999

Renzo Piano, architecte star, est à la tête d’un gigantesque atelier qui exporte dans le monde entier, avec le même optimisme technologique, sa passion pour la construction. Il expose démarche et méthodes.

Réparation(s)

Christine Vedel, Mahmoud Chokrollahi, 2004

Réparation(s) est le récit intime et croisé de trois hommes qui mènent un combat pour leur dignité devant le tribunal des prud’hommes parce qu’ils refusent la discrimination syndicale dont ils sont l’objet depuis des années.

Repas annamite

, 1900

Dans une maison, deux Indochinois assis en tailleur mangent avec des baguettes.

Repas de bébé

Louis Lumière, 1895

Dans le jardin de la maison Lumière, la petite Andrée Lumière prend son repas aidée par ses parents, Auguste et Marguerite.

Repas d’indiens

, 1896

A Popotla, au pied de l’arbre de la Noche Triste, des Indiens sont assis en cercle, certains d’entre eux mangent.

Repas fantastique (Le)

Georges Méliès, 1900

Un gentilhomme se fait servir à déjeuner mais celui-ci tourne au cauchemar.

Repenti (Le)

Merzak Allouache, 2012

Algérie région des hauts plateaux. Alors que des groupes d’irréductibles islamistes continuent à semer la terreur, Rachid, un jeune jihadiste quitte la montagne et regagne son village. Selon la loi de « pardon et de concorde nationale », il doit se rendre à la police et restituer son arme. Il bénéficie alors d’une amnistie et devient « repenti ». Mais la loi ne peut effacer les crimes et pour Rachid s’engage un voyage sans issue où s’enchevêtrent la violence, le secret, la manipulation.

Réponses de femmes

Agnès Varda, 1977

Des femmes prennent successivement la parole pour dénoncer le conditionnement que leur impose dès l’enfance une société machiste et revendiquent le droit d’exister en tant qu’individus à part entière. Un ciné-tract représentatif de la vigueur de la revendication féministe dans les années 1970.

Reporters

Raymond Depardon, 1981

Photographes de presse et paparazzi : un monde laborieux et cynique, avec ses codes, ses règles, ses audaces. Raymond Depardon suit pas à pas les reporters de l’agence Gamma.

Repos des braves (Le)

Guillaume Brac, 2016

Arrivés au terme de leur périple à travers les Alpes, une poignée de vieux cyclistes amateurs goûtent un repos bien mérité sur une plage du sud de la France. Ils s’y remémorent leurs exploits, aussi dérisoires qu’essentiels…

Repos du fakir (Le)

Gilles Paté, Stéphane Argillet, 2003

Un regard critique, caustique et humoristique sur le mobilier urbain, reflet et générateur d’exclusions sociales…

Reprise

Hervé Le Roux, 1996

Le 10 juin 1968, des étudiants en cinéma filment la reprise du travail aux usines Wonder de Saint-Ouen. Une jeune ouvrière dit qu’elle ne rentrera pas. De nos jours, la recherche de cette femme prend le tour d’une enquête quasi-obsessionnelle…

Reprise du travail aux usines Wonder - Wonder, Mai 68 (La)

Jacques Willemont, 1968

Un groupe d’étudiants de l’IDHEC en grève vient filmer un militant de l’OCI (Organisation communiste internationaliste), le 10 juin, à l’usine Wonder de Saint-Ouen. L’équipe de tournage arrive sur place au moment où la reprise du travail vient d’être votée et décide de filmer…Une jeune ouvrière refuse de reprendre le travail.

Republica, journal du peuple

Ginette Lavigne, 1998

Portugal, 1975. Depuis un an, la « révolution des Œillets » fait rêver. Au nom du pouvoir populaire, usines, terres et maisons sont occupées. En mai 1975, c’est un quotidien socialiste, le journal « Republica », qui est occupé par la commission des travailleurs.

République 2012

Naïké Dek, Marie-Caroline Lemetter, Éva Allouche, Paola Afonso, 2012

Clin d’œil au film Place de la République réalisé en 1972-74 par Louis Malle, ce film collectif vous propose une série de témoignages de passant-e-s, commerçant-e-s, jeunes, syndicalistes… rencontrés Place de la République.

République de Fatima (La)

Pascale Berson-Lécuyer, 2015

Fatima-Ezzahra Benomar a 30 ans. Elle vit depuis plusieurs mois dans un squat près de la Gare du Nord, où plusieurs familles ont trouvé refuge. Le tribunal leur a accordé un peu de répit, le temps de la trêve hivernale. Pour Fatima, ces quelques mois représentent beaucoup, le temps de souffler, le temps de trouver du travail dans l’audiovisuel, un logement, de renouveler son permis de séjour… Ce film est le portrait intime d’une femme libre, moderne, une combattante qui ne lâche rien. Une femme immigrée venue en France avec un idéal républicain et qui a choisi, envers et contre tout, la France comme terre d’adoption.

République de la Malbouffe (La)

Jacques Goldstein, 2011

Une plongée dans un régime dont la devise pourrait être : obésité, opacité, précarité, depuis la baisse du taux de la TVA dans la restauration.

République des enfants (La)

Jacques Fansten, 2010

Sous l’Occupation, des enfants de déportés son recueillis dans une ferme du Vercors. À la libération, ils se rebellent au moment de rejoindre l’orphelinat traditionnel…

République (La)

Denis Gheerbrant, 2009

«  La République  », à Marseille, c’est une grande artère de l’époque haussmannienne rachetée par deux groupes immobiliers.

Requiem pour un massacre

Elem Klimov, 1984

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Fliora, jeune garçon d’un village de Biélorussie occupé par les troupes nazies, s’engage, bien que trop jeune, chez les partisans. Il va découvrir l’amour, la fraternité, la souffrance, la guerre

Réquisitions de Marseille (mesure provisoire)

Luc Joulé, Sébastien Jousse, 2004

Sous l’impulsion du programme du Conseil National de la Résistance, Raymond Aubrac et les ouvriers marseillais instaurent à la libération une forme de «  gestion participative  » de 15 000 salariés à leurs entreprises.

RESF : un réseau de résistances

Agathe Dreyfus, Christine Gabory, Ivora Cusack, 2007

Série de cinq films d’actualités documentaires réalisés en 2006/2007 autour du Réseau Éducation Sans Frontières Bouches-du-Rhône (RESF13).

Résidence Bachelard, rêverie darwinienne.

Olivier Pagani, 2009

Cité Scientifique. Il y a quelqu’un parmi les arbres. Il veut rendre sa maison habitable. On entend des voix. L’une parle de cellules, l’autre, de la maison d’enfance. Mais lui n’entend que cette question : Comment accepter de mourir ? La science et la poésie y changent-elles quelque chose ? Peut-être.

Résistance du 2 septembre (La)

Isaac Isitan, 1977

Spéculateurs de terres : les travailleurs venus se construire des taudis à la périphérie d’Istanbul.

Résistance (La)

Réalisation collective, 2001

Ce documentaire traite de la présence de l’armée fédérale mexicaine dans les communautés indiennes du Chiapas.

Résistance naturelle

Jonathan Nossiter, 2014

En quelques années, des agriculteurs libres ont transformé la conception du vin ainsi que son marché en produisant un vin dit «  naturel  ». Par goût de la liberté, de la transmission, de l’honnêteté artisanale et de la santé de la planète (et de ses habitants), ils sont entrés en résistance.

Résistances ! autour du 60e anniversaire du programme du Conseil National de la Résistance

alternatives : images !, 2006

« Résistances ! » restitue le texte intégral de l’appel solennel à défendre et à actualiser les conquêtes sociales et démocratiques de la Résistance anti-nazie

Résistants.com

Bruno Fay, Xavier Muntz, Stéphane Horel, David Carr-Brown, 2007

Petit tour du monde des collectifs citoyens qui, de plus en plus, tentent d’unir leurs forces pour défendre les libertés individuelles. L’Empire citoyen contre-attaque  !

Résistants dans le 9ème art

Nicoletta Fagiolo, 2008

Résistance dans le neuvième art est un film qui place un regard curieux sur les différents aspects de la vie de ces caricaturistes assidus et parfois héroïques.

Resistencia en la linea negra

Collectif Zhigoneshi, 2011

À travers un voyage révélateur, et partant d’une intimité rarement divulguée publiquement, une équipe de réalisateurs autochtones brandissent les caméras pour montrer au monde les actions que leurs autorités spirituelles – les Mamos – ont entreprises pour faire face aux graves menaces pesant sur leur territoire ancestral.

Résister n’est pas un crime

Marie-France Collard, Foued Bellali, Jérôme Laffont, 2007

A travers les procédures menées par la justice belge à l’encontre des militants du DHKP-C, organisation marxiste turque placée sur les listes terroristes européennes, le film interroge la loi anti-terroriste ainsi que ses conséquences sur les mouvements de contestation sociale et de défense des libertés fondamentales.

Resisting Paradise

Barbara Hammer, 2003

La réalisatrice décide d’entreprendre une recherche sur la vie de Bonnard et de Matisse durant la seconde guerre mondiale. En découvrant que de nombreux réfugiés avaient séjourné à Cassis pour rejoindre la résistance, elle décide d’interviewer les témoins de l’époque.

Resist ! Living theatre

Szuszies Dirk, Karin Kaper, 2003

Aujourd’hui je défile. Demain je m’engage ! Être pacifiste est la lutte de toute une vie ! Engagée et enragée, fer de lance d’un mouvement de renouveau du théâtre dans les années 60, vecteur d’idées humanistes et pacifistes, la troupe du « Living theatre » joue et milite encore aujourd’hui dans la rue et dans le monde.

Résolution 819

Giacomo Battiato, 2008

Ce film raconte l’histoire du génocide de Srebrenica, et d’un chercheur français, Jacques Calvez, venu trouver les preuves du génocide.

Respiro

Emanuele Crialese, 2002

L’intrigue de Respiro est inspirée d’une légende de l’île sur laquelle se déroule le film. Une jeune mère de famille y était considérée comme folle parce qu’elle ne se pliait pas aux règles sociales de la communauté.

Ressources humaines

Laurent Cantet, 1999

Écrit et tourné avec des amateurs (chômeurs, cadres et syndicalistes), filmé dans une usine en activité, Ressources humaines pose une question centrale : comment trouver sa place dans un monde du travail en pleine recomposition ?

Rester là-bas

Dominique Cabrera, 1992

Retour en Algérie d’une fille de pied-noir. Elle va voir ceux de la tribu qui sont restés, qui ont pris la nationalité algérienne.

Rétention

Thomas Kruithof, 2012

Un Centre de Rétention en France. Mathilde bataille chaque jour pour défendre les droits d’étrangers qui y sont enfermés. Arrive Yuri, ukrainien sans papiers. Commence alors une course contre la montre pour Mathilde, qui va tenter d’empêcher son expulsion.

Retour à Chicago

Roxane Frias, 2012

Il y a 4 ans Barack Obama est apparu sur la scène du Grant Park dans la ville qui lui a tant donné : Chicago. À la veille des élections de 2012, la réalisatrice a voulu savoir ce qu’a en fait été accompli par le président Obama depuis ce moment porté par l’espoir et l’optimisme ?

Retour à Forbach

Régis Sauder, 2017

Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu. Entre démons de l’extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés ? Ensemble, ils tissent mémoires individuelles et collectives pour interroger l’avenir à l’heure où la peur semble plus forte que jamais.

Retour à Plozevet

Ariel Nathan, 1999

À Plozevet, à partir de 1961 et pendant cinq ans, a eu lieu l’une des plus importantes enquêtes ethnologiques menées en France. Quelles traces en reste-t-il aujourd’hui dans la mémoire des habitants ? Ariel Nathan retourne dans ce village plus de 30 ans après et met au jour les malentendus et les manipulations.

Retour au palais

Yamina Zoutat, 2017

Situé sur l’île de la Cité, au milieu de la Seine, le Palais de Justice de Paris a l’air d’une forteresse impénétrable. Cette vieille demeure garde bien ses secrets. Elle est le lieu du pouvoir. La cinéaste, qui y a travaillé plusieurs années en tant que chroniqueuse judiciaire, connaît bien ses espaces labyrinthiques, ses pratiques, ses cérémonies. Elle y revient à présent, alors que le Palais, tel qu’elle le connaissait, va disparaître : son déménagement est prévu en 2018. Elle l’explore donc, caméra au poing, sur les traces de sa propre expérience.

Retour à Vienne

Ruth Beckermann, Josef Aichholzer, 1983

Franz West (1909-1985), historien et journaliste communiste autrichien, se souvient de son enfance, qu’il a passé dans l’atmosphère judaïque du 2e arrondissement de Vienne. Il évoque la diversité de la population juive de la Mazzesinsel, son engagement dans le mouvement ouvrier de Vienne la rouge et parle de la montée de l’austro-fascisme et du national-socialisme.

Retour d’un aventurier

Moustapha Alassane, 1966

Après un voyage en Europe, un jeune Africain revient au village natal. Dans ses bagages, il rapporte des costumes de cow-boys. Il les distribue à ses amis, amateurs de westerns, et constitue avec eux une bande.

Retour en Algérie

Emmanuel Audrain, 2017

La Guerre d’Algérie – dont ils n’ont pu parler – a bouleversé leur jeunesse. À 65 ans, quand ils ont eu la possibilité de toucher leur «  retraite du combattant  », Rémi, Georges, Stanislas, Gilles et les autres… ont choisi de ne pas garder cet argent pour eux-mêmes. «  Cet argent, nous le collectons et le reversons, pour des projets solidaires… En Algérie.  ». Ils sont aujourd’hui plusieurs dizaines à les suivre. Eux, qui s’étaient tus si longtemps, voilà qu’ils parlent…

Retour sur l’Ile Seguin

Mehdi Lallaoui, 2003

En 1992, l’usine Renault sur l’Ile Seguin fermait définitivement ses portes.Longtemps « citadelle ouvrière » bastion du syndicalisme,aujourd’hui champ de ruine visité par des anciens, nous découvrons toutes les facettes de ce lieu devenu symbole.

Retour sur Ouvéa

Mehdi Lallaoui, 2008

Que subsiste-il de la tragédie d’Ouvéa et comment peut-on encore construire un avenir partagé et sans haine, entre indépendantistes et loyalistes ?

Retrouver le goût

Olivier L. Brunet, 2007

L’expérience des jardins d’insertion de la ville d’Argentan dans l’Orne et l’expérience de l’Université Populaire du Goût.

Rêve algérien (Un)

Jean-Pierre Lledo, 2004

L’auteur du film, exilé algérien en France depuis 1993, demande à Henri Alleg, auteur de La Question de retourner en Algérie pour y retrouver ses anciens compagnons, 40 ans après son départ forcé, suite au coup d’État de 1965, avec l’espoir de ressusciter la fraternité multiethnique dont enfant il a été le témoin, mais qui aujourd’hui semble n’avoir même jamais existé.

Rêve de Bailu (Le)

Nicolas Boone, 2013

En 2008, un tremblement de terre a détruit Bailu, province du Sichuan. Le gouvernement chinois a décidé de reconstruire un village français. Le film est une traversée du village. Il croise ses habitants dans leurs activités.

Rêve de Fouad (Le)

Martin Duckworth, 2012

Fouad Sahyoun est né à Haïfa en 1943. Sa famille a subit l’exode en 1948 et a du fuir au Canada. Il apprend que l’Hôtel Windsor, à Haifa, qui appartenait autrefois à la famille de sa femme Haala, est à vendre.

Rêve de Gabriel (Le)

Anne Lévy-Morelle, 1997

En 1948, quatre familles belges, nombreuses et fortunées, vendent tous leurs biens et embarquent sur de grands navires à destination de l’autre hémisphère, jusqu’en Patagonie chilienne. Un voyage en principe sans retour. Gabriel de Halleux est l’un des patriarches de l’aventure. Cette épopée raconte «  la route  », celle qui mena Gabriel non seulement en Patagonie, mais bien au-delà : près de lui-même.

Rêve de São Paulo (Le)

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2004

São Paulo attire les Nordestins comme l’eldorado de toutes les chances. José quitte ses parents pour rejoindre ses frères dans la ville de ses grandes espérances. Là-bas, rien n’est facile et il le sait. São Paulo est un rêve : comment résister à un rêve  ?

Rêve d’un autre monde

Jean Couderc, 2004

Reportage sur un ONG qui vient en aide aux indiens du Guatemala en développant le commerce équitable.

Rêve d’usine

Luc Decaster, 2003

Proche ouvriers, c’est le récit d’une résistance au quotidien contre la fermeture de l’usine de Mer fondatrice des matelas Epéda, au cœur du Loir-et-Cher.

Réveille-toi, révolte-toi, il est beaucoup plus tard que tu ne le penses

Léo Murray, 2008

Ce court métrage animé se penche sur un des plus grands défis de l’histoire humaine : éviter le réchauffement planétaire incontrôlable. Ce film très didactique invite réellement à agir.

Révélateur (Le)

Philippe Garrel, 1968

Le Révélateur, premier film muet annonciateur d’une longue série s’avère en tout point un chef-d’œuvre atypique. Le contexte politique de l’époque (mai 1968) influe considérablement sur sa réalisation.

Revenu pour la vie (Un)

Michaël Le Sauce, 2014

Un documentaire sur le revenu de base inconditionnel, qui vise à découpler le revenu du travail. Il s’agit de remettre le travail à sa place et de redonner de la valeur aux activités bénéfiques mais non rémunératrices d’un point de vue monétaire : activités sociales, associatives, politiques, artistiques, spirituelles… Pour que chaque être humain, dignement, puisse apporter sa contribution à la société.

Rêver sous le capitalisme

Sophie Bruneau, 2017

Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Petit à petit, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

Rêves américains

François Josnin, 2009

Prenant pour toile de fond l’investiture de Barack Obama, ce documentaire dissèque le mythe du rêve américain.

Rêves de France à Marseille

Jean-Louis Comolli, 2001

Mars 2000, commence la campagne des municipales, la troisième pour nous : qu’en est-il de ce nouvel esprit qui semble souffler sur la vie politique marseillaise ? Rêves de France à Marseille est le 7ème et dernier film de la série documentaire Marseille fait son cinéma réalisée par Jean-Louis Comolli et Michel Samson.

Rêves de ville

Dominique Cabrera, 1993

Septembre 1992. Mantes la Jolie. Dans la foule et le bruit, les quatre tours de l’entrée du Val Fourré tombent. Quelques mois plus tard, on retrouve ceux qui disaient leur émotion du moment.

Rêves d’ouvrières

Thao Tran Phuong, 2006

Toan et Ngan montent des dossiers d’embauches, passent des entretiens, essuient des refus. Dinh nous parle de la condition ouvrière dans ces sociétés internationales qui sont venues s’installer au Vietnam et elle exprime ses revendications.

Rêves et cauchemars

Suzanne Chupin, Sylvie Texier, 2007

Ce film d’atelier est point de départ d’une belle aventure qui relie des enfants, des jeunes, des hommes et des femmes d’ici et d’ailleurs en s’inspirant de la citation d’Antoine de St Exupéry " Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore votre rêve ". Ce film est donc un premier épisode tourné en Algérie dans le cadre d’un festival autour d’ateliers avec des enfants de là bas.

Rêves sans étoiles (Des)

Mehrdad Oskouei, 2016

À Téhéran, dans un centre de détention et de réhabilitation pour mineurs, des adolescentes détenues pour crimes et délits, voient leur vie s’écouler ou gré des rires, des chants et de la mélancolie. L’ennui de leur vie et la peur de ce qui les attends dehors, rythment leur quotidien. Le cinéaste Mehrdad Oskouei, filme avec une grand proximité et beaucoup d’empathie, l’atmosphère et l’humeur de ces jeunes filles désabusées.

Rêve usurpé (Le)

Luc Decaster, 1994

Dans quelques années, que restera-t-il de la mémoire de ces « petites gens » qui ont sillonné usines et quartiers ? Ces militants de base du parti communiste français. Que sont devenus les mentalités mais aussi les désirs de ces oubliés de l’Histoire, hier forts de leurs arguments et soudainement fragilisés par l’effondrement de leur univers ? Une histoire collective, mais aujourd’hui surtout une histoire individuelle, intérieure.

Reviens demain

Eytan kapon, André Iteanu, 2007

Après « Lettre aux morts » en 2002, André Iteanu, ethnologue et Eytan Kapon, cinéaste, sont retournés en Papouasie Nouvelle-Guinée au village de Jajau, à l’occasion des élections parlementaires de 2007.

Révolte des étudiants, Mai 68 (La)

Francis Espressades, Guy Demoy, Jean-Paul Thomas, 1968

Ce reportage sur les événements du Quartier latin a été réalisé du 3 au 13 mai 1968. Sa diffusion télévisée le 14 mai a été suivie d’un débat en plateau.

Révolte des gueux (La)

Raymond Lamy, 1949

Evocation à l’aide de nombreuses scènes de reconstitutions historiques et de documents (photos, journaux, cartes postales…) de la révolte viticole de 1907.

Révolution au-delà des mots (La)

Gaëtane Meurice, 2008

Depuis 1999, beaucoup de changements ont lieu au Vénézuela. Avec l’arrivée de Chavez à la présidence, le peuple vit ses heures de gloire. Mais qui sont les artisans de ce pouvoir populaire tant prôné par Chavez ? Et comment vivent-ils la « révolution bolivarienne » ?

Révolution au féminin (La)

Laurent Préyale, 2004

La révolution… nom féminin, mais au panthéon des grandes figures révolutionnaires, les femmes sont absentes. Pourtant, 4 noms sortent de cette amnésie générale : Olympe de Gouge, Louise Michel, Rosa Luxemburg et Dolorès Ibarruri.

Révolution du désir. 1970 La révolution homosexuelle (La)

Alessandro Avellis, Gabriele Ferluga, 2006

La révolution du désir est une exploration de la nébuleuse qui a donné vie aux mouvements de libération sexuelle en France et une interrogation sur le passage de la révolte à la normalisation des homos.

Révolution du travail (La)

Jean-Claude Guidicelli, 1997

Tourné en France, aux Etats-Unis et en Chine, ce documentaire, constitué de reportages et de témoignages, dresse un état des lieux très clair et complet des bouleversements qui touchent le monde du travail.

Révolution école 1918 - 1939

Joanna Grudzinska, 2013

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, des pédagogues d’un nouveau genre forment le projet révolutionnaire de changer le monde en faisant évoluer l’école. Une plongée dans le mouvement de l’Éducation nouvelle, florissant dans les années 1920, puis balayé par le totalitarisme. Tour d’horizon d’un héritage pourtant bien vivant.

Révolution ne sera pas télévisée (La)

Kim Bartley, Donnacha O’Briain, 2003

Drame en trois actes d’Hugo Chavez à la tête du Venezuela

Révolution qui n’a pas eu lieu (La)

Aljona Polunina, 2011

Ce documentaire tient de la poupée russe. Son contenu ne cesse de se ramifier. Avec ses poings tendus à la croisée du salut hitlérien et du poing levé des communistes, son mixte de drapeau nazi et de drapeau rouge, ses slogans exaltant la mort et la révolution, ses bustes de Lénine, son gourou, Édouard Limonov, et sa diva, Natacha Chernova, le Parti national bolchevique (PNB) est incontestablement le personnage central du film. Le film nous présente simultanément le double visage de l’opposition dans la Russie de Poutine, d’un côté, «  L’Autre Russie  », un attelage de forces contradictoires (Kasparov, Kassianov et Limonov), de l’autre le gant de fer de la répression.

Révolution russe en couleurs (La)

Ian Lilley, 2004

Corps d’élite basé à Saint-Pétersbourg, les marins de Kronstadt menèrent en 1917 une inflexible mutinerie. Après trois années de guerre contre l’Allemagne et l’Empire austro-hongrois, les Russes sont à bout.

Révolutions silencieuses (Les)

Adeline Praud, 2015

Un peu partout dans le monde, des milliers d’initiatives émergent. Des citoyens et citoyennes des villes et des champs ré-inventent notre rapport au vivant et nos modes de consommation et d’organisation. On les dit en transition. Ce web-documentaire nous emmène sur les routes de Midi-Pyrénées à la rencontre de porteurs de projet qui expérimentent, le plus souvent en collectif, d’autres façons d’être et de faire la société.

Révolution Zendj

Tariq Teguia, 2013

L’enquête d’un journaliste algérien sur d’anciennes révoltes oubliées, qui devient une odyssée captivante et labyrinthique.

Revue

Sergeï Loznitsa, 2008

Film de montage à base d’actualités cinématographiques soviétiques (scènes de vie quotidienne et films de propagande mélangés), où l’endoctrinement du peuple devient une véritable expérience sensorielle.

Rhodia 4x8

Groupe Medvekine de Sochaux, 1969

Colette Magny interprète une chanson tirée de son album Mai 68 et dédiée aux luttes ouvrières à l’usine Rhodiaceta de Besançon.

Ricercar

Henry Colomer, 2010

Pendant huit mois, Henry Colomer a filmé le travail de deux facteurs de clavecins exceptionnels, Philippe Humeau et Emile Jobin. Un film sur la musique baroque, sur l’écoute intérieure du son d’un instrument à venir, et sur l’écoute mutuelle de musiciens qui s’enrichissent de leurs expériences partagées.

Riche laboureur (Le)

Thiebault Matthäus, 2013

Un documentaire sur l’opposition aux projets de centres de stockage de déchets radioactifs en couches géologiques profondes dans des territoires ruraux appauvris en Lorraine.

La ricotta (Le Fromage blanc)

Pier Paolo Pasolini, 1963

Un réalisateur reconnu tourne une version de la Passion du Christ. Sur le plateau entre les prises, les acteurs passent le temps. L’un d’entre eux, Stracci n’a qu’une idée en tête : trouver à manger…

Rideau de sucre (Le)

Camila Guzmán Urzúa, 2006

Filmer l’école à Cuba peut se concevoir comme une entreprise de dénonciation des mensonges de la propagande communiste et de l’embrigadement de la jeunesse. La démarche de Camila Guzmán Urzúa est plus intime, plus déchirée aussi.

Ride (The)

Stéphanie Gillard, 2016

Chaque hiver, une troupe de cavaliers Sioux traverse les grandes plaines du Dakota pour commémorer le massacre de leurs ancêtres à Wounded Knee. Sur ces terres qui ne leurs appartiennent plus, les aînés tentent de transmettre aux plus jeunes leur culture, ou ce qu’il en reste. Un voyage dans le temps pour reconstruire une identité perdue qui confronte l’Amérique à sa propre histoire.

Rien à foutre

Nina Faure, 2012

Servie par « d’heureuses circonstances », Juliette Guibaud décroche un job avec des obligations qui dérogent sur les bords aux conditions prévues par son contrat de travail. Peut-on tout accepter lorsque l’on est à la recherche d’un emploi ? Non évidemment ! Mais comment le faire entendre à ces employeurs peu regardants sur la réglementation et à quoi s’expose-t-on ?

Rien à perdre

Jean Henri Meunier, 2009

Ce film est d’abord né d’une rencontre forte et fortuite, dans une rue toulousaine, avec un homme errant « aux semelles de vent », un vagabond gouailleur et lumineux : Phil le Fakir, clown et SDF de son état, lancé alors dans une grève de la faim contre le harcèlement de la police municipale et pour le combat quotidien des Enfants de don Quichotte toulousains.

Rien de personnel

Mathias Gokalp, 2009

Huis clos mettant en scène avec brio les rapports de force au sein de l’entreprise et les dérives du système capitaliste.

Rien n’oblige à répéter l’histoire

Stéphane Gérard, 2014

Les émeutes de Stonewall, symbole de la libération homosexuelle, ont eu lieu dans le New York de 1969. En 2012, quarante-trois ans plus tard, ce documentaire s’intéresse aux spécificités de la communauté née de cet événement et tente de comprendre comment celle-ci parvient à transmettre et faire perdurer le vaste projet de transformation à l’origine de ce mouvement.

Rien que les heures

Alberto Cavalcanti, 1926

Entre documentaire et fiction, un hommage à Paris, son foisonnement, ses petits métiers, sa circulation…

Riens du tout

Cédric Klapisch, 1992

Grand magasin vieillot et peu accueillant, où le personnel travaille en dilettante, les Grandes Galeries marchent mal. D’où la décision des dirigeants de nommer un nouveau P.D.G., qui aura pour mission de sortir l’établissement du marasme, faute de quoi celui-ci sera fermé. Méthodes de gestion modernes et motivation du personnel sont au programme du fringant directeur.

Riff raff

Ken Loach, 1990

L’adaptation d’un jeune Ecossais tout juste sorti de prison à la vie des bas quartiers de Londres où il va trouver du travail comme manœuvre et une petite amie avec laquelle il va tenter d’affronter les aléas de la vie citadine.

Rio chiquito

Jean-Pierre Sergent, 1965

Document tourné en Colombie, avec la guérilla des F.A.R.C., dans la zone d’autodéfense de Rio Chiquito au moment de l’attaque de l’armée gouvernementale.

Rire de Marie (Le)

Martine Lancelot, 2015

Dans le hameau de La Rougerie, en Limousin, habitent Marie et Alain Caillot, mère et fils. Ils vivent dans la collaboration et l’indépendance, au gré des saisons, en harmonie avec la nature. Ce film est l’occasion de partager un moment privilégié en leur compagnie, à travers des témoignages de vie, des traditions, une forme de sérénité. Un retour aux sources d’une vie essentielle à la fois simple et harmonieuse loin du bruit et de l’agitation de la ville.

Rise

Michelle Latimer, 2016

Ce documentaire retrace l’histoire de l’un des plus grands mouvements de protestation autochtones : le combat contre la construction de l’oléoduc Dakota Access sur la réserve de Standing Rock aux États-Unis tout au long de l’année 2016.

Rite, la folle et moi (Le)

Gentille Assih Menguizani, 2012

L’Akpéma est un rituel, en pays Kabié (au nord du Togo), au cours duquel les femmes âgées apprennent aux jeunes filles comment devenir des femmes dignes et mûres. Au cours de son initiation, Gentille apprend des secrets sur l’histoire de sa grand-mère. Elle comprend aussi pourquoi son père la maltraitait. Aujourd’hui, choisie comme marraine pour l’Akpéma de sa petite sœur, il lui revient de transmettre à celle-ci cette histoire qu’elle a portée en elle, comme une femme porte un bébé en son sein.

Rivière des galets (La)

Sylvaine Dampierre, Bernard Gomez, 2000

Un jardin d’insertion à l’île de la Réunion : les stagiaires qui vont passer un an au jardin vont tenter de construire, en retrouvant le chemin de la terre, un nouvel enracinement.

Riz cantonais

Mia Ma, 2015

La réalisatrice fait un aller-retour entre sa famille et des chinois récemment arrivés en France pour trouver un sens à son ignorance de sa langue paternelle, le cantonais…

Riz du Bénin, riz de demain

Félix Vigne, 2011

Ce documentaire présente l’état des lieux de la filière riz au Bénin et les perspectives de son développement.

Du riz et des hommes

Sophie Cailliau, Charlotte Gille, Antonella Lacatena, Nicolas Stinglhamber, Yann Verbeke, 2008

L’office du Niger est l’un des plus vastes périmètres irrigués d’Afrique. Des milliers de familles y travaillent sur de petites parcelles, pour produire du riz. Aujourd’hui, organisées en syndicat, elles se battent pour que l’Etat malien investisse dans l’aménagement de nouvelles terres au lieu de s’ouvrir aux investisseurs privés qui menacent leur survie.

Roaming around

Brigitte Maria Bertele, 2007

Ce film donne à voir une série de portraits d’enfants des rues qui essayent de survivre dans la capitale du Ghana.

Robe du temps (La)

Malam Saguirou, 2008

Au Niger, Ousseini tente de concilier tradition et modernité afin d’assumer ses nouvelles fonctions de chef des bouchers.

Robert Badinter : la justice et la vie

Joël Calmettes, 2008

Un documentaire sur la vie et les combats de Robert Badinter, alternant séquences tournés sur le vif, images d’archives et entretiens tournés dans l’intimité. Le film révèle la cohérence d’un homme dont les engagements trouvent en partie leurs origines dans le drame d’une jeunesse heureuse brisée par les horreurs de la guerre.

Robert doisneau, tout simplement

Patrick Jeudy, 2000

Les photographies de Robert Doisneau se succèdent pendant tout le film, séparées l’une de l’autre par un léger noir… Une simple succession dont le fil rouge est la voix off du photographe.

Robert Giraud, le maître d’argot

Patrick Cazals, 1999

C’est sous la houlette de Robert Giraud, solitaire écorché vif, originiaire du Limousin que Robert Doisneau a découvert l’univers pittoresque des Halles et de nombreux bistrots parisiens.

Roberto Rossellini

Carlo Lizzani, 2001

Parce qu’il se déplace dans la Rome d’aujourd’hui comme dans l’œuvre de Rossellini, Carlo Lizzani joue le rôle du guide. Il propose une monographie qui suit chronologiquement la carrière du cinéaste italien.

Rocco et ses frères

Luchino Visconti, 1961

Une famille du sud de l’Italie est contrainte par la misère d’émigrer vers le nord pour y trouver du travail. Simone réussit à devenir boxeur professionnel mais sera laminé par ce milieu malsain. Rocco s’essaie à différents métiers avant d’être poussé à faire de la boxe, sport qu’il déteste mais où il devient un champion. Tous deux aiment la même femme, Nadia, une prostituée.

Rockerill, le passage du feu

Yves Mora, 2011

Le film est un voyage qui, à travers un groupe d’artistes, plongeant dans leurs racines, décrypte les richesses humaines de toute une région.

Roger and me

Michaël Moore, 1989

Dans le Michigan, la ville de Flint est le berceau et le symbole des usines automobiles General Motors. Le président directeur général, Roger Smith, a décidé de fermer la plupart des usines du site, provoquant le licenciement de 35 000 employés. Michael Moore, caméra au poing, va tenter de rencontrer l’homme d’affaires pour le mettre en face des réalités…

Roi et l’oiseau (Le)

Paul Grimault, 1948

Le roi Charles V et III font-huit-et-huit-font-seize règne en tyran sur le royaume de Takycardie. Seul un oiseau osera l’affronter. Le roi est amoureux d’une bergère qui orne un tableau de sa chambre royale, mais elle est déjà éprise d’un ramoneur.

Roi sans divertissement (Un) - De l’écrit à l’écran

Jacques Mény, 2004

Adapté en toute liberté par Giono lui-même de ses Chroniques Romanesques, ce Roi sans divertissement est certes bien loin du roman mais trouve à l’écran une toute autre dimension.

Roissy, des rimes et des échos

Catherine Goupil, 2000

Architecte de l’aéroport Roissy 2, au nord de Paris, Paul Andreu a conçu en plusieurs temps une suite de bâtiments aux formes pures, ensemble qui peut s’agrandir comme un « organisme vivant ». Découverte des nouvelles « péninsules » d’embarquement en sa compagnie.

Roland Barthes - 1915-1980 : le théâtre du langage

Thierry Thomas, 2015

Grâce à de nombreuses archives, la romancière et essayiste Chantal Thomas et son frère Thierry Thomas tracent un portrait éminemment sensible de l’auteur de Mythologies.

Romances de terre et d’eau

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2001

Documentaire sur les petits paysans du Nordeste du Brésil qui se battent pour leur survie économique mais aussi pour préserver la force d’imagination et de recréation de leur culture.

Romanès

Jacques Deschamps, 2011

Le cirque Romanès : un cirque à taille humaine, où la nature gitane est mise en valeur. Ce film est l’histoire de la vie de saltimbanques qui veulent préserver ce qui compte le plus pour eux : le droit d’être nomades et libres.

Romanes

Annja Krautgasser, 2009

Avec beaucoup de fraîcheur et sans prétention, de jeunes Roms se confrontent réciproquement avec la caméra, thématisant l’exclusion culturelle et politique en Italie.

Rome plutôt que vous

Tariq Teguia, 2006

Durant plus de dix années, l’Algérie a vécu une guerre lente, une guerre sans ligne de front mais ayant causé plus de 100 000 morts. C’est ce désert que Zina et Kamel – deux jeunes algérois tantôt hallucinés et joyeux, tantôt abattus et sereins – voudront sillonner une dernière fois avant de le quitter.

Rome ville ouverte

Roberto Rossellini, 1946

Rome, hiver 1944. Un ingénieur communiste, Giorgio Manfredi, tente d’échapper aux Allemands qui occupent la ville. Il se réfugie chez un ami dont la fiancée, Pina, le met en contact avec le curé de la paroisse Don Pietro. Mais la maîtresse de Manfredi va tous les dénoncer aux Allemands. Un imposant et important chef d’oeuvre de l’histoire du cinéma, film phare du néo-réalisme italien.

Romper el cerco

Réalisation collective, 2006

Ce film analyse les événements qui se sont déroulés à San Salvador Atenco durant les premiers jours de mai 2006, et dénonce les graves violations des droits de l’homme commises par les forces de police de l’État de Mexico et fédérales contre la population civile.Il dénonce la façon d’opérer des mass médias officiels, responsables de la création d’un climat de peur…

Roms en Résistance à Choisy-le-Roi

Sylvia Aubertin, 2010

Une vingtaine de familles roms qui occupaient un terrain sous une autoroute à Choisy-le-Roi sont expulsées. Devant l’urgence, un comité de soutien se met en place.

Romuald et Juliette

Coline Serreau, 1989

Après les papas-poules voici « le Prince et la Bergère » version 1989. Lui est PDG d’une entreprise de produits laitiers, elle est femme de ménage de la même entreprise et mère de nombreux enfants. Un jour ils se rencontrent, s’aiment et continuent de faire beaucoup d’enfants.

Ronde de nuit

Jean-Claude Riga, 1984

Entre le coucher du soleil et le lever du jour, les hommes de la pause de nuit vivent au rythme lourd de la combustion du coke. Le four à coke, c’est un peu le ventre de l’usine sidérurgique. Autour de lui, les hommes travaillent, sommeillent… s’activent à nouveau. Des images volées à l’oubli dans un lieu où le rapport archaïque entre l’homme et les éléments existe encore aujourd’hui.

Rond est le monde

Olivier Dekegel, 2013

En compagnie d’un âne et d’une caméra super 8, un cinéaste traverse le monde et s’enivre de la beauté de toutes choses. Inspirée du «  Cantique des créatures  » de Saint-François d’Assise, une douce contemplation, voyage intérieur entre le visible et l’invisible, porté par la lumière changeante des saisons.

Rosa Luxembourg

Marcel Bluwal, 1973

À l’occasion du centenaire la naissance de Rosa Luxembourg, Marcel Bluwal et Georges Hourdin ont entrepris d’évoquer la vie et l’œuvre de cette femme singulière qui fut l’une des principales figures des luttes révolutionnaires allemandes et, du mouvement ouvrier tout entier.

Rosenberg ne doivent pas mourir (Les)

Stellio Lorenzi, Roger Benamou, 1975

Oeuvre dramatique en deux parties, d’après la pièce éponyme d’Alain Decaux, retraçant le procès d’un couple juif, les Rosenberg, accusés de haute trahison en 1950, aux États-Unis et exécutés.

Rosenstrasse

Margarethe Von Trotta, 2004

De nos jours, à New York, Ruth Weinstein vient de perdre son mari et s’oppose au mariage de sa fille, Hannah, avec Louis, un Sud-Américain.

Roses noires (Les)

Hélène Milano, 2010

La réalisatrice rencontre des jeunes filles beurres ou noires dans les banlieues, les questionnant sur la manière de vivre leur féminité au sein de la cité.

Rose (The)

Mark Rydell, 1979

Le film décrit le destin tragique d’une chanteuse de rock, prisonnière de l’alcool et subissant la pression de la célébrité et des tournées. Épuisée par ce train de vie, elle choisit de donner un dernier concert dans sa ville natale.

Rosetta

Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, 1999

Chaque jour, Rosetta part au front à la recherche d’un place qu’elle trouve, qu’elle perd, qu’elle reprend, obsédée par la peur de disparaître. Elle voudrait une vie normale comme eux, parmi eux.

Rosière de Pessac (La)

Jean Eustache, 1968

Depuis 1876, selon les dispositions du testament d’un habitant de Pessac, petite ville de la Gironde, le maire et un jury procèdent chaque année à l’élection d’une Rosière en choisissant, pour ses qualités morales, une jeune fille qui recevra un prix qui fera honneur à la communauté.

Rossignol de Kabylie (Le)

Georges Régnier, 1962

D’après un texte d’Emmanuel Roblès. Algérie, 1960. Le Rossignol de Kabylie est le surnom donné au vieil Ahieddine, un poète qui vit dans un village de montagne. Ahieddine reçoit la visite d’un jeune officier français. Une telle rencontre est mal perçue par les deux camps et Ahieddine est soupçonné de trahison.

Rostock - Chroniques vidéo quotidiennes de la marche contre la précarité

Canal Marches, 2007

Tenir chaque jour la Chronique de la Marche vers Rostock, par textes, photos, et vidéo. C’est le défi que se sont lancé une équipe de marcheurs

Rotterdam Europoort

Joris Ivens, 1966

Un film sur le plus grand port du monde réalisé avec un format hybride.

Roumanie : la guerre au gaz de schiste

Andréa Fies, 2014

La région la plus pauvre de Roumanie, suscite la convoitise de la compagnie pétrolière américaine Chevron, qui a implanté les premières installations en prévision de l’extraction de gaz de schiste. Si l’exode rural fait des ravages en Moldavie, à Pungesti, on se bat pour rester au village et faire entendre sa voix contre le gaz de schiste.

Roumanie : une révolution dans l’œil des médias

Antonio Wagner, 2009

Effet domino de la chute du mur de Berlin : en décembre 1989, le régime de Ceausescu s’effondrait, dans un nuage d’intox (faux charnier, coup d’État déguisé…) percé à jour dans ce documentaire. Un précis de décryptage des manipulations médiatiques…

Round trip

Meyar Al Roumi, 2012

Le seul endroit où Walid, chauffeur de taxi à Damas, peut échanger un baiser en privé avec sa fiancée Suhair, est dans sa voiture. Alors quand celle-ci est invitée à Téhéran par un ami, ils décident de s’y rendre ensemble en train ; ils pourront enfin profiter l’un de l’autre…

Roundup face à ses juges (Le)

Marie-Monique Robin, 2017

On en épand 800 000 tonnes par an - et jusque dans nos urines, on retrouve ce produit «  probablement cancérigène  » pour l’OMS. Les victimes entendues par le Monsanto International Tribunal (La Haye, octobre 2016) dévoilent bien d’autres dommages, sur les hommes, les sols, les cultures et les animaux d’élevage. Marie-Monique Robin suit ce scandale à la trace, au cœur de l’agriculture globalisée, au moment même où l’Union européenne décide si le glyphosate peut être à nouveau autorisé – ou non.

Rousseau, la mode et la prison

Collectif, 2018

Des lycéen·ne·s de 1ère ES, des salarié·e·s d’un atelier de couture et des hommes détenus réfléchissent pendant neuf mois au fonctionnement de notre société et à ses institutions politiques. Chacun de leur côté, et communiquant à l’aide de messages vidéos, ces trois groupes se prêtent à l’écriture d’une ébauche de Constitution et tentent d’imaginer un autre avenir. Ce film collectif est le résultat de leur année d’échanges et de réflexion, une expérience autour de l’émergence d’une prise de parole et d’une conscience d’avoir sa place.

Route 181: Fragments d’un voyage en Palestine-Israël

Michel Khleifi, Eyal Sivan, 2003

Pendant plus d’un an, l’Israélien Eyal Sivan et le Palestinien Michel Khleifi se sont consacrés à la réalisation de ce qu’ils considèrent comme un acte de foi cinématographique. À l’été 2002, pendant deux mois, ils ont voyagé ensemble du sud au nord de leur pays. Pour accomplir ce voyage en terre natale, ils ont tracé leur parcours sur une carte routière et l’ont intitulé " route 181 « .

Route 60 - un itinéraire au-delà des frontières

Alaa Ashkar, 2012

Un périple poétique dans la vie quotidienne des Palestiniens, en Cisjordanie, à la rencontre de rêves et de passions, de l’espoir et du désespoir…

Route des hêtres (La)

Antoine Parouty, 2003

Quelques jours après le décès de sa femme, je me suis rendu avec mon grand-oncle Joseph dans sa maison de Celle.

Route des prés (La)

Marc Rougerie, 2006

Témoignage rare d’une paysanne cinéaste sur la vie quotidienne de sa famille au début des années 70.

Route du pain (La)

Hicham Elladdaqi, 2015

Le quotidien des habitants d’un quartier populaire de Marrakech, ou le ballet toujours recommencé des laissés pour compte d’un système.

Route est longue (La)

Herbert B. Fredersdorf, Marek Goldstein, 1948

Varsovie est occupée par les nazis. David, un juif, son père et sa mère sont déportes. David réussit a s’évader et avec l’aide d’un paysan, rejoint les partisans. Dans le camp, son père est emmené vers le four crématoire.

Route One USA

Robert Kramer, 1989

Robert Kramer, cinéaste-voyageur, parcourt la route numéro 1, caméra à la main. Il dresse le portrait étrangement prophétique d’une société en décomposition.

Routes du silence (Les)

Jean-Luc Cohen, Arnaud Jouve, Louis Bastin, 2004

Enquête sur la probable toxicité du bitume qui recouvre nos routes : un problème de santé publique recouvert du sceau du secret par les intérêts en jeu

Royal orchestra

Heddy Honigmann, 2014

Pour célébrer son 125e anniversaire, le prestigieux Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam part en tournée à travers le monde. Heddy Honigmann suit les virtuoses à Buenos Aires, Soweto et Saint-Pétersbourg. Elle nous fait partager leur quotidien loin de leurs familles et leur communion avec le public  ; elle part également à la rencontre des auditeurs et spectateurs, réunis par la même passion pour la musique.

Rrom, premier peuple européen

Tania Rakhmanova, 2010

Six siècles de présence en Europe n’auront pas suffi à diluer les préjugés : dix à douze millions de Rroms sont toujours relégués dans les marges de la société et traités en boucs émissaires des crises qui frappent les États où ils vivent. la réalisatrice tente de synthétiser leur passé, présent et avenir européen.

Rue Brzozowa

Wojciech Has, 1947

Impressions filmées dans une rue de Varsovie qui se relève de ses ruines.

Rue de la banque

Michael Hoare, 2008

D’octobre à décembre 2007, quelques centaines de familles de mal logés occupent la rue de la Banque, Paris 2e, avec l’association Droit au logement et le soutien de nombreuses personnalités. L’histoire de leur lutte.

Rue des ateliers

Yvan Petit, 2003

En 1983, après 6 années de lutte, les salariés d’un atelier privé de réparation de matériel ferroviaire obtiennent leur intégration à la SNCF. Mêlant images d’archives tournées par les cheminots et récit de la lutte, le film raconte l’histoire d’une lutte sociale victorieuse.

Rue du Moulin de la pointe

Jacques Krier, 1957

Jacques Krier nous entraîne au 10 rue du Moulin de la Pointe dans le 13e arrondissement de Paris. Un petit passage aboutit dans une courette pavée qui dessert plusieurs immeubles

Rue du Nord

Foued Bellali, 2006

« Témoignages d’immigrés de la première génération : hommes et femmes maghrébins, en regard croisé avec un immigré polonais et un prêtre catholique belge. Vécu de l’immigration sous forme de récits personnels.

Rue est à eux (La)

Isabelle Regnier, 2010

Créé en 2009 par quatre anciens journalistes de Libération, Rue89 est un site d’actualités en ligne qui place le lecteur au centre de l’information. Tourné en 2009, ce film rend compte de cette tentative de renouvellement de la pratique journalistique.

Ruée vers l’Est (La)

Vincent Gaullier, Raphaël Girardot, 2010

« A l’Est, qui sème le blé, récolte le pactole. » En Roumanie, entrée dans l’Union européenne en 2007, des fermes de plusieurs milliers d’hectares sont achetées par des investisseurs. Certains paysans français sont désormais attirés par ces mirages agricoles, ces nouveaux espaces de délocalisation. Suivons-les dans ce « road-movie rural », riche de contradictions.

Ruelle (La)

Jan Koelinga, 1933

Impressions saisies dans une ruelle d’un quartier pauvre de Rotterdam : à quelques pas de L’agitation de la ville, des enfants jouent, des gens travaillent. Entre réalité et envie d’évasion, entre révolte contre la misère et amour de la vie.

Rue Santa Fe - De défaite en défaite jusqu’à la victoire finale

Carmen Castillo, 2007

Le 5 octobre 1974, les militaires prennent d’assaut la rue Santa Fe, dans les faubourgs de Santiago du Chili. Leur cible est le chef de la résistance, Miguel Enriquez qui va mourir sur ces lieux. Carmen Castillo revient, 30 ans plus tard, à cette endroit où son mari est décédé et où elle a pu s’échapper, ce jour-là, de peu à la torture et à la dictature de Pinochet

Rues de la mémoire

Carmen Guarini, 2012

Des dalles posées par les habitants sur les trottoirs des quartiers de Buenos Aires rappellent qu’à tel ou tel endroit des opposants à la dictature ont été séquestrés et assassinés. Le travail de mémoire d’une société dévastée par les disparitions est choisi comme sujet de réflexion d’un atelier de cinéma animé et filmé par Carmen Guarini. Comment la mémoire des vies volées peut-elle s’inscrire dans la géographie urbaine  ? Comment le cinéma peut rendre compte de cette démarche  ?

Ruisseau, le pré vert et le doux visage (Le)

Yousry Nasrallah, 2016

Ce film nous convie à un fastueux mariage égyptien où les désirs et les papilles s’aiguisent.

Ruisseaux d’ombres (Les)

Jean-Claude Chataur

On découvre, dans ce film, en suivant un petit garçon, la nature au fil des saisons, dans un département encore préservé, la Corrèze.

RUMBLE: The Indians who Rocked the World

Catherine Bainbridge, Alfonso Maiorana (co-réalisateur), 2016

RUMBLE est un long métrage documentaire retraçant le rôle joué par les Autochtones dans l’histoire de la musique populaire.

Rumeurs d’ateliers

Jean-Paul Pénard, 1992

Depuis 5 ans, l’entreprise Canson développe de nouvelles formes d’organisation du travail. Plus de contremaître, les opérateurs travaillent au sein d’Équipes à Responsabilité Élargie, les ERE. Que se passe-t-il alors  ? Pendant 15 mois, un sociologue et un documentariste filment cette expérience.

Runaway - Train en folie

Cordell Barker, 2009

Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsque l’inévitable catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu’impitoyable s’amorce.

Running Fence

Albert Maysles, David Maysles, Charlotte Zwerin, 1978

« Running Fence » célèbre un projet visionnaire de Christo et Jeanne-Claude : un ruban de toile de nylon blanc de 200 000 mètres carrés qui s’étend sur 40 kilomètres entre le Pacifique et la Californie. Le film relate la longue lutte (de plus de quatre ans) menée par le couple d’artistes pour donner vie à ce projet au coût faramineux (trois millions de dollars).

Rupture

Pierre Étaix, Jean-Claude Carrière, 1961

Un jeune homme reçoit une lettre de sa bien-aimée. Hélas, il s’agit d’une lettre de rupture. Il entreprend de lui répondre…

Rwanda aux femmes (Le)

Dirk Laabs, 2010

Aujourd’hui, le Rwanda n’est plus le pays le plus pauvre d’Afrique et il s’est politiquement stabilisé. Cette évolution est avant tout l’œuvre des femmes rwandaises, qui ont fait avancer l’économie et contribué à la réconciliation entre Tutsis et Hutus. Ce reportage est allé à la rencontre de quelques figures emblématiques de cette timide renaissance.

Rwanda, la surface de réparation

Francois-Xavier Destors, Marie Thomas-Penette, 2014

Dans les pas de l’ancien gardien de but Eugène Murangwa, un documentaire qui révèle la mémoire fragmentée et «  accidentée  » du football rwandais et dresse un portrait du Rwanda d’aujourd’hui. Un regard passionnant sur un siècle d’histoire, à l’occasion de la commémoration des 20 ans du génocide du printemps 1994.

Rwanda, la vie après, paroles de mères

Benoît Dervaux, André Versaille, 2014

Six femmes tutsies, violées dès avril 94 par des génocidaires hutus, racontent leur calvaire : le viol, la grossesse, l’accouchement, l’errance, la condamnation à vivre avec un être issu de la barbarie des hommes. Vingt ans après, nous suivons ces femmes et leurs enfants devenus jeunes adultes.

Rwanda, l’enquête manipulée

Philippe Lorsignol, 2013

Le juge antiterroriste Bruguière a-t-il manipulé son instruction sur l’assassinat du président rwandais Habyarimana en 1994 ? La raison d’État a-t-elle étouffé la vérité sur cet attentat qui serait à l’origine de l’effroyable génocide des Tutsis ? Ce sont les questions auxquelles cette enquête tente de répondre après la divulgation d’une expertise qui anéantit les « certitudes » du juge Bruguière.

Rwanda, les collines parlent

Bernard Bellefroid, 2005

Onze ans après le génocide, ce film accompagne survivants et bourreaux avant et après les premiers procès populaires Gacaca où ils se retrouvent face à face.

Rwanda, pour mémoire

Samba Félix NDiaye, 2003

À l’initiative de Fest’Africa une dizaine d’écrivains africains se retrouvent en résidence d’écriture à Kigali, quatre ans après le génocide, et brisent ainsi le silence dans lequel les intellectuels africains s’étaient terrés.

Rwanda, un cri d’un silence inouï

Anne Lainé, 2003

Au Rwanda, aujourd’hui, 7 ans après le génocide, une grande partie de la population vit avec une bombe dans la tête qui peut exploser à tout moment. Ces gens, rescapés de tous âges du génocide, font ce que les psychiatres appellent des «  rêves traumatiques  ».

Rythme de la ville

Arne Sucksdorff, 1947

Notations impressionnistes sur la ville de Stockholm. A obtenu le premier Oscar suédois en 1948.