Renzo Piano, architecte au long cours

Un film de Marc Petitjean

 1999  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Musique : Abecassis Eryck

Producteurs :
Mirage illimité (31 rue Linné, 75005 Paris, Tél : 01 45 35 39 98, Fax : 01 45 35 51 64, Mail : production@mirageillimite.com)
Grand Canal (20 rue Geoffroy L’Asnier, 75004 Paris, Tél : 01 42 78 60 82, Fax : 01 40 29 03 14)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
Centre Georges Pompidou (19 rue Beaubourg, 75004 Paris, Tél : 01 44 78 14 00, Fax : 01 42 78 12 07, Mail : videoetapres@centrepompidou.fr)

Renzo Piano, architecte star, est à la tête d’un gigantesque atelier qui exporte dans le monde entier, avec le même optimisme technologique, sa passion pour la construction. Dans ses deux agences, à Paris et à Gênes, entouré de ses fidèles architectes, ingénieurs et maquettistes, ou face à ses commanditaires, en visite sur les chantiers, ou encore lors de l’inauguration de la Postdamer Platz de Berlin, il expose démarche et méthodes.

L’atelier de Punta Nave, sur la côte génoise, est une immense serre de verre qui épouse la pente de la colline jusqu’à la mer. Renzo Piano y est saisi en dialogue avec ses collaborateurs, à propos d’une exposition que le Centre Georges Pompidou doit lui consacrer. Comment recréer l’agence dans un musée ? Comment rendre compte de la complexité d’un projet architectural, « résultat de l’art, de la science, de la sociologie, de l’anthropologie, comme une bouillabaisse où tout vit ensemble » ? Piano est avant tout un homme de chantiers : il enchaîne les réunions avec plaisir, sait convaincre ses détracteurs avec humour. Par exemple, dans le projet du centre commercial de Nola, en Campanie, « un petit Vésuve de 40 m de haut » dont le cratère abrite un hypermarché autour d’une place-jardin de 160 m de diamètre, comment inciter les financeurs à accepter l’espace considéré comme « perdu » ? La réponse est elliptique : « Sans le jardin, cet ensemble devient une série B ! »

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :