Racines

Un film de Jean-Denis Robert, Patricia Bodet

 2007  France  Documentaire  2X90 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

Producteur :
Yami 2 productions (5 passage Piver, 75011 Paris, Tél : 01 48 03 95 10, email : info@yami2.com)
Distributeur :
Yami 2 productions (13, rue Yves Toudic, 75010 Paris, Téléphone : 01 48 03 95 21, Fax : 01 48 03 95 09, email : info@yami2.com)

À l’aide d’archives personnelles et de souvenirs, un film documentaire en deux parties se penche sur le destin de deux familles sur trois générations: les Géminel et les Kaced, ballottés par des allers-retours entre la France et l’Algérie. Une démarche qui révèle le poids de la grande Histoire sur celle, plus intime, des familles, et démontre que chaque individu est le produit de multiples contradictions, de tragédies et d’espoirs, de guerres et d’engagements.

  • La famille Geminel

Benjamin Géminel nous entraîne à sa suite pour parcourir un bon demi- siècle d’histoire de la France en compagnie de son grand- père Maurice et de ses parents Patrick et Martine. Pour échapper à un destin d’agriculteur, Maurice s’est engagé très jeune dans l’armée avant de prendre une part active dans la Résistance; les parents sont devenus artistes et professeurs, et ont milité un temps à gauche, voire à l’extrême gauche, à l’opposé des idéaux de Maurice qui fut partisan de l’Algérie française. Benjamin tente, à travers les entretiens menés en compagnie de son grand- père et de ses parents, de comprendre ces trajectoires rebelles et d’interroger son propre engagement en faveur de ceux que la vie a malmenés.

  • La famille Kaced

Deux cousines, nées de part et d’autre de la Méditerranée, Kahina et Kathia, nous emmènent en Algérie et en France à la recherche de leurs racines et éclairent la destinée de familles écartelées entre deux cultures et deux histoires. Séguir, le grand- père, et Khassa, le père de Kahina, incarnent cet écartèlement. Séguir a combattu pour l’indépendance de l’Algérie au sein de Fédération de France du FLN, mais l’Algérie indépendante ne l’a pas séduit; Khassa, né en France, est parti s’installer et faire sa vie dans l’Algérie de Boumediene; mais le basculement de cette dernière dans la tourmente islamiste a eu raison de ce parcours «inversé»: Khassa, craignant pour sa vie et celle de sa famille, est revenu en France. Kahina et Kathiasavent que leurs racines sont algériennes mais que leur destin est français. Une autre façon de montrer que la Méditerranée est une passerelle qu’on emprunte au gré des humeurs de l’histoire…

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :