Roaming around (Errances)

Un film de Brigitte Maria Bertele

 2007  Allemagne  Documentaire  53 min  Couleur  DVCAM  Mode de production : Cinéma  VOSTF (allemand, haoussa)

 Musique : Martina Eisenreich  Image : Eva Maschke, Brigitte Maria Bertele  Son : Brigitte Maria Bertele  Montage : Dominique Geisler

Producteur :
Filmakademie Baden-Württemberg (Mathildenstrasse, 20, 71638 Ludwigsburg, Allemagne, Tél : +49 7141 969 102, Fax : +49 7141 969 55 103, E-mail : eva.steegmayer@filmakademie.de)
Distributeur :
Brigitte Maria Bertele (Alleenstrasse 3,, D-71638 Ludwisburg, Allemagne, Tél : +49 7141 9690, E-mail : festivals@filmakademie.de)

La petite vendeuse de biscuits a le ventre rond. « Comment es tu tombée enceinte? » lui demande la réalisatrice. La fille lui sourit timidement : « Vendre des biscuits ne rapporte pas assez d’argent ». Un jeune garçon porte un plâtre à l’arrière de sa tête. La blessure résulte d’une méchante attaque. Un autre garçon doit traiter son éruption cutanée en avalant son médicament sur le champ pour s’assurer qu’il n’ira pas le vendre dehors dans la rue. Roaming around est une série de modestes portraits d’enfants des rues qui tentent de survivre à Accra, la capitale ghanéenne. Ils nettoient les décharges, jouent au foot sur la plage, s’ennuient à l’école, regardent des vidéos violentes et volent les passagers des bus de leurs bagages. Chaque enfant a un parcours qui lui est propre et des raisons particulières qui l’ont poussées à vivre dans la rue. Le plus souvent ce sont des problèmes familiaux avec le père ou la mère, ou bien la perte de l’un des deux parents ou les deux. Ils voient la rue comme une échappatoire qui leur permettrait de vivre une vie sans la peur au ventre. Mais le retour à une vie normale n’est jamais simple. Au fil de cette fresque de l’Afrique urbaine, Amma Darko lit des fragments de son livre autobiographique Faceless dans lequel elle compare la situation décadente des rues d’Accra à la situation de Sodome & Gomorrhe.

Le film dans la base

Chemin d’accès :