Route 181: Fragments d’un voyage en Palestine-Israël

Un film de Michel Khleifi, Eyal Sivan

 2003  France  270 mn  DVCAM  VF

Producteur :
Momento production (38 rue de la Chine, 75020 Paris, téléphone : 01 43 66 25 24, fax : 01 43 66 86 00, mail : infos@momento-production.com)
Distributeur :
Momento production (38 rue de la Chine, 75020 Paris France, téléphone : 01 43 66 25 24, fax : 01 43 66 86 00, mail : infos@momento-production.com)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Médiathèque des Trois Mondes (La) (63 bis rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris, Tél : 01 42 34 99 00, Fax : 01 42 34 99 01, Mail : mtm@cine3mondes.com)

Pistant les plaies, reniflant les douleurs, Eyal Sivan et Michel Khleifi ont rencontré divers habitants d’Israël, au petit bonheur la chance jurent-ils, en suivant du sud au nord du pays la ligne virtuelle qui devait séparer la Palestine en deux Etats, selon la résolution 181 des Nations unies adoptée le 29 novembre 1947.

Moult guerres et intifadas plus tard, leur documentaire en forme de musarderie conscientisée atteint son but, en quatre heures et demie : (dé)montrer la culpabilité de l’Etat hébreu, qui se serait servi de son crédit moral, au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, afin d’imposer aux Palestiniens devenus errants des exactions quasiment jumelles de celles subies d’âge en âge par le peuple juif lui-même.

Route 181 retourne, renverse et dévoie tout ce qui sert habituellement Israël, mais vient-là le desservir.

Par exemple l’archéologie, qui prouve la présence juive il y a trois mille ans, atteste ici, voilà soixante ans, une activité palestinienne brutalement balayée en 1948. Il n’a guère fallu, hélas !, forcer le réel pour qu’il livrât un tel tableau.

Mais Khleifi et Sivan s’érigent en redresseurs de torts souvent infatués, devenant prédateurs d’une réalité par eux parfaitement montée en épingle. Une vérité, sinon la vérité, gagne-t-elle à des provocations admirablement calculées, enchâssées dans un documentaire dont la beauté, la force, la maîtrise et les qualités indéniables passeront pour des circonstances aggravantes aux yeux de ceux que perturberont de telles évidences, grosses de thèses et gorgées de détestations ? « Malheur à celui par qui le scandale arrive », proclame la Bible, qui ajoute néanmoins : « Mais il faut que le scandale arrive »…

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Période :