Remnants (The)

Un film de Riccardo Russo, Paolo Barberi

 2017  Italie, Suisse  Documentaire  55 et 72 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (lao)

 Image : Riccardo Russo, Paolo Barberi  Son : Luca Bertolin  Montage : Simone Manetti

Producteur :
Nacne (Via Amerigo Vespucci, 24, 00153 Roma, Italy, ITALIE, @ : nacnesas@gmail.com)
Distributeurs :
Taskovski Films (19-21 Christopher Street, London EC2A 2B, ROYAUME-UNI, @ : info@taskovskifilms.com)
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)

Entre 1964 et 1973, durant la guerre du Vietnam, l’armée de l’air américaine a largué plus de 2 millions de tonnes d’explosifs sur le Laos bien que ce pays ne soit jamais officiellement entré en guerre. Une quarantaine d’années plus tard, Paolo Barberi et Riccardo Russo enregistrent l’omniprésence, mémorielle et matérielle, du conflit dans le quotidien du peuple laotien : du déminage des UXO (munitions non-explosées) au recyclage des réservoirs d’essence des avions américains en bateaux de pêche.

La guerre du Vietnam affleure, d’abord à travers le récit nocturne du crash d’un pilote américain en 1965 qui « remplit la forêt de fer brûlant ». La mémoire du conflit, encore incandescente, est matériellement malaxée par le forgeron qui la raconte, transformant les résidus métalliques de la guerre en outils ou cuillères pour la cuisine. De jour, les stigmates environnementaux surgissent : un tank russe rouillé « prouve qu’il y a eu une guerre ici », des cratères multiples témoignent de l’intensité des bombardements, et les munitions non-explosées rendent dangereux tout le territoire. Issus de l’anthropologie, les cinéastes s’attachent aux gestes – ceux d’un guide qui décrypte le paysage en vue de monter un parcours touristique, ceux d’un chef de village qui montre sa collection d’obus ou ceux d’un groupe de démineuses qui désamorcent encore les bombes dans la campagne. Barberi et Russo dépassent le récit mémoriel en questionnant les répercussions actuelles du conflit, qu’elles soient sociales (l’éloignement familial des démineuses) ou économiques (les enjeux du tourisme versus la tragédie historique).

(Robin Miranda das Neves)

Images de la culture

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans les festivals :