Festival Jean Rouch

Paris – novembre

http://comitedufilmethnographique.com/

 Comité du Film Ethnographique  Musée de l’Homme  17 place Trocadéro  75016 Paris  Tél : 01 40 79 54 13

Le rendez-vous annuel, unique en France, du film documentaire sur l’homme, ses sociétés, ses cultures, créé en 1982 à l’initiative de Jean Rouch.

Cette manifestation présente des films et des documents du monde entier réalisés depuis les débuts du cinéma jusqu’à aujourd’hui, pour croiser des regards différents sur un même thème.

Films dans la base

Djamilia

Aminatou Echard, 2018

Au Kirghizistan, le film part à la recherche de Djamilia, le personnage principal du roman de Tchinghiz AÏtmatov, une jeune fille en rupture avec les règles de la société khirghize. Nous rencontrons des femmes qui nous parlant de Djamilia, libèrent une parole intime, nous parlent de leurs désirs, de règles et de liberté.

Je vois rouge

Bojina Panayotova, 2018

Après 25 ans passés en France, Bojina retourne en Bulgarie, une question en tête : et si sa famille avait collaboré avec la police politique du régime communiste  ? Elle engage alors ses parents dans une enquête périlleuse. Elle doit découvrir la vérité, coûte que coûte.

A Lua Platz

Jérémy Gravayat, 2018

Aux marges d’une banlieue parisienne en grande mutation, quelques familles roumaines cherchent des lieux où vivre. Depuis le village quitté, le bidonville rasé, les maisons occupées, leurs trajectoires retissent une histoire commune, faite de solidarités autant que de relégation. Devenus compagnons de route, nous fabriquons ce film ensemble, comme d’autres espaces habitables.

Remnants (The)

Riccardo Russo, Paolo Barberi, 2017

Entre 1964 et 1973, pendant la guerre du Vietnam, l’armée de l’air américaine a largué plus de deux millions de tonnes de bombes sur le Laos au cours de 580 000 missions, en faisant le pays le plus lourdement bombardé de l’histoire, alors qu’il n’a officiellement pris part à aucune guerre. Quarante ans plus tard la vie des gens reste marquée par l’omniprésence de ces restes de guerre, que l’on retrouve dans les champs cultivés, dans les villages et même dans les villes.

Tinselwood

Marie Voignier, 2017

Aux confins du Sud-Est camerounais, la grande forêt primaire abrite un territoire que les puissances coloniales se sont disputées, exploitant par le travail forcé les ressources prodigieuses de la nature. Une région au cœur de laquelle la population s’organise aujourd’hui autour d’une économie de survie, héritage immédiat de cette histoire dont les paysages constituent aujourd’hui les plus puissants des monuments.

Rêves sans étoiles (Des)

Mehrdad Oskouei, 2016

À Téhéran, dans un centre de détention et de réhabilitation pour mineurs, des adolescentes détenues pour crimes et délits, voient leur vie s’écouler ou gré des rires, des chants et de la mélancolie. L’ennui de leur vie et la peur de ce qui les attends dehors, rythment leur quotidien. Le cinéaste Mehrdad Oskouei, filme avec une grand proximité et beaucoup d’empathie, l’atmosphère et l’humeur de ces jeunes filles désabusées.

Un Paese di Calabria

Shu Aiello, Catherine Catella, 2016

À Riace, une ville calabraise vidée par l’émigration, est née une utopie. Riace a décidé d’accueillir les migrants débarquant sur les côtes italiennes.Aujourd’hui, les maisons abandonnées sont à nouveau habitées, et la ville est revenue à la vie.

Arbre sans fruit (L’)

Aïcha Macky, 2016

Mariée et sans enfant, Aicha se trouve dans une situation «  hors-norme  » dans son pays. Mais au Niger comme partout dans le monde, il y a des problèmes d’infertilité. À partir de son histoire personnelle, adressant ses questionnements à sa maman disparue en couche, la réalisatrice explore avec délicatesse les souffrances cachées des femmes et brise les tabous.

Coming of age

Teboho Edkins, 2015

Pendant deux ans, Teboho Edkins observe quatre adolescents grandir dans les montagnes du Lesotho, en Afrique australe. Les portes de l’âge adulte s’ouvrent et se referment. Certains quittent l’école de leur village pour garder des moutons et ne feront jamais rien d’autre. Et ceux qui partent pour l’école secondaire ne reviendront peut-être pas. L’été de la jeunesse prend vite fin.

Nous, dehors

Meriem Achour Bouakkaz, Bahïa Bencheikh-El-Fegoun, 2014

D’Alger à Sétif, en passant par Constantine, une parole libre circule : cinq femmes interrogent leur rapport intime au voile et questionnent l’oppression politique et religieuse du corps féminin dans l’espace public algérien d’aujourd’hui.

Oubliés de Norviliskes (Les)

Dmitri Makhomet, 2014

On dit qu’en 1939, lors du tracé de la frontière entre la Lituanie et la Biélorussie, Staline laissa sa pipe sur la carte. Personne n’osa y toucher, si bien que la frontière épousa ses formes. C’est ainsi que le village lituanien de Norviliskes se retrouva profondément enclavé dans le territoire biélorusse. Pour ses habitants et pour leurs voisins biélorusses du village de Pezkuny, cette frontière, longtemps symbolique, se matérialise brutalement en 2004, avec l’entrée de la Lituanie dans l’Union Européenne.

Corde du diable (La)

Sophie Bruneau, 2014

«  La corde du diable  » est le nom donné par ses détracteurs au barbelé, ce fil de fer inventé à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. C’est à travers le prisme du fil de fer barbelé que ce documentaire aborde l’épineuse question de la surveillance et du contrôle.

Clé de la chambre à lessive (La)

Floriane Devigne, Fred Florey, 2013

Dans l’immeuble du 85 rue de Genève à Lausanne, la clé de la chambre à lessive est bien plus qu’une simple clé servant à ouvrir la porte de la buanderie collective. La rencontre entre ce symbole d’une mentalité respectueuse de l’ordre bien helvétique et les locataires placés dans des appartements de secours par le service social de la ville ne va pas de soi. Pour faire régner l’ordre et la propreté, le propriétaire engage Claudina, une nouvelle «  dame lessive  ».

Vers le ciel

Kiri Lluch Dalena, 2013

C’est l’histoire d’un frère et d’une soeur de onze et huit ans, survivants d’un cyclone meurtrier à Iligan sur l’île de Mindanao en décembre 2011.

Garçon boucher

Florian Geyer, 2013

Miguel, 17 ans, tombe dans la boucherie après un échec scolaire. Au programme de son apprentissage, à l’école et en boutique, une «  rééducation  » quasi militaire : port de l’uniforme, polissage du langage, maîtrise de l’anatomie et des techniques de découpe. Miguel devra surmonter différentes épreuves pour être admis dans les ordres de la corporation. Échec ou réussite, sa métamorphose est en marche.

Sur l’Art de la guerre

Silvia Luzi, Luca Bellino, 2012

Ce documentaire revient sur les 17 mois d’occupation de l’usine INNSE, à Milan en 2008-2009 et plus particulièrement sur les huit derniers jours de cette lutte avant la victoire des ouvriers.

Bruxelles - Kigali

Marie-France Collard, 2011

À Bruxelles, comme à Kigali, des rescapés du génocide des Tutsis et des massacres des Hutus modérés croisent régulièrement des suspects présumés. À la lumière d’affaires judiciaires en cours, nous suivrons le parcours de rescapés dans leur demande justice.

Koukan Kourcia ou le Cri de la tourterelle

Sani Elhadj Magori, 2010

Un long voyage du Niger à la Côte d’Ivoire, à la rencontre des Nigériens poussés à l’exil il y a vingt ans par les chants d’une cantatrice, qui les incitaient à quitter leur pays pour trouver du travail et subvenir aux besoins de leur famille.

In Situ

Anne Toussaint, Kamel Regaya, 2010

Création collective menée avec des détenus et des surveillants de la prison de Paris-La-Santé, sous la direction de Anne Toussaint et Kamel Regaya

Collier et la perle (Le)

Mamadou Sellou Diallo, 2009

Le Collier et la Perle est une lettre d’un père à sa fille. Une lettre filmée qui visite le mystère de la femme. De la femme corps de souffrance pour donner la vie, de la femme corps objet de séduction, à la femme corps toujours mutilé.

No More Smoke Signals

Fanny Bräuning, 2008

Pine Ridge Reserve, la réserve des Sioux Lakota, la plus pauvre des États-Unis. État des lieux à travers la vie de Kili Radio – la plus ancienne station de radio amérindienne en Amérique du Nord – et les portraits de quelques-uns de ses animateurs et de ses fondateurs. Plus de signaux de fumée dans le ciel, ni de guerriers indiens à cheval, mais un beau message d’espoir. À l’ère du numérique, armés de leur seule fierté retrouvée d’être Indiens, le combat qu’ont engagé les Lakota est celui de l’esprit. Et celui-là, ils entendent bien le gagner.

Yvette, bon Dieu !

Sylvestre Chatenay, 2008

Nous avons tous une image de nos racines campagnardes, réelles ou imaginaires, souvent très éloignée de la réalité paysanne moderne. Ce documentaire va à la rencontre de cette vision d’une ferme où tout est cultivé, où tous les animaux sont réunis comme dans une arche de Noé. Cette ferme est bien réelle, c’est celle d’Yvette, de sa mère centenaire et de ses deux frères. Ils vivent là depuis toujours, dans un univers où les valeurs résonnent encore au rythme des saisons.

Anges de la piste (Les)

Rémy Ricordeau, 2008

Après la Révolution culturelle chinoise qui avait interdit la plupart des divertissements publics, des troupes foraines campagnardes ont fleuri dans tout le pays. La compagnie «  Fei Fei  » qui sillonne le Shanxi est l’une d’entre elles. Mais les bouleversements socio-économiques et culturels se font sentir : le public rural, de plus en plus pauvre, se raréfie, et le matériel vétuste n’est pas remplacé. Nous assistons au quotidien de la troupe qui chemine sans relâche sur les sentiers de l’infortune pour le pire plutôt que le meilleur, avec une philosophie et une bonne humeur que rien ne semble entamer. Une métaphore de la Chine rurale contemporaine.

École nomade (L’)

Michel Debats, 2008

En Sibérie orientale, des clans evenk, soucieux de préserver leur culture, aidés par l’anthropologue française Alexandra Lavrillier, ont mis en place un école nomade, homologuée par le ministère de l’Éducation russe. Outre un cursus scolaire classique, les enfants y étudient la culture, l’histoire et la langue evenk, mais surtout y apprennent la forêt et la vie nomade, l’objectif étant de leur donner les éléments pour qu’ils puissent assimiler modernité et tradition. L’école nomade est une belle réponse à ce défi.

Gendarme Citron (Le)

Gilles Dagneau, 2008

Au milieu des années 50, Robert Citron, dit Le Gendarme Citron, part à la découverte de la Nouvelle-Calédonie pour y vivre une aventure humaine et cinématographique. Il fait l’acquisition d’une caméra 8mm et s’improvise cinéaste. 50 ans plus tard, ses images tournées à l’île des Pins et à Canala, sont rendues publiques et décryptées par les collecteurs du patrimoine kanak.

Voyage (Le)

Dame Sarr, Jenny Maggi, 2008

Film documentaire à visée pédagogique sur les causes et les conséquences de la migration subsaharienne. Le film va à la rencontre des habitant-e-s d’une communauté sénégalaise à forte tradition migratoire vers l’Europe. Jeunes, agriculteurs, pêcheurs, migrants de retour, acteurs du développement, femmes de migrants et le marabout de la communauté dévoilent au fil des conversations leur image de la migration.

Robe du temps (La)

Malam Saguirou, 2008

Au Niger, Ousseini tente de concilier tradition et modernité afin d’assumer ses nouvelles fonctions de chef des bouchers.

Fanfaron, fanfaron

Corneliu Gheorghita, 2007

Sous le régime communiste roumain, les fanfares des paysans connurent leur heure de gloire. Avec la désindustrialisation, les musiciens retournent dans leur village moldave. La seule chose qui leur reste du passé est leur musique qu’ils jouent lors des mariages, des baptêmes et des enterrements. Elle est leur fierté.

First day (The)

Marcin Sauter, 2007

Les enfants de la toundra vivent dans des tentes, au milieu d’une nature encore sauvage. Mais voilà qu’arrive le jour fatidique ou il leur faut tout quitter, à commencer par leurs parents, pour gagner par hélicoptère l’internat de la ville la plus proche.

Himalaya, la terre des femmes

Marianne Chaud, 2007

À près de 4000 mètres d’altitude, dans un décor aride de barres rocheuses et de montagnes dénudées, le village de Sking est l’un des plus isolés de la région himalayenne du Zanskar. Ici, les habitants dépendent entièrement du travail de la terre. Ce sont essentiellement les femmes qui prennent en charge les récoltes. Ce documentaire propose une immersion sensible et poétique dans l’univers de quatre générations de femmes pendant la saison des moissons.

Un soir d’été, un étranger

Olivier Bertrand, 2007

Dix ans plus tôt, des habitants d’un village d’Île-de-France avaient caché un immigré clandestin marocain dans leurs greniers. Dix ans plus tard, je reviens dans ce village, pour essayer de comprendre pourquoi ils ont ouvert leurs portes. Qu’est-ce qui fait que l’on entre en résistance  ?

Cuba, l’art de l’attente

Eduardo Lamora, 2007

Cuba, la Havane 1977 : un vendredi d’août, j’ai pris le chemin de l’exil. Ce film retracera l’expérience du retour dans mon village natal après trente années d’absence.

Pixinguinha et la Vieille Garde du Samba

Thomaz Farkas, Ricardo Dias, 2006

Ricardo Dias filme un entretien avec Thomaz Farkas, photographe et cinéaste amateur. De sa collection de film, il exhume un concert de 1954 en plein air avec Alfredo da Rocha Viana, connu sous le nom de Pixinguinha, saxophoniste et compositeur de musique populaire brésilienne.

A Touch of Class

Manfred Poppenk, Masha Poppenk., 2006

La Kingmaschool à Amsterdam est une école secondaire pour des enfants aux difficultés scolaires importantes, souvent combinées à des problèmes comportementaux. Pendant plus d’un an, Masha et Manfred Poppenk ont suivi le quotidien de l’établissement et réalisé un document important à l’instar du Cinéma Vérité.

Danse de Jupiter (La)

Renaud Barret, Florent de la Tullaye, 2006

Un voyage musical dans le ghetto de Kinshasa à la rencontre de ses innombrables musiciens.

Rêves d’ouvrières

Thao Tran Phuong, 2006

Toan et Ngan montent des dossiers d’embauches, passent des entretiens, essuient des refus. Dinh nous parle de la condition ouvrière dans ces sociétés internationales qui sont venues s’installer au Vietnam et elle exprime ses revendications.

Estampe (L’)

Sandra Da Fonseca, 2005

Comment se tirer du fin fond du Cantal lorsqu’on est l’aînée d’une famille de douze enfants  ? C’est en retournant sur les lieux qui ont marqué sa jeunesse que Josyane nous raconte l’histoire de sa fuite, l’histoire de sa vie…

Sidheswri Ashram

Bénédicte Jouas, Virginie Valissant-Brylinski, 2004

Le jour se lève sur Calcutta et dans la cuisine du Sidheswri Ashram, petit restaurant communautaire bengali. Anil ravive les braises du feu… La journée sera simple et riche pour ceux qui vivent là. Solidarité et tolérance sont les mots clés de ce lieu hors du temps.

Musafir

Cédric Dupire, Pierre-Yves Perez, 2004

Musafir est un groupe de musique folklorique qui a la particularité unique de regrouper des musiciens de différentes castes et de différentes religions.

Mout tania, Mourir deux fois

Ivan Boccara, 1999

Les travaux et les jours d’Hammadi et sa famille qui, isolés dans le Haut-Atlas, vivent pourtant en parfaite autarcie. Une philosophie de vie qu’Hammadi aime partager.

Flacky et Camarades - Le Cheval de fer

Marie-Jo Aiassa, Pierre Gurgand, Aaron Sievers, 1978

Dans l’équipe, certains tiennent pour la première fois une caméra, pour tenter d’émulsionner avant qu’elle ne disparaisse, l’histoire des houillères. Dans les décombres de béton et de métal emmêlés, la fragilité des images, entre surexposition, flous et filages, fait surgir l’humain comme une apparition…

Primary

Richard Leacock, 1960

Le film relate, sous la forme d’une chronique au jour le jour, la campagne du futur président Kennedy et du sénateur Humphrey pour les élections primaires du Wisconsin.