Jacqueline Kalimunda

http://www.simbanotes.com

Jacqueline Kalimunda est une auteur-réalisatrice de films franco-rwandaise. Diplomée de Paris I, sous la direction des historiens Jean Pierre Chrétien et Hélène d’Almeida-Topor, Jacqueline Kalimunda réalise et produit des films en France, au Rwanda et ailleurs.

Son travail récurrent sur son pays de naissance le Rwanda l’a amené à réaliser en 2004 le film Homeland, prix du meilleur documentaire au festival Vues d’Afrique à Montréal (2006), diffusé sur les chaînes de télévision dans 5 territoires (Sundance Channel aux USA, NHK World au Japon, au Moyen Orient, Religia en Pologne et TV5 Afrique) et dans de nombreux festivals.

En 2007, Jacqueline Kalimunda a co-réalisé au Rwanda la série télé panafricaine, Imagine Africa, centrée sur la jeunesse africaine. Cette série inaugure une nouvelle approche du travail sur le Rwanda de la réalisatrice. Il s’agit ici de questionner l’avenir et d’interroger les effets du passé sur les nouvelles générations du pays.

C’est ainsi que depuis 2013, Jacqueline Kalimunda travaille sur un projet de films pour plusieurs écrans, centré sur l’amour au Rwanda, intitulé Célib Rwandais ch. Relation sérieuse. Ce projet transmédia interroge la quête d’amour des jeunes générations, l’amour au sein des couples, des familles et le vivre ensemble dans la société au regard du passé, des enjeux de développement économique et technologique du 21eme siècle.

(Source : Images en bibliothèques, 2015)

Films dans la base

De l’amour au Rwanda

En empruntant aux codes du site de rencontre, De l’amour au Rwanda, est une web série romantique qui parle de célibataires, de couples et de familles en quête d’amour au Rwanda aujourd’hui.

Floris

Floris est l’un des derniers vrais magasins de fleurs de Kigali, capitale du Rwanda. Les habitants de toute la ville y viennent pour organiser un mariage et d’autres, quelque fois les mêmes, pour fleurir un enterrement ou un mémorial. Alors que la question de la survie du magasin se pose, ce documentaire raconte comment on s’aime dans un pays qui oscille entre le poids d’un passé traumatisant et l’appel de la vie.

Homeland

La réalisatrice de ce documentaire tente de comprendre le génocide de 1994 au Rwanda, via une confrontation entre la grande histoire, grâce à des archives inédites glanées partout dans le monde et des récits très personnels avec deux générations différentes de Rwandais : ceux qui avaient 20 ans au moment de l’indépendance, et ceux qui avaient 20 ans au moment du génocide.