Arte fac ou la Fac des arsouilles

Un film de Agathe Bank

 2002  France  Documentaire  58 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

Producteur :
Mediana prod (Villa Ciriola Rdc, 20250 Riventosa, Corse)
Distributeur :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)

Immergée toute une année scolaire au sein de l’université des arts de Corte en Corse, Agathe Bank y interroge plus largement l’enseignement artistique en France, qui concerne aujourd’hui 50 000 étudiants - un bachelier sur cent s’y dirige. Enseignants, étudiants et personnel administratif s’expriment sur leur parcours, leurs projets, la structure universitaire et son rôle. Les images de Jérôme, étudiant en arts du spectacle, font le contrepoint.

Manque de moyens, hétérogénéité des filières, incertitude des débouchés, absence d’équivalence avec d’autres diplômes, ces données ne font pas des études artistiques une voie évidente. « Faire évoluer la sensibilité de chacun pour l’aider à trouver la matière de sa créativité, tel devrait être l’enjeu de cet enseignement », résume la réalisatrice ; ce que confirme Linda, chargée de cours aux techniques d’impression, en l’opposant à celui des universités américaines, d’où elle vient. Le directeur José Tomasi explique, quant à lui, la nécessité de professionnaliser les débouchés des cinq filières (arts du spectacle, arts plastiques, médiation culturelle, histoire de l’art et musicologie) : professorat, communication, architecture intérieure… Loïc, Natacha, Léa et d’autres étudiants livrent leurs objectifs et leurs inquiétudes. Malgré son titre « potache », le film d’Agathe Bank donne, à partir de l’université la plus petite de France, un instantané précis de la situation.

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Autres chemins :