Alphabet

Un film de Erwin Wagenhofer

 2014  Autriche, Allemagne  Documentaire  108 mn  Couleur  DCP, Dvd  Mode de production : Cinéma  VOSTF (anglais, allemand, français, espagnol, chinois)

 Scénario : Erwin Wagenhofer, Sabine Kriechbaum  Musique : André Stern  Image : Erwin Wagenhofer  Son : Lisa Ganser, Nils Kirchhoff, Tong Zhang  Montage : Erwin Wagenhofer, Michael Hudecek, Monika Schndler

Producteurs :
Prisma film (Rathausstraße 3/18, 1010 Wien, AUTRICHE, @ : office@prismafilm.at)
Rommel film (Fidicinstrasse, 40, 10965 Berlin, ALLEMAGNE, Tél : +49 30 6937078, Fax : +49 30 6929575, @ : p.rommel@t-online.de)
Distributeur :
Zootrope films (81 boulevard de Clichy, 75009 Paris, 01.53.20.48.63)

Notre système économique et social est de plus en plus remis en question par une évolution marquée par les crises et aucune réponse ne semble avoir été trouvée jusqu’à présent. Les puissants de l’économie et de la politique ont pour partie été formés dans les meilleures écoles et universités. Leur perplexité est nettement tangible et un actionnisme de courte haleine a pris la place de perspectives à long terme.

Avec une clarté effrayante, nous constatons à présent à quel point dès l’enfance, notre pensée a été confinée dans des frontières étroites.

Quelque soit l’école que nous ayons fréquenté, nous nous mouvons dans des schémas de pensée qui remontent à l’époque de l’industrialisation balbutiante, lorsqu’il était encore question de former les hommes à fonctionner comme de petits rouages dans une société de production basée sur la répartition des tâches. Les contenus d’enseignement ont depuis beaucoup changé et l’école n’est plus un lieu d’une mise au pas autoritaire. Mais, plus que jamais, l’obsession de standards normés règne sur l’enseignement.

Car depuis peu, un vent rude souffle dans les écoles. « La performance » comme fétiche de la société du rendement est devenue, dans le monde entier, la mesure sans pitié de toutes les choses. Mais l’alignement univoque sur des ambitions d’enseignement purement technocratiques et sur la reproduction sans fautes de contenus de connaissance isolés fait précisément périr toute créativité ludique, qui nous aiderait, et ce, sans peur face à l’échec, dans la recherche de nouvelles solutions.

Erwin Wagenhofer comprend le thème de l"éducation » de façon bien plus vaste et radicale qu’il n’est traité d’habitude. Presque tous les débats au sujet de l’enseignement se limitent à un cadre marqué par l’esprit de concurrence et à propager un type d’école, dans lequel les élèves amèneraient uniquement les meilleurs résultats. Wagenhofer part à contre-courant et investit les schémas de pensée qui se cachent derrière ces débats. Ce que nous apprenons, définit notre réserve de savoir, mais comment nous apprenons, définit notre pensée.

(Site web du film)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :