Abdou Diouf, un destin francophone

Un film de Jérôme Sesquin

 2010  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Scénario : Hervé Bourges et Jérôme Sesquin  Musique : Laurent Ferlet

Producteur :
Adamis production (6 bis rue Auguste Vitu, 75015 Paris, Tél : 01 40 57 48 60, @ : infos@adamis-prod.com)
Distributeur :
Adamis production (3, rue Nationale, 92100 Boulogne-Billancourt, Tél : 01 58 17 53 22, @ : infos@adamis-prod.com)

Pur produit de l’école et de l’université françaises, le Secrétaire général de la Francophonie se présente volontiers comme « sahélien, sénégalais, wolof et négro-africain ». Homme de rassemblement et de dialogue, il incarne une certaine idée du métissage culturel. Les langues ne se heurtent pas, elles se conjuguent. Les peuples ne sont pas en compétition, ils s’épanouissent à travers le bilinguisme.

L’itinéraire de cet enfant de Louga, bourgade musulmane des plaines sableuses du nord-ouest du Sénégal, est celui d’un éternel amoureux. Amoureux de son pays, qu’il a servi pendant plus de quarante ans comme ministre du Plan et de l’Industrie, Premier ministre et président de la République.

Toute sa carrière, des ors de la République sénégalaise aux sommets internationaux, est marquée du sceau de la modestie. Une élégance tout en retenue et en pudeur, un art consommé de la diplomatie et un sens du devoir sans faille.

L’empreinte laissée par Abdou Diouf permet de balayer un demi-siècle d’histoire géopolitique. Mais la vie de l’ancien chef d’État africain et actuel promoteur de la francophonie est surtout un doux voyage à travers toutes les tolérances. Il est celui qui a institué le multipartisme dans son pays, celui qui côtoie toutes les religions au sein même de sa famille, celui qui arpente le monde pour tisser des liens et réduire les inégalités.

Abdou Diouf ou la rencontre des possibles… Quand la langue de Molière rejoint les peuples de la mère Afrique… Quand « la culture redevient enfin un enjeu majeur et confère à la francophonie un rôle moteur en faveur de la civilisation de l’universel… »

(source : Adamis production)

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :