Amoureux au ban public (Les)

Un film de Nicolas Ferran

 2011  France  Documentaire  70 mn  Couleur  Mode de production : Auto-production

 Image : Grégory Auzuech, Sophie Blais, Didier Fassio, Julien Meyer  Son : Léo Poumey  Montage : Sophie Blais, Didier Fassio, Nicolas Ferran

Producteur :
Les amoureux au ban public (c/o La Cimade, 64 rue de Clisson, 75013 Paris, Nicolas Ferrand, Tél : 06 72 70 55 47, @ : niko.ferran@gmail.com)
Distributeur :
Les amoureux au ban public (c/o La Cimade, 64 rue de Clisson, 75013 Paris, Floriane Guenard (chargée de diffusion), Tél : 06 08 36 88 62, @ : amoureuxlefilm@gmail.com)

Au nom de la lutte contre les « mariages blancs » et de la « maîtrise » de l’immigration familiale, releguée au rang peu enviable d’ »immigration subie », les couples franco-étrangers subissent depuis plusieurs années le durcissement continu des lois et des pratiques administratives.

Avec intensité et émotion, 13 couples décrivent dans ce film un parcours du combattant pour se marier en France, faire transcrire un mariage célébré à l’étranger, obtenir un visa pour la France ou bénéficier d’un titre de séjour. Ils racontent leur peur ou leur vécu de l’expulsion, leur révolte de devoir vivre cachés ou séparés, le traumatisme des arrestations à domicile, l’opacité des administrations, les interrogatoires répétitifs destinés à vérifier la sincérité de leurs sentiments, la difficulté d’obtenir le respect de leurs droits.

Dans les mairies, les consulats, les préfectures, les commissariats, on découvre alors l’extraordinaire complexité des procédures, une confrontation jusqu’à l’absurde avec une législation qui a ajouté des contrôles aux contrôles, des conditions aux conditions, et toujours plus d’arbitraire, d’intrusion dans les choix de vie personnels de ces couples. Leurs témoignages ne relatent pas des dysfonctionnements exceptionnels. Ils mettent à jour une véritable politique répressive qui a décrété la mise au ban des couples franco-étrangers dans notre pays.

(source : Site web du film)

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :