Abeilles et des hommes (Des)

Un film de Markus Imhoof

 2012  Suisse, Allemagne, Autriche  Documentaire  91 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Markus Imhoof  Musique : Peter Scherer  Image : Jörg Jeshel  Son : Dieter Meyer  Montage : Anne Fabini

Producteurs :
Thelma Film AG (Herrenbergstrasse 7, Postfach 1716, CH - 8033 ZÜRICH, Suisse, tel. 00 41 44 363 04 33, fax. 00 41 44 363 04 49)
Zero Film GmbH (Lehrter Strasse 57, D-10557 Berlin, Allemagne, Tel. 49 30 390 6630, Fax. 49 30 394 58 34, Mail office@zerofilm.de)
Ormenis Film AG (Felsenstrasse 12a, CH – 8008 Zürich, SUISSE, @ : info@markus-imhoof.ch)
Allegro film (Krummgasse 1A, A-1030 Wien, Autriche, Tel.: +43 (1) 712 50 36, Fax.: +43 (1) 712 50 36-20, Email: office@allegrofilm.at)
Distributeur :
Jour2Fête (7 rue Ambroise Thomas, 75009 Paris, Tél : 01 40 22 92 15, @ : contact(@)jour2fete.com)

Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Partout, le même scénario : par milliards, les abeilles quittent leurs ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible.

Arrivée sur Terre 60 millions d’années avant l’homme, l’Apis mellifera (l’abeille à miel) est aussi indispensable à notre économie qu’à notre survie. Aujourd’hui, nous avons tous de quoi être préoccupés : 80% des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, pas de pollinisation, donc pratiquement plus de fruits, ni légumes.

Il y a soixante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui lie les butineuses à l’homme : « Si l’abeille disparaissait du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre. »

(source : Jour 2 fête)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans les festivals :
Sciences en bobines (Toute la France)