A posteriori

Un film de Mickaël Foucault, Maëlle Maugendre

 2011  France  Documentaire  61 mn  Couleur  DVCAM, Béta SP, Dvd  Mode de production : Auto-production

 Scénario : Mickaël Foucault et Maëlle Maugendre  Image : Mickaël Foucault  Son : Nicolas Drouet  Montage : Mickaël Foucault

 Participants : Emilio Marco, Fred Berlic, Maëlle Maugendre, Georges Marcou, Auguste Vincent, Joaquin Prades, Francisco Gonzalez, Juan Carraux

Producteurs :
Mickaël Foucault (07 77 28 14 63, aposteriori.doc@gmail.com)
Maëlle Maugendre (06 87 61 65 18, aposteriori.doc@gmail.com)

Soixante-dix ans après, Émilio et François, deux anciens réfugiés espagnols évoquent les diverses étapes qui ont marqué leur exil en France : le passage de la frontière en 1939, leurs internements successifs dans les camps, leur participation à la Résistance et leur intégration dans la société française. Émilio se déplace à travers ces lieux de mémoire, ou ce qu’il en reste, et nous conte par bribes les souvenirs qu’il en a. François, le deuxième personnage du film, est absent. Pour quelle raison n’est-il pas venu ? Nous ne le saurons pas, mais une voix racontant son histoire nous accompagne tout au long du film. Une voix qui résonne avec celle d’Émilio, mais qui parfois s’en écarte, jusqu’à la dissonance.

A posteriori est un documentaire sur la mémoire plus qu’un documentaire historique. Il traite de la difficulté de se souvenir d’évènements occultés de l’histoire officielle et dont peu de traces matérielles sont conservées. Il souligne les tentatives de certains acteurs locaux pour faire vivre cette mémoire individuelle et collective. En s’attardant sur les propos singuliers que tiennent Émilio et François sur leurs expériences passées, ce documentaire interroge le rapport que deux hommes entretiennent à leur mémoire.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :