Spirale (La)

Un film de Armand Mattelart, Valérie Mayoux, Jacqueline Meppiel

 1975  France  Documentaire  155 min  N&B et Couleur  Béta SP, 35 mm  Mode de production : Cinéma  VOSTF (espagnol, français)

 Scénario : Chris Marker  Musique : Jean-Claude Eloy  Son : Luc Berini, Antoine Bonfanti, Jean-François Chevalier  Montage : Armand Mattelart, Jacqueline Meppiel, Valérie Mayoux

Producteurs :
Reggane Film (N’existe plus, devenu Galatée Films)
Distributeur :
Galatée Films (55, boulevard Péreire,, 75017 Paris, Tel. 01 44 29 21 40, Fax. 01 44 29 25 90)

Le 4 septembre 1970, Salvador Allende est élu président de la République chilienne. Le 11 septembre 1973, un coup d’État met fin au régime démocratiquement élu. L’armée prend le pouvoir et la dictature s’étend sur le pays.

Pour tenter de comprendre ce qui s’est passé entre 1970 et 1973, l’équipe de réalisation réunie par Chris Marker a inventé une structure narrative qui permet de rassembler des événements et des personnages apparemment (et quelquefois intentionnellement) «éclatés»: la spirale.

Construit autour de sept figures organisées selon une progression dramatique qui va de la naissance à l’assassinat de l’Unité Populaire, le film démontre que, dès l’origine, un plan inspiré par les États-Unis s’était donné pour but la destruction par tous les moyens de la tentative socialiste. Selon ses auteurs, le film est le fruit de «deux ans de travail et de recherches intensives dans les cinémathèques, les télévisions, les archives politiques et historiques, pour illustrer et rendre vivante l’histoire d’un complot élaboré par des subtils et accompli par des brutes».

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :