Six portraits XL

Un film de Alain Cavalier

 2017  France  Documentaire  312 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Alain Cavalier  Image : Alain Cavalier  Montage : Françoise Widhoff, Emmanuel Manzano

Producteur :
Caméra one (19 rue de la Trémoille, 75008 Paris, Tél : 01 56 89 92 00, Fax : 01 56 89 92 16, @ : contact@camera-one.com)
Distributeur :
Tamasa Distribution (5 rue de Charonne, 75011 Paris, Tél : 01 43 59 01 01, Fax : 01 43 59 64 41)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

Portrait n°1 Jacquotte

Alain Cavalier accompagne Jacquotte (Jacqueline Pouliquen) lorsqu’elle revient, année après année, dans la maison où elle est née. Elle y prend soin de chaque objet, meuble et photographie, ces trésors qui lui sont indispensables.

Portrait n°2 Daniel

« Daniel Isoppo écrit les courts textes qu’il interprète lui-même au théâtre. Il est acteur aussi pour le cinéma. Dans sa jeunesse, il a été cinéaste. Chaque jour, dans les cafés, il joue au Rapido et se livre à un passionné grattage des multiples propositions de la Française des Jeux. » (Alain Cavalier)

Portrait n°3 Guillaume

Une fois trouvé l’emplacement dans lequel Guillaume Delcourt va ouvrir sa nouvelle boulangerie-pâtisserie, il arrive sur son lieu de travail aux aurores et n’en repart qu’à la nuit tombée. Il est de ces passionnés dont l’investissement frappe par sa démesure.

Portrait n°4 Philippe

« Le matin, Philippe Labro, avec son équipe autour d’une table, prépare ses quatre entretiens de l’après-midi. Une comédienne, un écrivain, un homme de théâtre, un boxeur. Chacun est filmé en studio en un seul plan de 28 minutes avec travellings et jeux de miroirs. Pas de droit à l’erreur. Sport de haut niveau. » (Alain Cavalier)

Portrait n°5 Bernard

Avec la figure de Bernard Crombey, c’est au sacerdoce du comédien qu’Alain Cavalier rend hommage. Il filme Bernard, au fil des années, juste avant qu’il n’entre en scène, puis quand il en sort, sous les applaudissements. Nous éblouissent alors l’exigence du jeu, les transformations que Bernard opère sur son corps, sa voix, son regard.

Portrait n°6 Léon

Léon Maghazadjan est le coordonnier qui enchante son quartier, le soleil auquel viennent se réchauffer chaque jour les habitants. Car Léon est toujours là, prodigue d’histoires, de réconfort et de bons mots, avec le charme de sa gouaille populaire et parisienne. La fermeture prochaine de sa boutique est un drame dont la petite communauté qui s’improvise autour de lui prend toute la mesure.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :