Silence du fleuve (Le)

Un film de Mehdi Lallaoui, Agnès Denis

 1990  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Patricio Panagua  Son : Jean Fred  Montage : Claire Bernard

Distributeur :
Au nom de la mémoire (Mehdi LALLAOUI, PARIS, tel. 01 43 64 56 91, mehdilall@free.fr)

« L’oubli est complice de la récidive », dit le commentaire de ce film consacré à la manifestation du 17 octobre 1961 à Paris et à la sauvage répression qui s’en est suivie.

A la station de métro Opéra, la police de quartier procède aux premières arrestations. Derrière, sur les marchés, autour dans les cafés, la vie parisienne continue. 11 538 Algériens seront interpelés, ce qui n’est pas sans rappeler la grande rafle du Vel d’hiv des 16 et 17 juillet 1942 où 12 884 juifs avaient été arrêtés. La police française matraque, tue, jette les corps dans la Seine. Par le recoupement des témoignages et les images d’archives, le passé resurgit à travers certains de ces hommes trouvés dans le fleuve ou tués dans la rue. Passants, organisateurs du FLN ou policiers, chacun donne sa version de cette inacceptable tuerie.

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :
Projeté dans les festivals :

Pour aller plus loin

Programmation et catalogue de la 7ème Décade Cinéma et Société : El Djazaïr ! France-Algérie, du colonialisme à aujourd’hui