Solitude du chanteur de fond (La)

Un film de Chris Marker

 1974  France  Documentaire  60 min  Couleur  16 mm  VF

 Image : Pierre Lhomme, Yann Le Masson, Jacques Renard  Son : Antoine Bonfanti, Michel Desrois  Montage : Monique Christel, Laurence Cuvilliers, Chris Marker

Producteur :
Distributeur :
Héritiers de Y.Montand (Contactez Marouani, C°Marouani, 37 rue Marbeuf, 75008 Paris)
 Éditeur :
Universal Music C.o Mercury (20 r Fossés St Jacques, 75005 PARIS, tel. 01 44 41 92 92)

Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet prend le pouvoir par la force au Chili, après trois ans de présidence socialiste de Salvador Allende. La junte au pouvoir va alors engager une terrible répression contre les partisans de l’ancien président. En février 1974, Yves Montand décide de chanter un soir à l’Olympia pour les réfugiés chiliens en France. Il n’est pas remonté sur scène depuis 1968 et n’a que douze jours pour se préparer. Il s’installe alors dans sa maison d’Auteuil avec son pianiste et compère de trente ans Bob Castella.

C’est cette préparation que filme Chris Marker. Elle permet de suivre la répétition des chansons, mais aussi, et surtout, le soin méticuleux qu’Yves Montand accorde à la préparation d’un spectacle dont il contrôle tout, de la vitesse de passage des accords de son pianiste à l’éclairage de la scène. Yves Montand nous parle aussi de ses convictions politiques, du Chili, de sa vie, le tout sur fond d’images d’archives et d’extraits de ses anciens ‘one man show’.

NB: édité dans le coffret Dvd « Montand International » sous la forme d’un bonus

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :