Coopérative de Mondragon : une idée d’avenir ? (La)

Un film de Wiltrud Kremer

 2005  Allemagne  Documentaire  30 min  Couleur

Si la coopérative de Mondragón, fondée il y cinquante ans par un prêtre jésuite, est célèbre, c’est qu’elle a réussi à combiner une politique

sociale généreuse et des affaires prospères. Avec plus de trente-cinq mille salariés travaillant dans différentes coopératives sous l’égide d’une direction commune, elle est aujourd’hui la plus grande entreprise du pays basque espagnol. Elle possède sa banque ainsi qu’une chaîne de supermarchés. Si elle a démarré en fabriquant du petit électroménager (comme Moulinex), elle dispose maintenant d’une palette très diversifiée, de la machine à espressos aux chaudières en passant par les robots industriels. Le groupe a su s’adapter à la mondialisation sans jamais licencier personne ni sacrifier ses principes d’équité sociale. Il vient de signer des accords de prise de participation avec des entreprises chinoises.

Le film met face à face deux protagonistes : Javier Uriarte, ouvrier qualifié qui s’est formé sur le terrain, au fil des ans, et Joseba Herrasti, fils de l’un des fondateurs, qui, après des études supérieures, a choisi de travailler pour Mondragón plutôt que pour une entreprise classique.

Wiltrud Kremer parle de Mondragón et des hommes qui font cette entreprise atypique, mais aussi de la culture et de l’identité du pays basque.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :

Pour aller plus loin

Dossiers D’autres formes d’entreprendre, de produire, de consommer sur le site socioeco.org, le site ressources de l’économie sociale et solidaire.