Come back africa

Un film de Lionel Rogosin

 1959  Anglais, English, Afrikaans, Zulu, Fanakalo  Documentaire  95 mn  Noir & Blanc  16 mm  Mode de production : Cinéma  VO (Etats Unis, Afrique du sud)

 Adapté de : Come Back, Africa, Lionel Rogosin & Peter Davis  Scénario : Bloke Modisane, Lewis Nkosi, Lionel Rogosin  Musique : Lucy Brown  Image : Ernest Artaria, Emil Knebel  Montage : Carl Lerner

 Distribution : Miriam Makeba, Zacharia Mgabi, Vinah Mgabi…

Distributeur :
 Éditeur :
Carlotta films (9, passage de la Boule Blanche, 75012 PARIS, Tél : 01 42 24 10 86, Fax : 01 42 24 16 78, @: jn@carlottafilms.com)

Réalisé en noir et blanc clandestinement en Afrique du Sud, ce film militait contre la ségrégation raciale dont étaient victimes les noirs.

En 1959, quelques cinéastes tentent de réaliser des films contre le gouvernement en place, ce qui est le cas de « Come back Africa » de Lionel Rogosin, qui a du tourner sans autorisation dans son pays.

C’est l’histoire de Zacharia, un travailleur migrant qui n’a pas un permis de travail, de son renvoi arbitraire à son arrestation soudaine.

Rogosin a essayé de dépeindre la vie de la banlieue noire et sous le régime de ségrégation. Il a tourné ce film clandestinement et a été constamment gêné par les restrictions de la ségrégation. Il a filmé avec des caméras cachées et l’a passé en contrebande hors de l’Afrique du Sud. Rogosin a obtenu la permission de filmer en feignant de faire un film sur la musique de rue. Ainsi il y a des scènes avec des danseurs, des musiciens,…

Réalisé à Johannesburg et également dans Sophiatown, ce film présente également l’intérêt historique d’être les dernières images de Sophiatown avant que la ville soit rasée au bulldozer.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Incontournable dans la période :