Chronique d’une mort oubliée

Un film de Pierre Morath

 2012  Suisse  Documentaire  62 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Musique : Kévin Queille  Image : Greg Pédat  Son : Nicola Binggeli  Montage : Kévin Queille, Thomas Queille

Producteurs :
RTS (Radio Télévision Suisse) (Quai Ernest-Ansermet 20, CH-1211 Genève, SUISSE)
Point Prod SA (41B route des Jeunes, CH-1227 Carouge/Genève, SUISSE, Tel: 41 22 328 48 48, Fax: 41 22 328 48 58, @ : info@pointprod.ch)
Distributeur :
Point Prod SA (41B route des Jeunes, CH-1227 Carouge/Genève, SUISSE, Tel: 41 22 328 48 48, Fax: 41 22 328 48 58, @ : info@pointprod.ch)

Pendant deux ans et demi, l’homme n’a pas bougé du canapé de son studio de la route des Acacias à Genève. Deux ans et demi durant lesquels ses voisins et ses copains le croyaient parti ou en convalescence. La Poste retournait les lettres qui ne trouvaient plus place dans sa boîte trop pleine. L’électricité avait fini par lui être coupée. La régie était sur le point d’entamer une procédure d’expulsion.

Lorsque finalement la police force sa porte, elle découvre un appartement infecté de vermine, et au milieu le corps de Michel Christen, un Suisse de 53 ans, bien connu dans le quartier, dont il ne reste plus que les os, les cheveux et les dents.

L’enquête menée par l’équipe du film va démontrer que sa mort remonte à 28 mois environ. Mais la date qui figure sur l’acte de décès est pourtant bien celle de la découverte du corps. C’est la règle administrative…

Comment cet homme, qui avait une famille, qui était suivi par l’hôpital et les services sociaux, a-t-il pu ainsi tomber dans l’oubli ?

(source : site du producteur)

Le film dans la base

Chemin d’accès :