Champ de luttes, semeurs d’utopie

Un film de Mathilde Syre

 2020  France  Documentaire  73 min  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteur :
Achromat (Mont Dessus, 73400 Ugine, Tél : 06 83 03 70 12, @ : contact@champdeluttes-semeursutopie.fr)
Distributeur :
Achromat (Mont Dessus, 73400 Ugine, Tél : 06 83 03 70 12, @ : contact@champdeluttes-semeursutopie.fr)

Ils sont paysans.

Pendant un an, j’ai suivi leurs gestes quotidiens, leurs réussites et leurs doutes.

Autonomie, initiatives collectives, réappropriation du foncier, accès aux semences… Au delà de la préservation de l’environnement, ils s’engagent avec conviction chaque jour pour une agriculture « vivable », paysanne, et une autre manière de faire société…

Et si le changement venait des champs ?

Le monde agricole actuel est en crise. Crise économique, crise environnementale.

Les agriculteurs, devenus exploitants agricoles, se sont peu à peu prolétarisés. Ils perdent la maitrise de leurs moyens de production, et le sens de leur travail.

Pourtant, aujourd’hui, l’agriculture paysanne, sous-représentée par les instances agricoles nationales et dominantes, invente des solutions pour faire face à la crise économique et écologique actuelle.

C’est cette vision paysanne qui m’intéresse. Quelles sont ses valeurs ? Quelle transition agricole, et plus largement sociétale, propose-t-elle ? En touchant à la fois le monde du travail et celui de l’alimentation, l’agriculture est intimement liée aux mutations en cours dans nos sociétés. Face aux défis pour l’avenir, les paysans sont créatifs.

Préservation de l’environnement, décroissance, initiatives collectives, autonomie, réappropriation des outils et du temps de travail, mais aussi accès au foncier, circuits courts et implication sur un territoire, autant de champs de lutte que je propose de cultiver avec ce film.

Le film se construit comme une chronique. Je filme les fermes pendant un an. Cette question de la durée est essentielle pour sortir du simple catalogue d’innovations paysannes.

Je préfère donner à éprouver le temps qui passe, inhérent au travail avec la nature. J’aimerai que ce documentaire ne soit pas uniquement une suite de témoignages ou un film didactique mais une immersion sensible dans le monde paysan.

Mathilde Syre

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :