Coopérative des Malassis (La)

Un film de Bertrand Desormeaux

 2000  France  Documentaire  40 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

Producteur :
Trafic Image (119 rue Waldeck Rousseau, 16000 Angoulême, Tél : 05 45 65 39 06, Fax : 05 45 65 39 06, Mail : trafic.image@wanadoo.fr)
Distributeur :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)

Henri Cueco, Lucien Fleury, Jean-Claude Latil, Michel Parré, Gérard Tisserand : cinq voix pour parler d’une tentative rare dans l’histoire de l’art, celle d’une création collective en peinture. Interviewés séparément, les artistes racontent certaines aventures de la Coopérative des Malassis et se répondent par un montage rapide, choix du réalisateur pour évoquer le partage des points de vue.

Dès 1969, les membres de la Coopérative des Malassis ont œuvré avec « l’idée que naîtrait un art nouveau si on abolissait les pratiques individuelles », élaborant en commun de grandes fresques figuratives et politiques. Liés à l’idée de révolution, ils utilisent comme tribune une exposition au Grand Palais, commandée en 1972 par Georges Pompidou, et réalisent une fable de 65 mètres de long, « Le Grand Méchoui », qui décode l’histoire politique de la Ve République en associant humour et dramatisation. Le projet de Grenoble (gigantesques panneaux pour les façades d’un centre commercial sur le thème de la société de consommation), soumis à la censure d’experts, marque l’implosion du mouvement. Dans « Mythologies quotidiennes 2 » (1977), chant du cygne d’une expérience commune, chacun des Malassis, figuré en gardien de musée, veille sur son oeuvre individuelle.

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :