Condor, les axes du mal

Un film de Rodrigo Vazquez

 2003  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Rodrigo Vazquez

Distributeur :
Eurozoom (4 bis rue de l’armée d’orient, 75018 Paris, Tél : 01 42 93 73 55, Fax : 01 42 93 71 99, Mail : eurozoom@eurozoom.fr)

C’est au nom de « la lutte contre le terrorisme » qu’une opération spéciale - nom de code Condor - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d’Etat du 11 septembre 1973 d’Augusto Pinochet ciblait les mouvements de gauche. Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d’Etat américain de la CIA.

Condor : un réseau qui relie entre elles plusieurs dictatures militaires sud-américaines soutenues par les Etats-Unis. Conçue et mise en place en 1975 par le général Contreras, chef de la Dina - les tristement célèbres services secrets chiliens -, l’opération Condor a pour but l’échange d’informations, de méthodes de répression et de prisonniers. Objectif final : contrer l’opposition politique, qui se manifeste un peu trop au goût des régimes dictatoriaux latino-américains, Chili en tête.

Plus de trente ans après l’opération Condor, Martín Almada mène toujours le combat contre les agents d’Etat qui, dans son pays ou ailleurs, y ont participé. Victime lui-même de tortures, cet avocat paraguayen a commencé par vouloir éclaircir la mort de sa femme. Aujourd’hui, après avoir découvert l’ampleur des crimes commis avec l’aval des différents gouvernements, ce sont les responsables qu’il s’évertue à traîner devant les tribunaux pour que « justice soit faite ».

Avec l’aide d’autres anciens détenus, Martín Almada accumule patiemment les preuves. Malgré les démentis des anciens tortionnaires, il est désormais impossible de nier l’existence de l’opération Condor.

Une opération dont l’Amérique latine paye encore les effets répressifs, puisque les dictatures ont exterminé les élites intellectuelles et détruit l’économie du continent.

Pour découvrir ce film

Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Incontournable dans la période :