Cas par K

Un film de Stéphane Gatti, Reyzane Benchiha, Emilie Desjardins, Joachim Gatti

 2006  France  Documentaire  50 min  Couleur  Mode de production : Auto-production

Producteur :
Parole errante (La) (9, rue François Debergue, 93100 Montreuil, Tél : 01 48 70 00 76)
Distributeur :
Parole errante (La) (9, rue François Debergue, 93100 Montreuil, Tél : 01 48 70 00 76)

La première expérience amenait, dans ces classes, la résistance des immigrés du groupe Manouchian ; la seconde posait la question de l’insertion avec trois figures de la marge Gérard de Nerval, Evariste Galois et Auguste Blanqui. Et la troisième fois, l rencontre s’est faite autour du manifeste surréaliste « Nous n’irons pas à l’exposition coloniale », posant la question de l’accueil et de l’amour de la culture de l’autre comme rempart aux totalitarismes.

En 2006, plus que jamais, l’actualité politique européenne pousser à regarder de plus près les modalités de la chasse à l’immigré et la fabrication d’illégaux. Elle fournissait tous les jours des points concrets de réflexion : débat sur de nouveaux projets de loi sur l’immigration, enfants traqués dans les écoles, mobilisation des enseignants, circulaire conjointe des Ministères de la Justice et de l’Intérieur adressée aux magistrats et aux préfets pour arrêter les immigrés partout où ils sont…

Nous sommes partis, pour mener cette réflexion, du « Procès » de franz Kafka. A des élèves venus de Turquie, de Chine, d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, du Cap-Vert, de Moldavie, du Mali et du Congo, nous avons posé la question à laquelle K. est sommé de répondre : « Qu’est-ce-que c’est que d’être coupable quand on est innocent ? »

Le film dans la base

Chemin d’accès :