Citadelle (La)

Un film de Mohamed Chouikh

 1988  Algérie  Fiction  95 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

Producteur :
Distributeur :
K Films (19 rue de Falkirk, 94000 Créteil, tel : 09 51 51 82 87, info(@)k-films.fr)

La Citadelle est le premier film de son auteur à dénoncer l’archaïsme qui régit encore trop souvent les rapports hommes-femmes. Dans cette unité de temps réduite (une journée), Mohamed Chouikh, comme toujours, avec la rigueur de sa mise en scène et le minimalisme de son scénario, arrive à faire coexister la joie, le drame et le dérisoire, dans une farce tragique sur la solitude des uns et la polygamie des autres. Il dépeint l’histoire d’une population composée de deux sociétés, celle des hommes et celle des femmes. Deux sociétés divisées par des murs. Le personnage central du film est Kaddour, pierrot lunaire qui tombe amoureux de la femme du cordonnier et va devenir un danger pour tout le village.

Mohamed Chouikh apparaît comme acteur pour la première fois dans Le Vent des Aurès de Mohamed Lakhdar-Hamina (Cannes, 1966) puis devient Areski dans Élise ou la vraie vie (1970) de Michel Drach. Cinéaste dérangeant dans son pays, il ne s’est pourtant jamais exilé et a continué de filmer, inlassablement, ce qui fait que les hommes et les femmes sont comme emmurés dans deux types de solitude qui ne se rejoignent pas.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :