Chronique des années de braise

Un film de Mohammed Lakhdar-Hamina

 1975  Algérie  Fiction  177 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Mohammed Lakhdar-Hamina  Musique : Philippe Arthuys  Image : Marcello Gatti, Andreas Winding

Producteur :
Screen Production Inc. (20 avenue de Friedland, 75008 Paris, France, contact@lakhdar-hamina.com)
Distributeur :
Screen Production Inc. (20 avenue de Friedland, 75008 Paris, France, contact@lakhdar-hamina.com)

Chronique des années de braise s’ouvre sur un paysan pauvre et acculé qui se rend, malgré les prières des villageois, jusqu’à un poste de recrutement de l’armée française pour s’enrôler et espérer ainsi nourrir sa famille. Nous sommes à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Bientôt, à cause de la sécheresse, c’est au tour d’Ahmed (Yorgo Voyagis) d’emmener les siens vers la ville à la recherche d’un travail. Une épidémie de typhus achève de décimer les populations autochtones.

Miloud connaîtra l’enrôlement forcé et la guerre en Europe. À son retour au pays, les idées d’indépendance ont fait du chemin. Les élections de 1947 se terminent dans le sang et Ahmed est envoyé au bagne avant de s’évader et de rejoindre le maquis. Le film prend fin sur les images de Smaïl, le fils d’Ahmed devenu un jeune homme, qui court vers l’avenir et la liberté.

D’un bout à l’autre, Chronique des années de braise est traversé par les tirades de Miloud, le fou du village à la lucidité prophétique, dont les harangues n’épargnent personne et jusqu’aux morts du village qu’il prend à témoin et convoque.

(source : algeriades.com)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Projeté dans les festivals :