Réflexions autour de la démocratie

in Liberté, égalité, fraternité ?

Sentiers du chemin : L’ÉtatLe pouvoir politiqueCollectivités localesServices publicsSécurité socialeÉlections – Réflexions autour de la démocratie

Films dans la base

Démocratie(s) ?

Henri Poulain, Julien Goetz, Sylvain Lapoix, 2018

Ce documentaire propose un voyage en démocratie(s). En France, en Grèce, en Islande, en Belgique ou encore en Espagne, les réalisateurs ont rencontré des citoyen·ne·s qui travaillent à insérer plus de démocratie dans leur quotidien.

Pile : Permis de démolir

Lucas Roxo, Simon Pillan, 2017

Ce documentaire revient sur une lutte de plus de deux ans entre un collectif d’habitants et les décideurs d’un projet de rénovation urbaine d’un quartier populaire de Roubaix : Le Pile.

Assemblée (L’)

Mariana Otero, 2017

Le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie. Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix  ?

Chez nous

Lucas Belvaux, 2017

Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales.

Djama Mourouti La. La colère du peuple

Frédérique Lagny, 2016

Trente ans après la Révolution Démocratique et Populaire menée par Thomas Sankara, la chute du régime de Blaise Compaoré est à l’horizon. Le peuple burkinabè, et notamment sa jeunesse, se mobilise avec force, invente de nouveaux outils et slogans de contestation citoyenne. L’action se déroule à Bobo-Dioulasso, la seconde ville du pays.

Democracy

David Bernet, 2016

Bruxelles, 2014. Les lois sur l’usage des données personnelles (data) en ligne vont bouger dans l’Union européenne. C’est le bout d’un processus long de deux ans, un cauchemar bureaucratique mené par le jeune parlementaire Jan Philipp Albrecht (Les Verts). À travers son parcours fait de brouillons, meetings et poignées de main, c’est tout le fonctionnement démocratique européen, hanté par les lobbys, qui se détricote.

N’importe qui

François Bégaudeau, 2015

Un certain François, dont on ne saura rien, semble avoir atterri en Mayenne. Il s’y promène de maison en maison, d’associations en mairies, de cabinet de sénatrice en ferme chevrière, et demande à ceux qu’il rencontre, brebis comprises, s’ils se sentent représentés. Façon d’enclencher des discussions sur la démocratie, et comment la faire advenir enfin.

Mainmise sur les villes

Claire Laborey, 2015

Où en est la démocratie urbaine  ? De Paris à Istanbul en passant par Berlin ou Copenhague, ce film interroge la manière dont se construit la ville et la place qu’y occupent les citoyens.

Télécommande

Anonyme, 2015

Téhéran, juin 2013. Les Iraniens s’apprêtent à élire le nouveau président de la République islamique. Dans l’intimité de leur foyer, face au flux d’images relayé par satellite, propagande d’État, images de l’Occident, de l’Égypte ou de la Syrie, hommes et femmes témoignent librement de leurs espoirs, de leurs colères et de leurs craintes.

Vivre à l’étranger. Un Birman au Japon

Toshikuni Doï, 2013

Ce documentaire couvre 14 ans de la vie de Kyaw Kyaw Soe en tant que militant pro-démocratique birman au Japon.

I love democracy : la Grèce

Emmanuel Leconte, Daniel Leconte, 2012

Le pays qui a inventé la démocratie au VIe siècle avant notre ère réussira-t-il à surmonter les crises politiques et économiques qui le paralysent  ? Quels présages se profilent à l’heure des élections anticipées  ?

Dédale. Un fil vers la démocratie

Emmanuel Borgetto, Alice Tabart, Laurent Lhermite, Christian Vialaret, 2012

Partant d’une immersion, dans le courant de l’année 2012, dans la population athénienne malmenée par les mesures d’austérité et agressée par un État de plus en plus policier, ce documentaire ne se contente pas de montrer la souffrance à l’œuvre si près de nous. Il prend le temps au contraire d’écouter les pulsions de reconstruction, d’observer la cicatrisation en cours d’un lien social mis à mal par des années d’individualisme et l’élaboration d’actions ou de pensées qui pourraient permettre non seulement la sortie de crise mais également la gestion de l’après crise.

Exercice de l’État (L’)

Pierre Schoeller, 2011

L’odyssée d’un homme d’État dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique…Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre.

Boul Fallé, la voie de la lutte

Rama Thiaw, 2009

En 1988, la jeunesse sénégalaise descend dans la rue pour contester la réélection du président Abdou Diouf. Ces manifestations ont été les premiers signes d’une rupture générationnelle. C’est dans ce contexte qu’est né le mouvement «  Boul Fallé  », qui signifie «  se foutre de tout et tracer sa route  ». Le film nous entraîne dans le rythme de ceux qui ont choisi de redevenir ce qu’ils sont : de nobles guerriers.

Nanos et nous (Les)

, 2007

Suite à la conférence de citoyens sur les Nanotechnologies qu’il a organisée en 2007, le Conseil régional d’Ile-de-France a produit ce documentaire qui retrace le déroulement de cette opération et en présente les conclusions. Qu’est-ce qu’une conférence de citoyens  ? Que sont les nanotechnologies  ? Que pouvons-nous en attendre  ? Y-a-t-il des risques  ? Ce film tente de répondre à ces questions en suivant sur plusieurs mois 16 franciliennes et franciliens, acteurs de la conférence.

Euroland

Patrick Talierco, 2005

Mardi 1er janvier 2002, naissait la monnaie unique. L’événement semblait inimaginable. Il a pourtant bien fallu que quelqu’un l’imagine : Robert Kalina, graphiste de l’Euro, a choisi d’y faire figurer des ponts virtuels plutôt que des visages anonymes. Le film tente de comprendre ce qu’un tel choix nous raconte de la construction européenne.

Porto Alegre: affirmer sa citoyenneté

Benoît Théau, 2001

Porto Alegre, ville de 1 350 000 habitant a lancé à la fin des années 80, le processus du budget participatif. Lors des assemblées plénières organisées dans les seize quartiers de la ville, les habitants ont eu la possibilité de faire des suggestions à la municipalité, souvent par l’intermédiaire des associations de quartiers. Ce documentaire suit ce processus.

En quête d’Etat

Leonardo Di Costanzo, 1998

Rétablir l’État de droit à Ercolano, banlieue de Naples et l’une de villes symboles de la corruption en Italie, c’est la tache que s’est fixée Luisa Bossa, élue maire en décembre 1995.