Collectivités locales

in Liberté, égalité, fraternité ?

Sentiers du chemin : L’ÉtatLe pouvoir politique – Collectivités locales – Services publicsSécurité socialeÉlectionsRéflexions autour de la démocratie

Films dans la base

Et pour quelques hectares de plus

Nicolas Vescovacci, 2016

Avec 29 millions d’hectares de terres cultivables, la France est la première puissance agricole d’Europe. Mais cette superficie ne cesse de se réduire : chaque année, dans l’Hexagone, 60 000 hectares de terres agricoles sont transformées en hypermarchés, en stades de football, en immeubles de bureaux ou en parking. Aux confins du Loiret, du département du Rhône et de la Vendée, Nicolas Vescovacci a sillonné la France pendant six mois à la rencontre de ceux qui grignotent la France des territoires.

Déconcertation

Béatrice Dubell, 2012

À la périphérie d’une grande agglomération, dans un ancien quartier ouvrier, organisé autour d’une usine en ruine, un projet de «  renouvellement urbain  » s’annonce. «  Puissance Publique  » et «  Puissance Privée  » présentent leur propre stratégie pour faire revivre le quartier à des habitants dubitatifs.

Imulal, une terre, des racines et des rêves

Nunë Luepack, 2011

Sylvain Derne, un jeune journaliste impliqué dans les débats qui caractérisent la société calédonienne, réalise une enquête sur les aspirations d’une jeunesse qui s’est volontairement exilée pour étudier. Sa rencontre avec les représentants de différentes cultures donne lieu à un échange de points de vue et de projections inédites sur l’avenir calédonien. Six étudiants impliqués dans des domaines variés évoquent ainsi leur projet d’avenir en portant un regard à la fois impliqué et distancé sur leur propre culture océanienne grâce à leur immersion dans la réalité occidentale. L’ensemble des réflexions développées par les étudiants anticipe l’échéance de 2014–2018, période au cours de laquelle doit être proposé un référendum portant sur l’issue de l’Accord de Nouméa. C’est à partir du regard unique de jeunes Calédoniens venus étudier en Métropole que ce film esquisse les attentes et les projets qu’ils façonnent pour le futur de leur pays.

État d’élue

Luc Decaster, 2010

C’est un voyage peu commun auquel nous sommes conviés : suivre durant plus d’un an le cheminement d’une élue, Françoise Verchère, maire et vice présidente du conseil général de Loire Atlantique chargée de l’environnement.

100 000 cercueils, le scandale de l’amiante.

José Bourgarel, 2010

Pourquoi le scandale de l’amiante est il encore possible aujourd’hui ?

March point

Longhouse Media (Annie Silverstein; Tracy Rector; Cody Cayou; Nick Clark; Travis Tom), 2008

Le parcours de trois adolescents swinomish qui enquêtent sur l’impact des deux raffineries situées sur les terres de leur communauté, au Canada.

Au nom du maire

Isabelle Ingold, 2004

Communiste depuis plus de 30 ans, ouvrière à la chaîne, puis présidente de la fédération du Nord, conseillère régionale, Annick Mattighello est depuis 2001, maire du Val-de-Sambre, 7 000 habitants, canton parmi les plus sinistrés du Nord… Un engagement au quotidien…

Nos deux marseillaise

Jean-Louis Comolli, 2002

C’est l’histoire de Nadia et Samia, femmes d’origine maghrébine, militantes associatives, qui incarnent une manière nouvelle de faire de la politique aux cantonales 2001.

Quatrième génération (La)

François Caillat, 1997

Un saga familiale lorraine emblématique parce qu’elle reflète l’aventure d’une région et les aléas de sa prospérité. Elle révèle aussi une étrange destinée nationale : celle de tous les Lorrains qui ont vécu cinq fois écartelés entre leur identité française et leur annexion à l’Allemagne.

Il pleut toujours où c’est mouillé

Jean-Daniel Simon, 1974

L’approche des élections législatives enfièvre la population d’un petit village du Lot-et-Garonne, où vit André jeune agriculteur qui se refuse à prendre parti. Pour lui et sa femme Marianne les priorités sont ailleurs. La petite exploitation ne rapporte guère : les dettes s’accumulent, le vieux tracteur rend l’âme et les démarches engagées auprès du Crédit Agricole sont vaines. Dans ce cadre comment aborder les moissons qui approchent  ?