Mouvements sociaux

in Ensemble

Sentiers du chemin : SyndicatsCoordinationComités d’entreprise – Mouvements sociaux

Films dans la base

Elle est à nous

Mohamed Ouzine, 2020

Plongée au cœur des manifestations contre la réforme des retraites, en France à la fin de l’année 2019.

Rond-point de la colère (Le)

Pierre Carles, Laure Pradal, Olivier Guérin, Bérénice Meinsohn, Clara Menais, Ludovic Reynaud, 2019

Le rond-point d’Aimargues est l’un de ces premiers lieux emblématiques de la mobilisation. Raconté par les téléphones des Gilets jaunes et monté par six réalisateurs et monteurs professionnels, ce film rend compte du mouvement au plus près de leur parole et de leurs actes.

Gardiennes de l’île (Les) (collection «Femmes en jaune»)

Claire Perdrix, 2019

Elles ne se connaissaient pas il y a un an. Elles ont des âges, des parcours, des situations sociales différentes, mais elles partageaient sans le savoir une même révolte contre la vie chère, les perspectives d’avenir bouchées et le mépris de ceux qui prennent les décisions à 10 000 km de là. Pour la première fois de leur vie, les femmes réunionnaises ont décidé de ne plus se taire, de ne plus laisser aux hommes le monopole du combat.

Combattantes (Les) (collection « Femmes en jaune »)

Anouck Burel, 2019

Loin de Bordeaux où les manifestations ont été intenses, ce film part à la rencontre d’un petit groupe de femmes gilets jaunes réunies autour du rond-point Auchan Sud de Poitiers.

Femmes en colère (Des) (collection « Femmes en jaune »)

Anne Gintzburger, 2019

Pour Sabrina, Lydie, Marie et leurs camarades, la résistance s’est écrite sur un rond-point. Toutes ensemble les femmes gilets jaunes se dressent pour défendre l’avenir de leurs enfants et faire entendre la voix de toutes les familles précaires. À Montchanin et à Montceau-les-Mines, dans ce bassin minier marqué par des années de crise, les femmes relèvent la tête et témoignent des inégalités qui progressent. En sortant de l’ombre elles ont aussi découvert dans la mobilisation qu’elles n’étaient plus seules.

Femmes du rond-point (Les) (collection « Femmes en jaune » )

Anne Gintzburger, 2019

Elles se sont connues sur un rond-point un samedi de novembre 2018, dans l’une de ces campagnes de Normandie où l’engagement des femmes a marqué le mouvement des gilets jaunes. Après des mois de mobilisation, Stéphanie, Catherine, Sandra, Evelyne et Christine n’ont pas baissé les bras. Le petit groupe a décidé de ne pas se quitter et de poursuivre la lutte, autrement. Les femmes ont maintenant une conviction : pour gagner du pouvoir d’achat, il faut revenir à la terre.

Toutes solidaires (collection « Femmes en jaune »)

Anne Gintzburger, 2019

Un an après les premières manifestations des gilets jaunes, ce documentaire dresse le portrait des «  Amajaunes  », ces femmes qui ont décidé de descendre dans la rue pour dénoncer leurs difficultés quotidiennes. À voir ou a revoir  !

Marche des Femmes (La) (collection « Femmes en jaune »)

Anne Gintzburger, 2019

Elles se sont rencontrées sur les ronds-points et ont marché côte à côte de Marseille à Paris. Anne Ginztburger a suivi ces femmes qui se sont mobilisées pour dénoncer toutes les inégalités sociales.

Feu sacré (Le)

Éric Guéret, 2019

Dans le Nord, l’aciérie Ascoval est menacée de fermeture. Les 300 salariés ont une année pour trouver un repreneur. Dans la chaleur des fours, sur les barrages routiers et jusqu’aux couloirs de Bercy, les ouvriers, la direction, et les responsables syndicaux refusent de se laisser submerger par cette violence mondialisée : l’usine est neuve, rentable, et parfaitement convertible dans une économie de développement durable. Ce sont les vies de ces hommes et femmes et de leurs familles qui sont en jeu. Leur ténacité et leur union feront leur force.

Nouvelle ère (Une)

Boris Svartzman, 2019

Pendant sept ans, le réalisateur filme un groupe de villageois en Chine luttant contre l’expropriation de leurs terres pour la construction d’un prétendu Parc écologique.

En guerre

Stéphane Brizé, 2018

Ce film de fiction met en scène la lutte menée par un syndicaliste, joué par Vincent Lindon, contre la fermeture d’une usine.

Révoltés (Les)

Jacques Kébadian, Michel Andrieu, 2018

Michel Andrieu et Jacques Kebadian nous plongent au cœur des évènements de Mai 68. A travers un film d’aujourd’hui, ils nous font revivre la colère des ouvriers, des étudiants et des jeunes opposés à la morale et au pouvoir en place.

Prochain arrêt : Utopia

Apostolos Karakasis, 2016

Lors de la fermeture de l’usine grecque de matériaux de construction, Vio.Me, à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus jamais trouver de travail. Ils décident alors d’occuper l’usine et de la faire fonctionner eux­-mêmes, avec les principes d’égalité et de démocratie directe. Ce documentaire suit leur aventure et leur combat contre les lois, la bureaucratie et leurs propres limites.

Nuit debout

Sylvain Louvet, Aude Favre, 2016

Ce documentaire, diffusé dans le cadre de l’émission «  Le Monde en face  » revient sur le mouvement social Nuit debout qui a ébranlé la société française pendant 100 jours et 100 nuits au printemps 2016.

Sème ton western

Les Scotcheuses, 2015

Ce film a été réalisé collectivement dans l’effervescence et la magie de deux semaines d’ateliers cinéma super-8 à la ZAD de Notre-Dame des Landes.

Je lutte donc je suis

Yannis Youlountas, 2015

Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : «  Je lutte donc je suis  ». Quelques mots pour vivre debout, parce que rester assis, c’est se mettre à genoux.

99% – The Occupy Wall Street Collaborative Film

Audrey Ewell, Nina Krstic, Aaron Aites, Lucian Read, 2013

Un portrait du mouvement Occupy Wall Street. Des histoires personnelles à l’analyse des grands enjeux d’image, les partisans, les participants et les critiques racontent pourquoi et comment ce mouvement a décollé avec une telle force et ce que cela signifie. Réalisé grâce à une collaboration de 99 cinéastes à travers le pays, le processus de production de ce documentaire offre une manière unique d’apporter un sens et un contexte au mouvement qui a secoué l’Amérique et une grande partie du monde.

Notre-Dame des Landes, au cœur de la lutte

Christophe Kergosien, Pierrick Morin, 2013

Les réalisateurs ont suivi la lutte contre la construction d’un aéroport à Notre-Dame des Landes.

Portrait de lutte. Histoire du pouvoir populaire au Vénézuela

Benjamin Durand, 2012

Portrait de lutte de milliers de femmes et d’hommes qui ont réussi à révolutionner leur vie ainsi que tout un continent.

Histoire de la grève générale (Une)

Olivier Azam, Laure Guillot, 2011

À partir d’archives très peu connues, les historiens Miguel Chueca et Charles Jaquier (chargé de la collection Mémoires sociales aux Editions Agone) racontent l’histoire des luttes syndicales, à travers les idées et les actes qui ont marqué cet âge d’or et ont abouti aux conquêtes sociales qui fondent le monde du travail d’aujourd’hui.

Lutte n’est pas pour tous… (La)

Guillaume Kozakiewiez, 2011

Le film accompagne une jeune militante brésilienne pendant 2 ans, lors de la lutte des paysans sans terre.

Marche andalouse (La)

Patrice Spadoni, 2006

Documentaire sur la Marche européenne contre le chômage de juin 2002, de Clermont-Ferrand à Séville. Portrait d’un groupe sympathique et truculent de «  marcheurs  », souvent chômeurs ou sans logis, partis à la découverte de l’Andalousie et des mouvements de résistance espagnols.

Combat pour la mer

Moustapha Ndoye, 2003

La rencontre d’homme et de femmes, du Sénégal et de Bretagne, impliqués depuis des années dans le défense de la pêche artisanale

En marche

Patrice Spadoni, 1998

D’avril à juin 1997, les Marches Européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions ont sillonné plusieurs pays avant de converger vers Amsterdam. Parmi eux, Farid, Jean-Marie ou Carole…

Narita : le printemps de la grande offensive

Réalisation collective, 1978

Avec les paysans de Narita (Japon), les ouvriers et les étudiants luttent pour empêcher l’ouverture de l’aéroport : le 25 mars 1978 ils détruisent la tour de contrôle.

Voici la colère bretonne, la grève du Joint Français

Jean-Louis Le Tacon, 1976

Dans ce film, Jean-Louis Le Tacon filme les paysans qui apportent le ravitaillement et les vivres aux grévistes du Joint Français à Saint-Brieuc en 1972. Il suit les grévistes qui séquestrent les patrons récalcitrants. La caméra devient une arme totalement intégrée à la grève.

Black Panthers

Agnès Varda, 1968

En 1968, les Black Panthers d’Oakland font des rallyes d’information sur le procès politique d’un de leurs leaders, Huey Newton, afin d’attirer l’attention des Américains et de mobiliser les consciences noires.

Nossa terra

Mario Marret, 1966

Mario Marret, ancien Résistant, entretenait des liens étroits avec le PAIGC, mouvement d’indépendance de la Guinée Portugaise. Il se rendit plusieurs fois dans les forêts et lagunes tenues par la guérilla et en ramena plusieurs films, dont Nossa Terra.

Aurora de esperanza

Antonio Sau, 1936

La révolte d’un ouvrier de Barcelone. Devenu chômeur en 1935 il se porte à la tête d’une grande «  Marche de la faim  » : plusieurs centaines de chômeurs allant de villes en village…