Grève des mineurs de 1963, merci papa !

Un film de Rémi Bénichou

 2018  France  Documentaire  52 min  N&B et Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Christophe Astruc  Montage : Marlène Billerey

Producteurs :
Dream way productions (28 rue du Docteur Finlay, 75015 PARIS, Tél. 01 44 37 56 56)
France Télévisions (Immeuble le Barjac, 1 Boulevard Victor, 75015 PARIS, Tel: 01 44 25 01 40, Fax: 01 44 25 01 42, Mail : ftdinternational(@)francetv.com)

Pendant l’hiver 1963, les mineurs de charbon mènent la plus grande grève nationale de leur histoire. Partout en France, dans tous les milieux sociaux, les actions de solidarité se multiplient pour aider les « gueules noires » qui réclament une augmentation de salaire, une 4e semaine de congés payés, et 40 heures de travail au lieu de 48 de labeur…

L’aide alimentaire et les dons d’argent affluent dans tous les bassins miniers. Les Français font preuve d’une générosité exceptionnelle : 27 millions de francs, soit près de 4 millions d’euros sont collectés. Du jamais vu dans l’histoire d’une grève ! À la 3e semaine du conflit, ces dons ne suffisent plus à soutenir les 180 000 familles de mineurs en grève. Pour mettre leurs enfants à l’abri des privations, les Français répondent massivement à l’appel des organisations laïques ou religieuses : pendant les vacances de Pâques, 23 000 enfants sont accueillis dans des familles inconnues. Cette mobilisation citoyenne a provoqué le plus grand déplacement volontaire d’enfants du XXe siècle…

Ils ont quitté leurs familles pour la première fois et ont vécu un moment inoubliable. Cinquante-cinq ans plus tard, des enfants de mineurs et leurs familles d’accueil se retrouvent pour faire revivre cette histoire de notre roman national.

Le film dans la base

Chemin d’accès :