Nuit debout

Un film de Sylvain Louvet, Aude Favre

 2016  France  Documentaire  60 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Scénario : Sylvain Louvet, Aude Favre

Producteurs :
Upside télévision (33 Quai de Dion Bouton, 92800 Puteaux, Tél : 01 58 47 80 00, @ : contact.presse@upsidetelevision.com)
France Télévision (Immeuble le Barjac, 1 Boulevard Victor, 75015 PARIS, Tel: 01 44 25 01 40, Fax: 01 44 25 01 42, Mail : ftdinternational(@)francetv.com)

Le film Nuit debout est une plongée au cœur du mouvement social du même nom qui a ébranlé la société française pendant 100 jours et 100 nuits au printemps 2016. Les auteurs partent à la rencontre des manifestants. Une tâche délicate car, pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, une action politique dépourvue de leader voit le jour. Mais alors qui sont-ils, ces anonymes acteurs de cette insurrection citoyenne ? Que ce soit Gérard, doyen des « nuit-deboutistes », qui chaque jour monte et démonte les tentes place de la République, ou Rémi, jeune cadre dans une multinationale qui passe ses nuits à mobiliser les troupes, ou encore toute l’équipe du « media center » qui, à force de tweets et de posts sur les réseaux sociaux, oblige les médias traditionnels à s’intéresser à leur action… Tous contribuent à cet éveil des consciences, faisant trembler les plus hautes sphères de l’État.

À l’origine de cet élan démocratique, un documentaire du journaliste François Ruffin : Merci patron !. Il va agir tel un catalyseur autour des manifestations contre le projet de loi travail porté par la ministre Myriam El Khomri. Cette prise de conscience se traduit par l’engagement enthousiaste de personnes se découvrant, pour la première fois de leur vie, un intérêt pour la politique. Des jeunes et des moins jeunes qui ont, pendant trois mois, réinventé la démocratie, à même le bitume de la place de la République. Le film montre cet élan bon enfant et positif qui, peu à peu s’essouffle, au profit d’affrontements contre les forces de l’ordre. Il est bientôt impossible de séparer casseurs et « nuit-deboutistes » à mesure que le gouvernement emploie la force, que ce soit dans la rue ou au sein même de l’Assemblée nationale avec l’usage du 49-3. Mais pour François Ruffin, Nuit debout est loin d’être un échec, au contraire : « C’est une graine que nous avons semée, le mouvement a insufflé une énergie politique qui va circuler et finir par trouver sa mise en forme. »

France 5

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :
Film en lien :