Films dans la base

Bouton de nacre (Le)

Patricio Guzmán, 2015

Ce film est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Elle part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, près des côtes chiliennes aux paysages surnaturels de volcans, de montagnes et de glaciers. À travers leur histoire, nous entendons la parole des indigènes de Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers politiques. Certains disent que l’eau a une mémoire. Ce film montre qu’elle a aussi une voix.

Bataille de l’eau noire (La)

Benjamin Hennot, 2015

Ce documentaire raconte la lutte victorieuse des habitants d’une petite ville de Belgique contre un projet de barrage insensé en 1978. Un récit choral qui nous communique l’intensité d’un mouvement populaire exemplaire. Un fragment de l’Histoire de la société civile, raconté par ceux et celles qui l’ont faite.

Sud Eau Nord Déplacer

Antoine Boutet, 2014

Le Nan Shui Bei Diao – «  Sud Eau Nord Déplacer  » – est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le sud et le nord de la Chine. Sur les traces de ce chantier national, le film dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent forêts, où, peu à peu, des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre nature, se recompose.

INTOX - Enquête sur les lobbies de la pêche industrielle

Laure Ducos, 2014

En juillet 2012, la commissaire européenne à la pêche Maria Damanaki propose d’interdire le chalutage profond, la méthode de pêche la plus dévastatrice qui ait jamais existé. Les lobbies de la pêche industrielle, qui refusent d’abandonner cette pratique, mettent alors en place un ensemble d’actions visant à retarder puis faire échouer le vote de cette interdiction. Claire Nouvian, fondatrice de BLOOM, revient sur le bras de fer engagé par son association contre ces lobbies industriels.

Eau ne tombe pas du ciel (L’)

Henry Tidy, Julia Bourgon, Léo Bigiaoui, Cosma Tambaktis, 2014

Un documentaire réalisé au Proche Orient sur les conséquences du réchauffement de la planète, source de conflits dans cette région tourmentée.

Are you listening !

Simon Kamar Ahmad, 2013

Peut-on vivre «  normalement  » dans l’absurdité du déménagement permanent  ? Inondations et tempêtes forment le quotidien des familles du littoral du Bangladesh. Ce documentaire est la chronique de la vie d’une famille moyenne du Bangladesh qui, depuis le raz-de-marée de 2009, qui a engloutit leurs biens et leur maison, survit en s’adaptant…

Ligne du partage des eaux (La)

Dominique Marchais, 2013

Ce documentaire s’intéresse aux mutations du paysage et à leurs conséquences sur l’écosystème. Urbanisme, écologie, politique, agriculture… Le réalisateur aborde de passionnantes questions contemporaines autour de la Ligne de partage des eaux, dans le périmètre du bassin versant de la Loire, de la source de la Vienne sur le plateau de Millevaches jusqu’à l’estuaire.

Eau de chez nous, l’eau de chez eux (L’)

Frédéric Vigné, 2012

En croisant les témoignages d’acteurs israéliens et palestiniens, ce documentaire décrypte de façon inédite la question de l’eau et de l’assainissement dans une région sous tension : l’eau de plus en plus rare sous l’effet du changement climatique devient un objet de conflit entre deux population en guerre depuis pus de soixante ans.

Canning paradise

Olivier Pollet, 2012

L’essor de l’industrie des pêches thonières se sont traduit par une pression croissante dans les eaux de Papouasie Nouvelle-Guinée. Depuis les années cinquante, la capture mondiale de thon est passée de 400.000 tonnes à 4.000.000 de tonnes. Le coût humain est lourd, affectant maintenant, avec la globalisation, les derniers refuges sur Terre. Dans «  le pays de l’imprévu  », au nord-est de la Papouasie Nouvelle-Guinée, ce film suit la lutte de tribus indigènes pour préserver leur mode de vie ancestral.

Clearwater

Tracy Rector, Lou Karsen, 2012

Ce projet de documentaire expose la relation unique qui lie les Amérindiens à l’eau du Puget Sound (Washington).

Hamou Beya, pêcheurs de sable

Samouté Andrey Diarra, 2012

Venus de la région de Mopti et réputés pour la pêche, les Bozos détiennent tous les secrets des eaux du fleuve. Ils ont une connexion avec les esprits qui leur permet d’extraire le sable du fleuve. À travers Gala, nous découvrons le chemin du sable dans la vie des Maliens et prenons conscience des enjeux environnementaux et socio-économiques liés à l’extraction du sable dans le fleuve Niger.

Well: Water Voices From Ethiopia (The)

Paolo Barberi, Riccardo Russo, 2011

Ce documentaire nous conduit à la rencontre des éleveurs Borana d’Ethiopie autour du puits «  chantant  », modèle de gestion non monétaire de l’eau pour leurs troupeaux.

Murky waters, la crevetticulture au Bangladesh

Swedish Society for Nature Conservation, 2011

Les conséquences écologiques, économiques, sociales entraînées par le développement des fermes d’élevage de crevettes au Bangladesh…

Red Forest Hotel

Mika Koskinen, 2011

Dans les campagnes chinoises, des fermiers sont forcés de renoncer à leur terre pour se consacrer à la plantation d’arbres. La compagnie fino-suédoise Stora Enso plante des eucalyptus, qui engloutissent de grandes quantités d’eau.

Nouakchott point kilométrique O

Fiorentino Julien, Stanislas Duhau, 2011

Les habitants de Nouakchott, capitale de la Mauritanie, sont préoccupés par le traitement des déchets qui jonchent leur ville et leur mer. L’arbre ne grandit plus car le sol est recouvert de sacs en plastique qui empêchent l’eau de s’infiltrer. Les poissons « déménagent » car leur milieu de vie est perturbé par les produits toxiques déversés dans la mer.

Battle of the Xingu

Iara Lee, 2011

Ce documenatire témoigne de la détermination des Amérindiens du Xingu à protéger leur mode de vie, en s’opposant à un projet de barrage hydraulique qui les priverait d’un fleuve qui constitue leur unique moyen de survie.

Et le fleuve coule encore

Carlos Pérez Rojas, 2010

Depuis 2003, le gouvernement mexicain cherche à construire La Parota, un barrage hydroélectrique qui inonderait plusieurs villages au sud d’Acapulco. Et le fleuve coule encore nous mène au cœur de la résistance paysanne qui, à travers leur vie et leur travail, nous parlent de leur amour pour leur terre.

Ganape Sur

Janos Richter, 2010

Un documentaire sur l’île de Ganape Sur : autrefois déserte, aujourd’hui convoitée pour la récolte du guano, ces excréments d’oiseaux qui serviront d’engrais dans l’agriculture ou pour produire de la dynamite

Serven, la voix de nos enfants

Jean-Paul Jaud, 2010

En 1992, lors du Sommet de la terre de Rio, Severn Cullis-Suzuki, âgée de 12 ans, interpelle les dirigeants du monde entier sur la situation humanitaire et écologique de la Terre. En 2009, elle a 29 ans et attend son premier enfant… Ce documentaire prend le parti de mettre en lumière des actions positives menées aux quatre coins de la planète et nous confronte à une question universelle et fondamentale : Quel monde laisserons nous aux générations futures ?

Gasland

Josh Fox, 2010

Un documentaire sur les dégâts de la fracturation hydraulique, la technique de forage développée pour extraire les gaz de schiste avec des images choc comme l’embrasement de l’eau sortant d’un robinet d’une maison située sur une zone d’exploitation.

Cuisine au plancton (La)

Jean-Yves Collet, 2010

A l’heure où la croissance démographique s’emballe, le plancton pourrait bien constituer le « grenier à blé » qui permettra de nourrir l’humanité.

Water Makes Money

Leslie Franke, Herlodor Lorenz, 2010

Water makes money est un documentaire sur la privatisation croissante de l’eau, mais aussi sur les collectivités résistantes qui œuvrent pour se réapproprier ce bien commun.

Abuela Grillo

Denis Chapon, 2009

Le court-métrage d’animation Abuela grillo est une adaptation d’un mythe ayoreo, peuple amérindien nomade. La version animée de cette histoire devient une fable qui aborde une question clé dans le monde contemporain : la lutte des peuples contre la marchandisation de l’eau.

Pour quelques grains d’or

David Briffaud, Fabien Mazzocco, 2009

Ce film pose le problème de la politique agricole du « tout maïs » et de ses conséquences économiques et écologiques.

End of the line (The)

Rupert Murray, 2009

Un documentaire majeur sur les méfaits de la pêche à outrance à travers le monde. Imaginons une mer sans poissons, une nourriture sans produits de la mer, imaginons les conséquences globales… Voilà notre futur si nous n’arrêtons pas, si nous ne pensons pas, si nous n’agissons pas.

Une girafe sous la pluie

Pascale Hecquet, 2007

Une Girafe sous la pluie est l’histoire d’une girafe contrainte de quitter son pays et qui débarque à «  Mirzapolis  », cité des chiens.Elle est trop grande, elle ne mange pas comme eux… Bien différente, elle a du mal à trouver sa place dans ce monde. Heureusement sa grande taille devient pour certains un atout…

Or bleu (L’)

Damien De Pierpont, 2007

La problématique de l’eau à Marrakech

Porteur d’eau (Le)

Pascal Gélinas, 2007

À travers la quête de l’eau potable, le documentaire Le Porteur d’eau raconte comment des villageois indonésiens - catholiques et musulmans - en arrivent à travailler ensemble.

Au-delà de l’eau

Didier Bergounhoux, 2007

Didier Berghounoux a filmé la dynamique insufflée par Eau Vive, la participation active des villageois, qui se sont progressivement équipés en écoles, centres de santé, maternités… en partie financés par eux-mêmes  ; des initiatives citoyennes qui leur permettent d’accéder aux soins et à l’éducation, mais aussi d’amorcer un développement économique.

Eau. Notre vie, notre espoir

Promedios, 2006

La privatisation de l’eau se mène, dans le monde entier, sous le contrôle de l’OMC, de la Banque Mondiale, du FMI et du Traité dit de Libre Commerce. Cette privatisation implique également celle des grands barrages et de l’énergie électrique qu’ils génèrent. Industries et gouvernements se sont déjà emparés de plus de 60% des grands fleuves du monde mais ils en veulent toujours plus…

L’Eau, la terre et le paysan

Christian Rouaud, 2006

À travers deux générations de paysans dans une ferme des Côtes-d’Armor, le film aborde l’épineuse question de la pollution des eaux bretonnes due aux excès de l’agriculture industrielle

Or bleu ressource ou marchandise (L’)

Didier Bergounhoux, 2006

Depuis une quinzaine d’années, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme, les ressources mondiales en eau potable sont limitées, mal réparties, et les besoins augmentent. Personne ne conteste désormais que deux milliards d’êtres humains n’ont pas l’accès à l’eau potable. Des millions de citoyens, relayés par les associations, combattent dans le monde entier la marchandisation croissante de l’eau.

Laphia, histoire d’un exemple

Safinez Bousbia, Gwennaël Bolomey, Alexandre Morel, 2005

Au-dessus de la ville de Cochabamba, juchée sur la cordillère des Andes, Laphia est une communauté indigène dont les habitants vivent tant bien que mal d’une agriculture de subsistance. Face au développement incontrôlé de la zone péri-urbaine de Cochabamba, en altitude l’eau devient objet de toutes les convoitises, que ce soit pour des usages agricoles, domestiques ou industriels.

Emportés par le courant

Manel Mayol, 2005

Lors de la construction de la centrale hydraulique Ralco (3ème du monde en taille) dans les terres indiennes ancestrales du Chili, les luttes et négociations se multiplient pour préserver ce lieu historique de la culture mapuche sans pour autant refuser tout progrès.

Eau, service public à vendre

Leslie Franke, Hermann Lorenz, 2005

En France, les cinq prochaines années seront des années cruciales pour le service public de distribution de l’eau. Et chez nos voisin que se passe-t-il ? Ce film vient nous rappeler les grands enjeux de la gestion de l’eau.

Dessous des cartes (Le) - Le Barrage des trois gorges. Une hydropolitique

Natacha Nisic, 2003

Au cœur de la Chine, le « plus grand barrage du monde » : titanesque projet hydraulique et énergétique, mais aussi politique. Les cartes permettent d’en mesurer les fonctions, les enjeux et les conséquences, à plusieurs échelles et au niveau économique, politique, humain et écologique.

Combat pour la mer

Moustapha Ndoye, 2003

La rencontre d’homme et de femmes, du Sénégal et de Bretagne, impliqués depuis des années dans le défense de la pêche artisanale

Bien commun, l’assaut final (L’)

Carole Poliquin, 2002

L’eau, la santé, les gènes humains et végétaux, les connaissances anciennes et nouvelles, plus rien aujourd’hui ne semble pouvoir échapper au destin de marchandise. Face à la voracité des marchands, qu’adviendra-t-il de la notion de bien commun qui est à la base de toute vie en société ?

Lutte pour l’eau (La)

Réalisation collective, 2000

Un grand nombre de communautés indiennes du Chiapas n’ont pas accès à l’eau potable. C’est le très sérieux sujet du film La Lutte pour l’eau qui nous montre les solutions communautaires mises en place par les zapatistes dans ce domaine.

Gouttes d’eau chargées d’espoir (Des)

Frédéric Girardet, 1998

Dans le Baol, une région sahélienne du Sénégal, les habitants de N’Dêm et des villages avoisinants se battent depuis plus de dix ans afin d’enrayer l’exode rural. Ensemble ils ont élaboré un vaste projet de développement qu’ils gèrent eux-mêmes. L’eau est à la base des cinq principaux volets de ce projet : le volet sanitaire, le volet éducatif, les ateliers arisanaux, le reboisement, et le volet hydroagricole. Ce vaste programme d’actions, les mènera à moyen terme, à l’équilibre écologique et à l’autosuffisance économique.

Partage des eaux (Le)

Luc Bazin, 1994

Ce film évoque le rôle de la Prud’hommie de pêcheurs, une organisation de droit coutumier pour le partage équitable des ressources de la mer et des étangs.

Fleuve aux grandes eaux (Le)

Frédéric Back, 1993

Film d’animation québécois consacré au fleuve Saint-Laurent. “Magtogoek”, tel que le nomment les Amérindiens Micmacs, prend sa source dans les Grands lacs et se jette dans l’Atlantique après sa longue traversée du Québec. Ses eaux, où abondaient autrefois d’innombrables espèces animales et végétales, se sont appauvries sous les coups d’une exploitation abusive et de la pollution industrielle.

Homme qui plantait des arbres (L’)

Frédéric Back, 1987

L’homme qui plantait des arbres raconte l’histoire d’Elzéard Bouffier, un berger provençal, qui reboise patiemment un coin de pays d’où la vie s’était retirée. La fascination du narrateur pour l’homme et sa mission l’amène à retourner à la montagne à plusieurs reprises.

Mer à l’envers (La)

Yolande Josèphe, 1983

Sur fond de vie quotidienne, un marin pêcheur et sa femme font le point après 13 ans de pêche industrielle. La mer, la terre, deux réalités différentes et étrangères qui déterminent la vie d’une même famille.

Film-essai sur le barrage de l’Euphrate

Omar Amiralay, 1970

Grandeur du chantier et audace des ouvriers : dans le désert, paysans et pasteurs se battent contre la sécheresse. Le barrage, c’est l’avenir.

Mémoires d’un ouragan

Jean-Luc Chevé

Focus sur le paradoxe médiatique lié à la catastrophe causée par l’ouragan qui a touché les côtes bretonnes en 1987, totalement ignorée par les medias, qui ne traitaient que du lundi noir de Wall Street.