Océans 2, la voix des invisibles

Un film de Mathilde Jounot

 2018  France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  52 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Musique originale : Artsound/CDM  Image : Mathilde Jounot, Franck Ollivry, Victor Giroud-Lagarde, Karen Divet  Son : Henri Puizilllout  Montage : Denis le Paven, Emmanuelle Lacosse

Producteurs :
Portfolio production (La Petite Rivière, 35400 Saint-Malo, Tél : 06 63 81 61 66, @ : contact@portfolio-production.com)
Tébéo (Télé Bretagne Ouest) (19 rue Jean Macé, 29 200 Brest, Tél : 02 98 33 94 30, Fax : 02 98 33 38 10, @ : tebeo@tebeotv.fr)
Tébé Sud (Télévision Bretagne Sud) (8, rue Nayel, 56100 Lorient, Tél : 02 97 84 77 01)
TVR (19, rue Quintaine, 35000 Rennes, Tél : 02 99 30 58 58)
Distributeur :
Portfolio production (La Petite Rivière, 35400 Saint-Malo, Tél : 06 63 81 61 66, @ : contact@portfolio-production.com)

Le premier documentaire lançait l’alerte sur la gestion des ressources halieutiques et la privatisation des océans par certains lobbies environnementalistes, pointant le besoin de transparence. Océans 2 répond aux questionnements du premier film. Il parle des citoyens qui s’organisent, de la façon dont ils trouvent les solutions, par la gestion communautaire, pour les ressources, les populations qui en dépendent, mais aussi la préservation de leur milieu, face à la pollution, la destruction du littoral. Le plus important, ce n’est pas les solutions en soi, mais comment s’organiser, collaborer, partager les multiples alternatives.

Les exemples de travail commun – habitants, pêcheurs, pouvoirs publics… – nous emmènent sur les diverses côtes françaises, mais aussi aux Seychelles, à l’île Maurice, au Sénégal, au Canada…

L’avis du comité de sélection du festival ALIMENTERRE

« Océans 2 : la voix des invisibles permet d’aborder les enjeux liés à la pêche sous un angle différent de celui des éditions précédentes du Festival. La réalisatrice nous invite à découvrir les enjeux de la sauvegarde de la biodiversité marine, à travers le regard de différents professionnels du monde entier. Le savoir-faire et la responsabilité des artisans pêcheurs dans l’utilisation de la ressource halieutique est au cœur du débat, ainsi que les impacts des restrictions d’accès à la mer sur la souveraineté alimentaire de ces “communautés de la mer“. Ce film soulève des questions sur la gouvernance des océans et la responsabilité collective dans la gestion de ce bien commun. Très belles images, immersives. C’est un film pédagogique pour aborder un sujet complexe. Tout public. »

Sélection officielle du festival ALIMENTERRE 2020

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :
Plus d’informations sur le film :
Plateforme Imago :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Projeté dans le festival :
Festival AlimenTERRE (France, Europe, Afrique de l’Ouest)
Film en lien :

Le film dans la base TESSA (Transition, Économie sociale et solidaire, Alternatives)

Voir la fiche film