Création vidéo

in Créations artistiques, cinéma…

Sentiers du chemin : Arts plastiques – Création vidéo – MusiquePhotoThéâtreArt numérique

Films dans la base

Cinéma documentaire, Fragments d’une histoire

Jean-Louis Comolli, 2014

Une traversée subjective de l’histoire du cinéma documentaire, qui est aussi notre histoire, depuis Louis Lumière (1895) jusqu’à Yann Le Masson (1973).

Quand je serai dictateur

Yaël André, 2013

À travers la figure d’un ami disparu et les morceaux récupérés de vieux films d’amateurs en super-huit, Yaël André signe d’éblouissantes variations sur le deuil, le temps qui passe, le cinéma et les vies qu’il permet d’inventer.

Dans un océan d’images

Helen Doyle, 2013

Nous sommes submergés d’images mais savons-nous encore les voir  ? Dans un océan d’images est une quête d’Helen Doyle sur le sens et la portée de l’image.

En quête d’Emak Bakia

Oskar Alegria, 2012

Un film de Man Ray provoque l’histoire d’une quête. La maison où il a tourné ce film près de Biarritz en 1926 portait le nom d’Emak Bakia et l’auteur décide d’entreprendre à pied le chemin qui le mènera à son emplacement. Seules trois séquences tournées dans cette villa sont connues : l’image de la porte principale, deux colonnes de fenêtre et un fragment de la côte toute proche. La recherche à partir de ces images ne sera pas chose aisée. Il n’y a rien dans les archives et plus personne aujourd’hui ne se souvient du nom de cette maison. C’est pourquoi aide et collaboration seront demandés à d’autres informateurs : le hasard et le vent.

Nouvelle Vague : quand le cinéma prend des couleurs

Édouard Mills Affif, 2012

A travers des extraits de films et des témoignages, ce film raconte la saga d’acteurs et de cinéastes issus de l’immigration maghrébine ayant su renouveler en profondeur le cinéma français.

Free radicals : une histoire du cinéma expérimental

Pip Chodorov, 2010

Un documentaire sur les débuts de l’avant-garde. Riches portraits des éléments marquants du mouvement, porte d’entrée pour le cinéma expérimental (avec Len Lye, Jonas Mekas, Robert Breer, Stan Brakhage, Hans Richter, Maurice Lemaître, Peter Kubelka).

Revue

Sergeï Loznitsa, 2008

Film de montage à base d’actualités cinématographiques soviétiques (scènes de vie quotidienne et films de propagande mélangés), où l’endoctrinement du peuple devient une véritable expérience sensorielle.

Sidney Poitier, un outsider à Hollywood

Catherine Arnaud, 2008

Sidney Poitier est la première star noire hollywoodienne. Le film retrace l’histoire de cet homme qui représenta l’espoir de toute une génération et qui permit de restaurer, par sa seule présence à l’écran, l’image de l’homme noir dans le cinéma américain, au fil de trois décennies (de 1950 à 1980). Le film mêle le récit d’un destin exceptionnel à celui du combat de la communauté afro-américaine pour les droits civiques – qu’elle ait eu la parole ou qu’elle l’ait prise de force… Sidney Poitier : un outsider à Hollywood rend un double hommage à la guerre d’un homme, unique Noir à Hollywood au milieu des Blancs, et à un combat collectif, incarné par des mouvements aussi différents que ceux de Martin Luther King et des Black Panthers, en passant par Malcom X.

Dernier caravansérail (Le)

Ariane Mnouchkine, 2006

À partir des témoignages d’une cinquantaine de réfugiés venus de tous les horizons, Ariane Mnouchkine et les comédiens de sa compagnie du Théâtre du Soleil ont tissé une vaste épopée sur les exilés de notre monde moderne.

Iran, une révolution cinématographique

Nader Takmil Homayoun, 2006

Ce film revient sur les destins exceptionnels d’hommes et de femmes passionnés d’images. À travers les rapports entre création et censure, artistes et pouvoir, c’est véritablement l’évolution de la société iranienne depuis 1925 qui nous est racontée.

Leila attacks

Chris Marker, 2006

Ou le jeu du chat et de la souris…

Worst case scenario

John Smith, 2003

Le film est construit à partir d’une série de photographies décrivant la vie quotidienne sur un coin de rue viennois. Tourné sur une semaine depuis une fenêtre le surplombant, le film traite de l’ambiguïté de l’image et développe des motifs qui tournent autour du fait de regarder et d’être regardé, entre distance et inconfortable proximité.

Tarnation

Jonathan Caouette, 2003

Tarnation élabore une nouvelle écriture du documentaire. Ce long métrage est l’autoportrait de Jonathan Caouette, 31 ans, qui dès l’âge de 11 ans, décide de filmer la chronique chaotique de son enfance dans une famille texane.

Manifeste

Hugo Verlinde, Hélène Deschamps, 2002

Film pamphlétaire radical, «  Manifeste  » peut servir d’emblème visuel à toute manifestation d’avant-garde.

Christian Boltanski

Alain Fleischer, 2002

Depuis bientôt trente ans, Christian Boltanski (né en 1944, à Paris) propose des installations d’images, de documents et d’objets centrés sur le temps, questionnant le regard, la mémoire, la vie ordinaire et son mode d’emploi.

Lost sound

John Smith, 2001

Dans ce film, des bribes de documents issus d’une cassette audio abandonnée que des artistes ont retrouvée dans une petite zone de Londres, associe le son de chaque partie de cassette avec des images de l’endroit où elle a été trouvée. L’œuvre explore le potentiel de chance, créant des portraits d’endroits particuliers, et formant des connections formelles, narratives et musicales, entre les images et les sons.

E-clip-se

Chris Marker, 1999

Variation sur l’éclipse totale de soleil du 11 août 1999 au jardin des Plantes.

Croquis de mai

Alain Jomy, 1998

Montage de dessins à la gouache et à l’encre de Chine, Croquis de Mai illustre un poème du journaliste et écrivain Maurice Clavel dit à l’écran par le comédien Denis Manuel

Immemory

Chris Marker, 1998

L’hypothèse de travail était que toute mémoire un peu longue est plus structurée qu’il ne semble. Bienvenue donc dans dans “Mémoire, terre de contrastes” - ou plutôt, comme Chris Marker a choisi de l’appeler, Immémoire : Immemory.

Level five

Chris Marker, 1997

L’Histoire interactive, ou comment se prendre au jeu… Laura, en compagnie d’un interlocuteur invisible, doit terminer l’écriture d’un jeu vidéo consacré à la bataille d’Okinawa. Au fur et à mesure que Laura accumule témoignages et documents, ceux-ci commencent à interférer avec sa propre vie…

Trois Vidéo Haikus

Chris Marker, 1994

Trois très courtes variations, chaque fois sur une image et ses échos.

Sarajevo Film Festival

Johan Van der Keuken, 1993

Un festival de films à Sarajevo sous les balles ou comment rêver encore quand on a tout perdu  ?

A.K.

Chris Marker, 1985

Le cinéaste japonais Akira Kurosawa est filmé pendant le tournage de son film « Ran » par C. Marker. A travers sa façon de travailler, « A.K. » est une approche de la personnalité du réalisateur.

7 P., Cuis. S.de B…(à saisir)

Agnès Varda, 1984

Quand on propose des images qui excitent l’imaginaire du spectateur.

Sans soleil

Chris Marker, 1982

Réflexion sur l’image, la représentation du monde et la responsabilité morale de ceux qui fabriquent cette mémoire visuelle.

Soulèvement de la jeunesse, Mai 68 (Le)

Maurice Lemaître, 1968

Les « événements » de mai et juin 1968 filmés par l’un des principaux animateurs du mouvement lettriste.

Broadway by Light

William Klein, 1957

Premier film de William Klein : promenade nocturne rythmée par le scintillement des néons de Manhattan.

Pacific 131

Jean Mitry, 1949

Hymne à la locomotive à vapeur sur une musique d’Arthur Honegger.

Chien andalou (Un)

Luis Buñuel, 1929

Le chef-d’œuvre du cinéma surréaliste. Un énigmatique cadavre exquis, radical et provocant, fruit de la rencontre entre deux génies : Dali et Buñuel. Tout commence sur un balcon ou un homme aiguise un rasoir… La suite est une serie de metamorphoses surrealistes.

Emak Bakia

Man Ray, 1926

Premier film expérimental de Man Ray.

Entr’acte

Francis Picabia, René Clair, 1924

Un classique du cinéma mondial, délirant, joyeux et ravageur …

Ballet mécanique

Fernand Léger, 1924

Dans son film Le Ballet mécanique, Fernand Léger invente des formes de collages et de montage ultrarapides, et applique au cinéma le principe cubiste de l’analyse des formes.

Journal d’un vidéaste

Thierry Nouel, 2007-2010

Au milieu du flux d’images qui nous submerge comment tenir un journal filmé ? C’est le pari de Thierry Nouel, qui nous emmène alors d’Hollywood à Tchernobyl, d’Amsterdam au Tsunami.