Level five

Un film de Chris Marker

 1997  France  Film expérimental  106 min  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : Chris Marker  Musique : Michel Krasna  Image : Yves Angelo, Gérard de Battista, Chris Marker  Son : Florent Lavallée  Montage : Chris Marker

 Distribution : Catherine Belkhodja  Participants : Kenji Tokitsu, Junishi Ushiyama, Révérend Shigeaki Kinjo

Producteur :
Argos films (26, rue Montrosier, 92200 NEUILLY SUR SEINE, Tél : 01.47.22.91.26, Fax : 01.46.40.02.05, Mail : contact@argosfilms.fr)
Distributeurs :
Argos films (26, rue Montrosier, 92200 NEUILLY SUR SEINE, Tél : 01.47.22.91.26, Fax : 01.46.40.02.05, Mail : contact@argosfilms.fr)
Tamasa Distribution (5 rue de Charonne, 75011 Paris, Tél : 01 43 59 01 01, Fax : 01 43 59 64 41)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Arte vidéo (ARTE France Développement - Service commercial, 8, rue Marceau, 92785 Issy les Moulineaux cedex 9)

Une femme (Laura), un ordinateur, un interlocuteur invisible : tel est le dispositif à partir duquel Level five se construit. Cette femme doit terminer l’écriture d’un jeu vidéo consacré à la bataille d’Okinawa : une tragédie pratiquement inconnue en Occident, mais dont le déroulement a joué un rôle décisif dans la façon dont la Seconde Guerre mondiale s’est achevée, et même dans ce que fut l’après-guerre.

À l’inverse des jeux de stratégie classiques dont le propos est de renverser le cours de l’Histoire, celui-ci ne consent qu’à reproduire cette Histoire telle qu’elle s’est accomplie. En travaillant sur Okinawa, en rencontrant par l’intermédiaire d’un mystérieux réseau parallèle à Internet des informateurs et des témoins de la bataille (parmi lesquels le cinéaste Nagisa Oshima), Laura accumule les pièces de la tragédie, jusqu’au moment où elles commencent à interférer avec sa propre vie. Comme tous les jeux vidéo, celui-là avance par « niveaux ». Laura et son interlocuteur, intoxiqués par leur entreprise, finissent par en faire une métaphore de la vie elle-même et distribuent des levels (niveaux) à tout ce qui les entoure…

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :