Digue au break (La)

Un film de Ta Zoa, Charles Compagnie, Bénédicte Alloing

 2014  France  Documentaire  26 mn  Couleur  Mode de production : Auto-production

 Musique : Nicolas Mahieux et Christian Pruvost, Ryo, avec la participation de Katha

 Participants : Williane Verscheure, John Martinage, Aurélien Collewet, Olivier Lefrançois, Ludo Tronché

Producteur :
Ta Zoa (10 bis rue du Moulin-Tonton, 59200 Tourcoing, @ : cie.tazoa@gmail.com)

Dans le port de Dunkerque, une longue bande de bitume sépare la mer et l’industrie : La Digue du Braek. Sur ce no man’s land, de jeunes danseurs de Hip-Hop improvisent des chorégraphies, seuls ou à plusieurs. Ils illustrent par leurs mouvements et les émotions qui les traversent les états d’âme et l’histoire tumultueuse de la ville.

Celle-ci a subi la guerre, s’est reconstruite par le travail. Aujourd’hui elle subit avec fatalisme les crises mondiales et le désordre écologique. Mais ses habitants restent fiers, car ils ont foi en leur identité. Ils sont solidaires, car ils veulent croire que rien ne peut les terrasser.

Cette danse devient profonde, vitale, nécessaire. Elle se déploie à travers toute la ville, devient la cage de résonance de la mémoire collective et de la parole des habitants.

(Ta Zoa)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :