Films dans la base

Guérande, un peu de la beauté du monde

Sophie Averty, 2021

Dans ce reportage, paysans et néo-ruraux de l’époque nous racontent leurs décennies de lutte et d’engagement pour sauver le site des marais salants de Guérande, aujourd’hui classé. Les plus faibles ont fini par avoir gain de cause en inventant collectivement un modèle alternatif pour préserver ce lieu magique qui est aussi leur outil de travail.

Shift, parcours d’un ex-coursier

Pauline Beugnies, 2021

Shift, c’est l’histoire d’un coursier à vélo avec plus de 20 000 km au compteur, qui a porté le «  maillot à pois  » et qui se bat quotidiennement contre un algorithme. Un jour, ce coursier dit que non, il n’est pas d’accord avec le fait d’être payé à la tâche malgré la «  coolitude  » de son métier devenu un «  flexi job  ». Partant de l’histoire singulière de Jean-Bernard, poursuivi en justice aux côtés de l’État belge par Deliveroo, Shift raconte l’histoire d’une transformation personnelle et d’un combat face aux conditions de travail et au projet de société du capitalisme de plateformes.

Railcoop, le train citoyen

Élodie Bernollin, Juliette Torregrosa, 2021

Railcoop est une société coopérative qui à pour ambition de rouvrir des lignes de train fermées en utilisant les sillons pré-existants de la SNCF. Ce reportage nous emmène à la rencontre des acteurs de ce projet fou.

Scoper

Valérie Billaudeau, 2021

Ce documentaire est la restitution d’un travail de recherche mené durant trois ans auprès de la librairie-papeterie Sadel, devenue le groupe SavoirPlus, qui montre comment les salariés sont devenus partie prenante de leur entreprise lorsque celle-ci s’est transformée en coopérative.

Train de leurs rêves (Le)

Benoît Sauvage, Perrine Bonnet, Vincent Piffeteau, 2021

Artisan, ancien conducteur de train, fonctionnaire ou ingénieur du son, ces citoyens militants habitent dans le Lot et ont créé leur propre société ferroviaire, Railcoop, une coopérative. Ils veulent rouvrir la ligne Bordeaux-Lyon, abandonnée par la SNCF en 2014.

Nourrir le changement

Anthony de Chalain, Camille Montocchio, 2020

L’alimentation ne se réduit pas à nos assiettes. Loin de n’être qu’une marchandise, elle est aussi un droit humain, un déterminant culturel, un lien à la nature. Agir sur l’alimentation peut donc être un levier fondamental pour faire face aux grands défis de notre époque.

Délivrés (Les)

Thomas Grandrémy, 2020

Le reportage s’intéresse aux conditions de travail des coursiers en deux-roues qu’il suit dans leur quotidien et au gré de leurs tentatives pour s’unir et faire respecter leurs droits.

Fraternelle : histoire(s) d’une Maison du peuple (La)

Bernard Boespflug, 2020

La Maison du peuple de Saint-Claude dans le Haut-Jura a été le théâtre d’une histoire politique unique en son genre, née d’une coopérative alimentaire. Lieu total pour l’émancipation ouvrière, tant économique que sociale, elle est aujourd’hui un centre culturel qui, loin d’avoir oublié son passé, s’en nourrit. Ce reportage traverse des mémoires intimes et collectives et, de surgissements entre passé et présent, fait le portrait de rêveurs réalistes qui ont bâti une société plus égalitaire et qui pourrait inspirer les générations futures.

Villages vivants

John Paul Lepers, 2019

La désertification des villages et des petites villes, avec notamment le départ des commerces de proximité au profit des grandes surfaces, causent des problèmes humains et économiques. Chaque fois qu’une boutique ferme, c’est un peu de vie qui part. Pour contrer ce phénomène, trois jeunes entrepreneurs ont créé l’association Villages vivants doublée d’une agence immobilière coopérative. Celle-ci a pour but de revitaliser les centres-villes en rachetant des commerces fermés.

Vie au grand âge (La)

Romain Hamdane, Anne Hirsch, 2019

Immersion dans un EHPAD pas comme les autres : une coopérative. À Lépine Versailles, les résidents, le personnel, les familles ne s’arrêtent pas à la simple prise en charge de la dépendance. Tous sont investis de la bonne marche de l’établissement. Pour que «  la vie au grand âge  » reste pleinement un âge de la vie.

Goût de l’espoir (Le)

Laura Coppens, 2019

Les ouvriers d’une usine de thé autogérée décident d’aller à contre-courant et d’appliquer leurs propres règles. Mais comment prévoir, travailler et survivre dans l’univers impitoyable de la concurrence et du profit  ? Au jour le jour, par exemple. Dans un monde dominé par l’argent et la loi de l’exploitation des plus faibles, Le goût de l’espoir offre littéralement des alternatives pour penser notre avenir, ainsi que des moyens et des outils pour parvenir à l’améliorer.

Femmes du soleil : une chronologie du regard (Les)

Hamed Zolfaghari, 2018

Armées d’une caméra vidéo, les femmes d’une communauté rurale d’Iran prennent leur destin en main et bouleversent la vie de leur village. La douce chronique d’une émancipation par l’image.

Burkinabé Bounty, agroécologie au Burkina Faso

Iara Lee, 2018

Ce documentaire décrit la résistance agricole et la lutte pour la souveraineté alimentaire au Burkina Faso, pays enclavé d’Afrique de l’Ouest. À travers le témoignage d’activistes, d’étudiants et d’artistes, le film examine comment les Burkinabés revendiquent leurs terres et défendent leurs traditions contre l’invasion de l’agro-industrie.

Elles sèment le monde de demain

Switch asbl, 2018

Entre la République démocratique du Congo et le Burundi, s’étendent les Grands Lacs. Dans cette région rurale, les familles dépendent de l’agriculture. Mais ici, les paysans sont surtout des paysannes.

Coriaces sans les voraces (Les)

Claude Hirsch, 2017

L’aventure collective et le combat des salariés de la Scop Ti, qui ont décidé de relancer, en août 2015, la production de leur ancienne usine, Fralib, succursale du groupe Unilever. Le nouveau défi est d’arriver à la rentabilité, pour survivre et embaucher, en gardant la problématique sociale avancée qui a fait leur cohésion et leur raison d’espérer un avenir commun.

Carne propia

Alberto Romero, 2017

Carne propia est un documentaire acide et critique sur le travailleur, le patron, le steak et l’étrange influence qu’il exerce sur les Argentins. Il passe en revue tout un siècle de tensions politiques entre les ouvriers et les patrons de la viande jusqu’à la transformation de l’usine en coopérative.

L’usine est à nous. La bataille des 1336

Nicolas Joxe, 2017

En 2010, la multinationale Unilever annonce la fermeture de l’usine de sa filiale Fralib, près de Marseille, pour délocaliser sa production en Pologne. Les salariés se mobilisent et finissent, au bout de trois ans de lutte, par faire céder le groupe, qui les laisse gérer le site en coopérative. Pendant un an, le documentariste Nicolas Joxe les a suivis dans leur tentative d’inventer un autre modèle d’entreprise.

Nul homme n’est une île

Dominique Marchais, 2017

Un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement. Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie  ?

Upromabio

David Erhart, 2017

Présentation de la filière de production, de transformation et de commercialisation des mangues séchées au Burkina Faso.

En route vers Massiapo

José Huerta, Jeunes du lycée Bel Orme à Bordeaux et AEB à Lisbonne, 2017

Ce documentaire a été réalisé par des lycéens, partis au Pérou à la rencontre des producteurs de café de l’Union des coopératives CECOVASA, en juillet 2017. Ils ont filmé et construit leur film autour de cette expérience de vie et de leur découverte du commerce équitable.

Cecovasa : une coopérative de café équitable !

José Huerta, 2017

Reportage dans la coopérative de café équitable Cecovasa, au Pérou.

En route pour un café équitable !

José Huerta, 2017

Film pédagogique de sensibilisation au commerce équitable à travers l’exemple du café.

Meilleur suffit (Le). Une histoire des coopératives de consommateurs d’avant-hier à demain

Denys Piningre, 2017

Ce documentaire revient sur les origines des coopératives de consommateurs et rebondit sur l’élan du «  mieux consommer  » qui les remet au goût du jour.

Demain l’usine

Clara Teper, 2016

Après 4 ans de lutte contre leur ancien employeur, la multinationale Unilever, ceux que l’on appelle les Fralib se sont réappropriés leur usine et gèrent collectivement leur coopérative ouvrière, la «  Scopti  ». Tourné quelques mois après la relance de la production, ce film est une plongée au cœur de la coopérative. Comment chacun vit-il les jours d’après d’une si longue lutte et si belle victoire  ? Que signifie transformer son travail au sein d’une économie néo-libérale  ?

Prochain arrêt : Utopia

Apostolos Karakasis, 2016

Lors de la fermeture de Vio.Me, usine grecque de matériaux de construction à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus jamais trouver de travail. Ils décident alors d’occuper l’usine et de la faire fonctionner eux­-mêmes, avec les principes d’égalité et de démocratie directe. Ce documentaire suit leur aventure et leur combat contre les lois, la bureaucratie et leurs propres limites.

Food coop

Tom Boothe, 2016

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition étatsunienne est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York à des prix on ne peut moins chers.

Cigales et des Hommes (Des)

Pierre Gadrey, 2015

Film de présentation des Cigales, groupes de particuliers de tous horizons qui mettent en commun une partie de leur épargne pour l’investir et accompagner des projets économiques locaux respectueux des êtres humains et de l’environnement.

Tournez la page !

Éric Morschhauser, Marie Serve, 2015

Les salariés de la librairie Les Volcans, à Clermont-Ferrand, ont repris leur boutique en SCOP. Ce film nous dévoile l’envers du décor : les embûches, les surprises, les doutes des 13 ex-salariés qui ont repris leur outil de travail en main.

Macoretz, construire ensemble

Brice Donarier, 2014

Présentation de Macoretz, coopérative ouvrière de production. Comme toutes les coopératives, Macoretz rémunère le travail avant le capital, est une entreprise solide, bien dotée en fond propres et fait appel en permanence à la responsabilité de ses coopérateurs. Macoretz n’impose pas à ses salariés de faire partie de la coopérative.

Varvilla

Valerio Gnesini, 2014

À Succiso, aux portes d’un parc national des Apennins en Italie, les habitants ont réussi à sauver leur village de l’abandon par la création d’une communauté coopérative aux activités multiples.

Cultivons la paix

Denys Piningre, 2014

Chaque année des milliers d’oliviers sont arrachés par les Israéliens en Palestine alors que leur culture est une source de revenus primordiale pour les paysans palestiniens. Ce film décrit la filière de l’huile d’olive de Palestine importée par la coopérative française Andines depuis 2003.

Expérience Cecosesola (L’)

Ronan Kerneur, David Ferret, 2014

En 1967, quelques habitants de la ville de Barquisimeto au Venezuela s’associent pour enterrer dignement leurs morts : la coopérative Cecosesola est née. Malgré les pressions politiques, leur modèle autogestionnaire progresse et se diversifie. Le film illustre l’ingéniosité et la pérennité d’une expérience collective qui a choisi une voie indésirable pour les uns, utopique pour les autres.

Punta Abreojos, une communauté exemplaire

Stéphanie Brabant, 2013

Le village de Punta Abreojos avec ses deux épiceries, un garage et une cantine, fait face à la houle du Pacifique. Ces pionniers sont des pêcheurs qui affrontent tous les risques de la mer pour ramener des langoustes et des ormeaux. Leur succès est dû au fait d’avoir créé une coopérative en 1948 qui a obtenu un certificat international de pêche durable. Aujourd’hui les 144 pêcheurs font vivre près de 1000 habitants en harmonie sociale et écologique.

Cecosesola

Edith Wustefeld, Johan Verhoeven, 2013

La coopérative Cecosesola, dans le Nord-Est du Venezuela, a un fonctionnement totalement autogestionnaire : plus de 1200 travailleurs, aucun chef, aucun gérant, aucune structure hiérarchique, énormément de participation, de confiance et d’apprentissage, une rotation constante dans tous les postes de travail…

Banque qui veut prêter plus (La)

Valérie Denesle, 2012

Après plusieurs mois d’immersion au sein de la Nef, la cinéaste Valérie Denesle a réalisé un documentaire représentant l’activité au quotidien de la société financière. Le film s’attache ainsi à suivre les sociétaires, salariés et emprunteurs de la Nef dans leur engagement pour construire une finance plus éthique, une économie plus solidaire, une société plus juste.

Droit à l’avenir (Le)

Patrice Peugeault, Yves Benitah, 2011

Ce court métrage permet de comprendre comment l’économie sociale et solidaire agit depuis plus d’un siècle pour une société respectueuse de la dignité humaine.

D’une pompe funèbre à un hôpital

Lu Perona, Leo Salas, 2010

Cecosesola est un coopérative vénézuélienne créée en 1967 à Barquisimeto. Plus de 50 organisations communautaires intègrent un réseau de production de biens et de service pour plus de 23 000 adhérents, géré sans hiérarchie ni patron par les 1 300 travailleurs et travailleuses.

Koundi et le jeudi national

Ariane Astrid Atodji, 2010

Situé à 22 km de Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est Cameroun, Koundi est un grand village de 1200 habitants. Conscients de leur richesse forestière, les villageois ont eu l’idée de l’utiliser pour lutter contre la pauvreté. C’est ainsi qu’ils s’organisent en GIC (groupement d’intérêt communautaire) et ont finalement obtenu l’autorisation de créer une forêt communautaire.

Péniche Cancale, une aventure culturelle et coopérative (La)

Damien Maheu, 2010

Dijon, 2009. La SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) «  L’Autre Bout du Monde  » redonne vie à une vieille péniche de transport de marchandises et largue les amarres au Port du Canal de Dijon. Le 5 novembre, la Péniche Cancale ouvre sa cale et invite le public bourguignon à prendre l’air du large…

Merceron SCOP-SA

Romain Lardot, Gabrielle Gerll, 2010

Licenciés suite à la cessation d’activités de leur entreprise, 28 ouvriers décident de racheter leur outil de travail pour reprendre à leur compte leur activité de carrosserie industrielle.

Entre nos mains

Mariana Otero, 2010

Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

Nous autres du Bauen

Didier Zyserman, 2010

Le film plonge au cœur de l’autogestion et rend compte de l’Argentine d’aujourd’hui avec l’hôtel Bauen, construit au moment du mondial de football en Argentine, qui a accueilli pendant 25 années l’élite argentine et qui est aujourd’hui autogéré par ses salariés.

Marinaleda, un village en utopie

Sophie Bolze, 2009

Un village d’Andalousie développe la démocratie participative, la mise en coopérative de terres.

Au cœur de la proximité

Nicole Petitpierre, 2009

Ce film va à la rencontre de producteurs et consommateurs qui révèlent avec passion les raisons qui les ont poussés à choisir cette nouvelle façon de vendre, cette nouvelle manière d’acheter : l’agriculture contractuelle de proximité.

Dans le sillage de Boimondau

Samuel Sagon, 2008

Dans le sillage de l’expérience de Boimondau, plusieurs communautés de travail autogérées se sont développées dans de multiples secteurs jusqu’au début des années 1980… Un voyage à travers la mémoire des anciens compagnons de la Cité horlogère de Valence.

Cœur d’usine

Ernesto Ardito, Virna Molina, 2008

Dans l’usine de céramique Zanon, abandonnée par le patron fin 2001, les ouvriers ont repris le contrôle de la production et de la commercialisation, se confrontant à la répression. Ce documentaire rend compte du processus de récupération de cette immense usine.

Sur les traces de Boimondau

Samuel Sagon, 2008

Sur les traces de Boimondau, la communauté de travail autogérée fondée à Valence par Marcel Barbu… Un voyage à travers la mémoire des anciens compagnons de cette entreprise horlogère pas comme les autres qui voulait faire du travail un outil d’émancipation collectif.

Dernière migration (La)

Zhong Yan, Huang Lingping, 2008

Quand les derniers Chinois nomades deviennent sédentaires et apprennent à cultiver collectivement le riz.

Coopérative

Raphael Grisey, 2008

Une coopérative agricole fondée au Mali par d’anciens immigrés français retournés en Afrique.

Boîte à idées (La)

Thierry Maous, Richard Prost, 2008

Comment un tas de palettes et la volonté d’aider le plus grand nombre possible d’exclus du marché du travail à retrouver un emploi en développant des productions écologiquement durables, a permis à un groupe de femmes et d’hommes a graduellement construire une success-story économique, une entreprise moderne et performance : la SCOP Scierie et Palettes du Littoral, implantée à Audruicq dans le Pas-de-Calais.

Fagor et les Brandt (Les)

Anne Argouse, Hugues Peyret, 2007

En 2005, l’entreprise espagnole Fagor rachète Brandt et devient un des leaders du secteur de l’électroménager européen. Les salariés français sont inquiets et redoutent les licenciements. Mais Fagor n’est pas une entreprise comme les autres, c’est une coopérative. Que va-il se passer  ?

Scop, c’est quoi? (Une)

Pierre Gadrey, Marie-Christine Duchalet, 2005

Le fonctionnement coopératif à travers les interviews de 9 salariés associés de la Scop Euclid Ingénierie.

Coopérative de Mondragon : une idée d’avenir ? (La)

Wiltrud Kremer, 2005

Portrait de la plus grande entreprise du pays basque, qui a su concilier équité sociale et profits.

De SEL en aiguille

Céline Martineau, 2005

Le film propose de suivre le parcours de trois personnes au sein de SEL (systèmes d’échange local) au gré de leurs rencontres, leurs envies, leurs évolutions.

Cigales, c’est quoi ? (Une)

Pierre Gadrey, Marie-Christine Duchalet, 2005

Interviews de 4 cigaliers du Cigales (Club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire) Augustine de Clermont-Ferrand et de 3 entreprises cigalées : La Gentiane  ; le restaurant la Gargouille et la Scop Z’imagesProductions. En appui de ces propos, un représentant du réseau national des Cigales apporte son témoignage.

Le commerce équitable ou l’utopie réaliste

John Paul Lepers, 2003

Pour démontrer la nécessité de développer le commerce équitable, John-Paul Lepers a remonté, dans le cadre de l’émission «  Lundi investigation  » la piste du café équitable au Nicaragua et au Mexique.

Tendance

Pierre Cook, 2003

Témoignages d’associés salariés dans des Scop différentes et analyse d’observateurs qualifiés (journalistes, économistes…) sur le positionnement des Scop dans le monde de l’entreprise.

Autrement

Collectif AlterNaction, 2002

Présentation de trois lieux suisses autogérés en Suisse romande.

Africascop. Histoires d’économie solidaire

Denys Piningre, 2002

Tourné au Burkina-Faso en 2002, Africascop aborde la question d’une économie basée sur le principe coopératif dans un des pays les plus pauvres du monde.

Potager de Zapata (Le)

Réalisation collective, 2002

Un potager collectif rassemble les habitants du Municipio autonome de San Manuel comme un acte visible de résistance aux logiques de développement rural imposées par la «  globalisation  » de l’économie. Ce film permet de comprendre certains des projets communautaires des Zapatistes.

Bonheur économique (Le)

Patric Jean, 2001

L’économie sociale est l’alternative mise en pratique en Europe pour instaurer un système économique plus équitable au service d’un développement plus humain… Rencontre avec ceux, entrepreneurs et travailleurs, qui ont choisi cette voie.

Coopérer pour entreprendre

Jérôme Surroca, 2001

Portraits croisés de salariés entrepreneurs qui ont choisi de développer leur projet au sein de coopératives d’activités.

Greniers de l’argent (Les)

Jean-Michel Rodrigo, Marina Paugam, 2001

Au Mali, des paysans, lassés de se voir interdire l’entrée des banques classiques, ont fondé leur propre banque… C’est une sorte de grenier collectif où ils engrangent les billets comme autrefois le mil ou le sorgho. Cette Union des greniers est symbolique de l’Afrique qui bouge…

Frat’ (La)

Jean-François Santoni, 1999

L’histoire de la «  Fraternelle  », une épicerie coopérative ouverte et tenue par des ouvriers du Haut-Jura.

Héritiers d’une utopie. Les coopératives aujourd’hui

Vincent Berthet, Jean-François Santoni, 1998

Salariés, agriculteurs, sociétaires d’une banque, consommateurs… des millions de Français, souvent contre vents et marées, cultivent activement leur appartenance à une coopérative. Au contact d’historiens, de sociétaires et dirigeants de coopératives les plus diverses, dans plusieurs régions de France, ce documentaire explore la fécondité, mais aussi les forces en sommeil des initiatives coopératives.

Charbons ardents

Jean-Michel Carré, 1998

En avril 1994, galvanisés par la lutte contre le gouvernement Thatcher, les travailleurs de la mine de charbon Tower Colliery décident de racheter “leur mine” avec leurs indemnités de licenciement. Aujourd’hui, la mine est organisée en coopérative et n’a jamais été aussi rentable.

Alma-Gare à Roubaix (L’). Quand les habitants prennent l’initiative

, 1981

À Roubaix, ville textile, d’anciens quartiers de courées refusent de mourir. Leurs habitants veulent rester sur place, jouir d’un habitat décent tout en maintenant la vie sociale intense qui fait la richesse de ces quartiers ouvriers construits il y a un siècle. À l’Alma-Gare, l’un de ces quartiers, la population lutte depuis 15 ans. Ce film montre comment les habitants s’organisent et les moyens qu’ils mettent en œuvre pour concevoir et imposer, face aux élus et aux différents partenaires sociaux, le plan de restructuration de leur quartier.

Alma-Gare à Roubaix (L’). Quand les habitants ont des idées, tout peut changer

Hubert Knapp, 1979

Ce reportage retrace l’expérience de participation des habitants à la réhabilitation et la rénovation de leur quartier, l’Alma-Gare à Roubaix.

Iles du Cap Vert indépendantes (Les). La coopérative agricole de Warzea de Santana

Gunter Heidrich, Sophie Kotanyi, Tamara Wyss, 1978

Le difficile combat des membres d’une coopérative de paysans au Cap Vert.

Et si demain, le temps des cerises

Gérard Follin, 1977

Un reportage en forme de bilan sur le restaurant «  Le Temps des cerises  », rue de la Butte-aux-cailles à Paris, organisé et autogéré en coopérative ouvrière.

Coopérateurs de Lorraine (Les)

Louis Colin, André Dolmaire, 1937

Ce film réalisé aux environs de 1937 présente le fonctionnement des «  Coopérateurs de Lorraine  ». Les coopératives de consommation sont un regroupement de consommateurs-sociétaires. Elles sont dirigées démocratiquement et ont développé des réseaux de distribution, de magasins et de commerces ambulants ainsi qu’ une production industrielle de diverses denrées.

Notre pain quotidien

King Vidor, 1934

Un jeune ménage sans ressources va exploiter une ferme abandonnée avec l’aide de chômeurs, eux aussi à la recherche du pain quotidien. Ils forment une communauté où chacun apporte son travail et ses connaissance spéciales.

Commune (La)

Armand Guerra, 1913

Première et touchante tentative dans l’histoire du cinéma, qui plus est par une coopérative libertaire, de reconstituer les débuts de la Commune de Paris. Apparition, in fine, des derniers communards.