Zaradoc / Les films du village

http://www.zaradoc.com/

 31 rue de Vincennes  93100 Montreuil Sous Bois  Tel Portable : 06 22 88 76 46  Tel Fixe : 01 48 59 08 62  Mail : contact@zaradoc.com

Films dans la base

Felipe, la tête haute

Christian Deloeuil, 2003

Felipe, La tête haute, ou l’odysée d’un jeune résistant au fascisme, de la guerre d’Espagne au camp de la mort de Mauthausen.

Zoos humains

Éric Deroo, Pascal Blanchard, 2002

Les «  zoos humains  », symboles oubliés de l’époque coloniale, ont été totalement refoulés de notre mémoire collective. Ces exhibitions de l’exotique ont pourtant été, en Occident, une étape majeure du passage progressif d’un racisme scientifique à un racisme populaire.

Mémoire de sauvageons

Thierry De Lestrade, Sylvie Gilman, 2002

En 1950, un foyer pour jeunes délinquants est créé à Vitry-sur-seine. Des jeunes qu’il faut aider à se réconcilier avec eux-mêmes, grâce, entre autres, au cinéma. Les jeunes écrivent des histoires et se filment. Images rares d’une expérience unique et périlleuse ! Pendant 30 ans, plus de 300 jeunes sont passés par Vitry. C’est l’histoire de mal partis qui arrivent quelque part.

Passé sous silence

Sofia Saa, 2001

Troublé par un courrier du gouvernement français lui demandant dans quel pays il souhaite effectuer son service militaire, un jeune Français né en Allemagne part à la recherche de son identité à travers l’histoire de son père harki. De Rivesaltes où il découvrit la France aux quartiers défavorisés du Nord du pays.

Voyage des derniers descendants de Daguerre (Le)

José Maria Tapias-Ospina, 2001

En Colombie, ils ne sont plus qu’une poignée aujourd’hui à perpétuer la tradition des portraitistes itinérants, transportant de villes en villages la «  boîte à photographie  ».

Nuit du coup d’état - Lisbonne, avril 74 (La)

Ginette Lavigne, 2001

Le 25 avril 1974, la Révolution des Oeillets met fin au Portugal à la plus vieille dictature d’Europe. Le film est le récit de l’organisateur de ce coup d’Etat, Otelo de Carvalho, de la nuit du 25 avril.

Radio “La Colifata”

Chloé Ouvrard, Pierre Barougier, 2001

Une radio animée par les patients d’un hôpital psychiatrique à Buenos Aires.

Autre mondialisation (L’)

François Christophe, Frédéric Castaignède, 2000

En décembre 1999, 40 000 manifestants envahissaient les rues de Seattle pour dénoncer l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Depuis quelques années, les mouvements de protestation se multiplient.

Chronique d’un printemps paysan

Herta Alvarez-Escudo, Gilles Luneau, 2000

Le film est la chronique du voyage de deux paysans, François Dufour et José Bové, partis d’Arras à Millau présenter leur livre, remettre l’agriculture au cœur des débats de société et faire comprendre partout leur combat contre la malbouffe.

Vers un commerce équitable

Jean Lefaux, Martine Bouquin, 1999

L’écart entre pays riches et pauvres n’a cessé de s’aggraver dans le monde. Conscients des limites du système caritatif, depuis 15 ans des hommes jettent les bases d’un nouveau rapport commercial. Ils se lancent dans l’aventure d’un commerce «  équitable  ».

Hip-Hop en trans

Larbi Benchiha, 1998

C’est l’histoire, à travers les méandres de la création musicale, de deux groupes évoluant dans la mouvance hip hop ; l’un se nomme Kalibre 33, il est composé de trois jeunes : DJ Netik, DJ 2Ché et DJ Moon. L’autre groupe est constitué de deux copains d’enfance, ils sont rappeurs et se sont baptisés Les Nouveaux nés.

Republica, journal du peuple

Ginette Lavigne, 1998

Portugal, 1975. Depuis un an, la « révolution des Œillets » fait rêver. Au nom du pouvoir populaire, usines, terres et maisons sont occupées. En mai 1975, c’est un quotidien socialiste, le journal « Republica », qui est occupé par la commission des travailleurs.

En marche

Patrice Spadoni, 1998

D’avril à juin 1997, les Marches Européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions ont sillonné plusieurs pays avant de converger vers Amsterdam. Parmi eux, Farid, Jean-Marie ou Carole…

René Vautier l’indomptable

Jacques Royer, 1996

Une mise en scène particulièrement ironique, à l’image du réalisateur indomptable que l’humour au vitriol n’a jamais effrayé.

Moissons de l’utopie (Les )

Yves Billon, 1995

L’arrivée dans les années 68-70 en Ardèche des «  hippies  », «  poilus  », «  bourrus  », «  babas  ». Cette population d’origine urbaine en rupture avec la société capitaliste, fuyant la ville et la société de consommation, évoque aujourd’hui les préoccupations qu’ils partagent avec la population locale.

Et le mot frère et le mot camarade

René Vautier, 1995

Les archives de la Résistance « mises en images » avec textes et poèmes de Max Jacob, Robert Desnos, Vercors, Jacques Decour.

Ramona, quand les compteurs s’arrêtent…

Véronique Sanson, Rosy Chumillas, 1993

C’est le récit intimiste d’un drame banal de notre époque : l’éclatement et la désintégration d’une grande entreprise de la région parisienne. Ce drame, inscrit dans la mutation silencieuse qui bouleverse depuis quinze ans le paysage industriel français, est vécu de l’intérieur par deux anciennes ouvrières spécialisées de la Compagnie des compteurs de Montrouge, aujourd’hui démantelée. Ce sont-elles, les réalisatrices du film.

Autre futur - L’ Espagne rouge et noire (Un)

Richard Prost, 1990

50 ans après, l’histoire des anarcho-syndicalistes espagnols qui menèrent une révolution autogestionnaire au cœur de la guerre civile. Cette série est née de la volonté des vieux libertaires espagnols de reconstituer la mémoire collective de leur génération, et de nous en laisser témoignage.

Paris Musette

Jean-Pierre Beaurenaut, 1970

Evocation des liens qui, du début du siècle à l’après-guerre, ont uni Paris et l’accordéon. Extraits de films, décors reconstitués de bals et de guinguettes populaires, interprétations de morceaux à l’accordéon et témoignages d’accordéonistes composent ce documentaire musical, teinté de nostalgie