Pôle Limousin d’Education Artistique à l’Image - Brive -

http://www.lesyeuxverts.com/

 Les yeux verts  31, Av Jean Jaurès  19100 Brive la Gaillarde  Tél : 05 55 74 20 51

Promouvoir , diffuser, sensibiliser et encourager Les pôles régionaux d’éducation artistique et de formation au cinéma et à l’audiovisuel. Afin de dynamiser les différents dispositifs et leur donner plus de cohérence sur le terrain, le CNC, dans sa politique de déconcentration, a confié aux DRAC, en partenariat avec les Régions, la mise en place de nouvelles actions structurantes les pôles régionaux d’éducation artistique et de formation au cinéma et à l’audiovisuel.

Films dans la base

Enfance sauve (L’)

Tessa Racine, 2008

C’était sous l’Occupation allemande en France. Ils avaient quelques années. Ils étaient juifs. Pour les sauver, les parents les ont abandonnés. Confiés à des familles, cachés dans des maisons à Limoges, ils ont survécu.

Partisans du rail

Suzanne Chupin, 2008

« Partisans du rail » raconte la lutte clandestine menée par des cheminots limousins au sein de leur entreprise pendant la période de l’occupation allemande.

Petite Russie, récits d’un maquis (La)

Patrick Séraudie, 2008

La « Petite Russie » est le surnom donné par l’état major allemand, pendant la seconde guerre mondiale, à la région de la montagne limousine.

Reflet (Le)

Jérôme Amimer, 2008

En 1942, ma grand-mère avait dû quitter son village de Russie brûlé par l’armée allemande. Elle avait 25 ans. Elle mourra trente-six ans plus tard, ici, en Limousin.

Claude Chabrol, l’enfant libre

Jean-Bernard Thomasson, 2008

On connaît le Claude Chabrol bon vivant, provocateur, incapable de résister au plaisir d’un bon mot, d’une pitrerie… Claude Chabrol, l’enfant libre démasque l’homme privé derrière l’homme public.

Affaire du 17e barreau (L’)

Guy Girard, 2008

Le 17e Barreau, c’est l’alliance spontanée, naïve et courageuse d’une quarantaine d’adolescents à peine sortis de la puberté. En quelques heures d’avril 1943, ils passeront de l’enfance à l’âge adulte en s’engageant dans la Résistance.

Mille sources d’inspiration

Alain Jomy, 2008

Il est question ici de créateurs, d’artistes, de femmes et d’hommes sensibles, natifs du Limousin et de ceux aussi qui ont eu le coup de foudre pour cette région et s’y sont installés pour créer.

Tout noir, tout blanc

Gilles Perez, 2007

Dans les années 80, Joseph Makutu est arrivé de son Congo natal à Limoges, via la Chine. Aujourd’hui, il est Proviseur du Collège-Lycée d’Aubusson, dans la Creuse.

René Depestre, chronique d’un animal marin

Patrick Cazals, 2007

En 1804, Haïti était la première colonie noire à gagner son indépendance. En 2004, de son bourg d’exil et d’adoption, au pied des Corbières, le poète-écrivain René Depestre s’interroge sur le destin tragique de son île natale, sur son œuvre et sur sa propre traversée du siècle…

Chantiers du Père Castor (Les)

Patrick Cazals, 2007

Les Albums du Père Castor, par la qualité de leurs récits et de leurs dessins, ont laissé une trace profonde dans les mémoires des enfants des générations nées avec la 2e guerre mondiale et l’après guerre.

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Laszlo Horvath, 2007

« Projet de la matière », créé en 1993, est une oeuvre à part dans le parcours d’Odile Duboc comme dans l’histoire de la danse contemporaine française. Le spectacle est fondé sur un travail de mémorisation des sensations éprouvées au contact de différents matériaux et textures : coussin d’air, matelas d’eau, tôle ondulée sur ressort.

Accordéon

Annie Miller, 2007

Des bals et festivals à la fabrication de l’accordéon, ce documentaire évoque l’aspect populaire et intemporel de l’instrument.

Ca sent le roussi

Arnaud Brugier, 2007

Au début des années quatre-vingt, dans les Aspres, petit massif des Pyrénées-Orientales bordant la Méditerranée, des hommes et des femmes se sont engagés pour que leur territoire, enclin à la déprise agricole et soumis au risque incendie, ne brûle plus.

Première brigade

François Perlier, 2007

Dès 1940, les membres des réseaux communistes de la petite montagne limousine s’organisent pour lutter contre le gouvernement de Vichy et l’occupant nazi. D’anciens partisans nous racontent cette aventure de guérilla, sur une terre ancestrale d’insoumission et de révolte.

Thérèse Menot, à force de résistance

Tessa Racine, 2007

Fille de cheminot, résistante limousine, déportée à Ravensbrück à plus de 80 ans continue à arpenter le monde pour témoigner auprès des jeunes et s’interroger avec eux sur le monde d’aujourd’hui.

OAS, un passé très présent

Djamel Zaoui, 2007

De 1961 à 1962, l’Organisation Armée Secrète (OAS) assassina au nom de l’Algérie française plus de 2 200 personnes dont de nombreux serviteurs de l’Etat dans l’exercice de leurs fonctions. Aujourd’hui, un véritable bras de fer se joue entre les enfants des victimes et une OAS réincarnée, pratiquant le lobbying politique.

Aérotrain (L’)

Outis Niekesa, 2007

Dans les plaines de la Beauce s’étire un viaduc de béton, long de vingt kilomètres ; c’est la voie expérimentale de l’aérotrain, projet pharaonique des Trentes Glorieuses. Un train sur coussin d’air qui filait à 450 km/h. Un rêve. Un échec monumental.

Solfège du légume (Le)

Sophie Bensadoun, 2006

Entré en cuisine à 14 ans comme d’autres entreraient en religion, Alain Passard fait ses classes auprès des plus grands avant de créer son propre restaurant «  l’Arpège  » , rue de Varenne à Paris, auréolé depuis 10 ans de 3 étoiles au Guide Michelin.

Mon voyage avec Jérémy

Gertrude Baillot, 2006

Avec « mon voyage avec Jérémy », la réalisatrice part à la rencontre de jérémy comme à la découverte d’un pays lointain mille fois fantasmé.

On dirait que…

Françoise Marie, 2006

« On dirait que… » et l’imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d’agriculteurs, de gendarmes ou d’épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.

Il était une fois les Orchestrades

Bérangère Casanova, 2006

Brive-la-gaillarde. Plein été. Des centaines de touristes affluent vers le centre historique de la ville. Jeunes. Mais parlant tous les idiomes de la vieille Europe. Et tous chargés, outre les sacs à dos et les valises à roulettes, d’étuis, de boîtes, de sacoches où se devinent la forme d’un violon, d’un violoncelle, voire d’une contrebasse…

Enfants clandestins

Benoît Sourty, 2006

A travers quelques itinéraires d’enfants de la communauté juive durant la seconde guerre mondiale, ce film montre que les conditions de vie puis de survie représentent un enjeu qui va au-delà d’une simple prise en charge matérielle. Un exil est en effet toujours un drame en ce qu’il coupe les racines qui rattachent à leur culture des femmes, des hommes et des enfants pris dans la tourmente.

Jazz in Limoges

Benoît Cornuau, 2006

Connu de tous les exégètes mondiaux du jazz et de ses plus prestigieux interprètes, Jean-Marie Masse n’est pas une célébrité française. Le doit-il à sa fidélité à Limoges, sa ville natale, la « Rome du Socialisme » où on l’appelle « le Pape du Jazz « ?

Dans les jardins de mon père

Cécile Vargaftig, Valérie Minetto, 2006

Ce film est le portrait du poète Bernard Vargaftig. En suivant la trace de l’artiste dans les lieux qui ont vu naître et grandir son inspiration.

Tonne et demie (Une)

Annie Miller, 2006

Dans une ferme de la Creuse, Françoise accompagne son mari, Michel, dans l’élevage et la sélection de bovins. Cette mère de famille est aussi juge de « limousins » en France. Dans les concours agricoles Les Peyrot présentent Sultan, un taureau d’une tonne et demie.

Citizen Manouche

Thomas Chansou, 2005

Citizen Manouche est un road movie qui nous mène de Corrèze en Italie en compagnie de trois jeunes cousins manouches Gary, Wesley et Sébastien.

Vues de l’esprit

Sophie Bensadoun, 2005

La philosophie de l’esprit propose une nouvelle approche de la pensée : si l’homme n’est que matière, peut-on expliquer tous nos états mentaux par des états physiologiques et peut-on naturaliser l’esprit ?

Edmond Charlot, éditeur Algérois

Michel Vuillermet, 2005

Edmond Charlot, centenaire, relate ces moments où « l’amitié et la culture méditerranéenne » faisaient vibrer ces jeunes intellectuels. Des scènes de la vie quotidienne à Alger, tirées d’images d’archives ou filmées aujourd’hui, accompagnent les lectures en voix off d’extraits de textes d’Albert Camus, Gabriel Audisio, Jean Amrouche, Emmanuel Roblès, Jean Sénac…

Maladie silencieuse (La)

Martine Lancelot, 2005

En rentrant d’un voyage de trois mois au Cameroun et au Bénin, je me suis sentie très fatiguée. J’attribuais cela au changement de climat. Cet état s’est prolongé.

Plantes sauvages alimentaires (Les)

Jean-Claude Chataur, 2005

Ce film se propose de répertorier l’ensemble des plantes sauvages du Limousin, et plus particulièrement de la Corrèze qui peuvent s’utiliser dans l’alimentation.

Siècle du Populaire (Le)

, 2005

Le siècle du Populaire ou les 100 ans du «  Populaire du Centre  », un des plus vieux journaux de France, créé le 29 octobre 1905, à Limoges.

Moi Sanfourche

Christophe Gatineau, 2005

Artiste peintre et malvoyant, Jean-Joseph Sanfourche est un des derniers dinosaures rescapés de cette fabuleuse effervescence artistique d’après guerre.

Kwassa Kwassa Creuse

Patrick Watkins, 2005

Depuis 1997, le lycée professionnel d’Aubusson dans la Creuse, accueille une trentaine de Mahorais. A travers leurs récits, c’est aussi l’histoire coloniale occultée et refoulée que nous redécouvrons…

Saga Zèbre

Stéphane Lebon, 2004

Ce film retrace le déroulement de la 20ème édition en 2003 du festival des francophonies de limoges.

Chemin de cirque

Sophie Garnier-Cahen, 2004

Comment de jeunes enfants, motivés par leur amour du cirque en viennent-ils à s’engager dans un long processus d’apprentissage des arts du cirque ?

Chabada, la vie des hommes

Philippe Crnogorac, 2004

Ils ont passé la soirée ensemble à discuter de musique et de montagne et le lendemain matin, le marché était conclu : Bertrand viendrait vivre avec Tonio dans le refuge lors de la prochaine saison, d’avril à octobre.

Commande (La)

Oona Bijasson, 2004

Jabreilles-les-Bordes, 235 habitants, Haute-Vienne (France). Son église classée du XIII-XVème siècle attend d’être restaurée. Mais un projet innovant de commande publique impulsé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Limousin – des vitraux en porcelaine – devient prioritaire.

Combat singulier (Un)

Xavier Villetard, 2004

Un jour de 1957 il refuse d’obéir à sa hiérarchie qui justifie l’usage de la torture durant la guerre d’Algérie. « Le baroudeur par excellence » bascule alors du côté de la non-violence. Le destin du général Jacques de Bollardière représente un cas unique dans l’histoire contemporaine.

Pierre Michon, un portrait

Stéphane Lebon, 2003

Portrait de l’écrivain d’origine creusoise Pierre Michon dans la maison familiale au village des Cards. C’est l’occasion de revenir sur ses origines et sur les racines qui ont inspiré grandement son œuvre.

Claude Chabrol, l’artisan

Patrick Le Gall, 2003

Ce qui anime ce portrait, c’est l’envers du décor ; ne pas chercher à faire une rétrospective de la si longue carrière de ce cinéaste mais évoquer sa personnalité.

Aziza, sculpteurs au Bénin

Patrick Cazals, 2003

Ce film est un voyage à la rencontre d’artistes contemporains Béninois fortement impliqués dans l’héritage culturel de leur pays.

Pastorale de Villefavard (La)

Jean-Claude Guillosson, 2003

Cette histoire s’incarne et se perpétue avec la ferme familiale qui se transforme au fil des ans pour devenir aujourd’hui un lieu de concert.

Mon ennemi intérieur

Gilles Rabier, 2003

Mon ennemi intérieur permet de suivre pendant 6 mois la lutte que mènent Philippe, Hervé, Edgar et Anthony contre les TOC (Troubles Obsessionnels et Compulsifs).

Mon premier film

Francis Girod, 2003

En 1958, à Sardent en Creuse, Claude Chabrol tourne le Beau Serge, film phare de la Nouvelle Vague. Avec les acteurs et les techniciens qui ont participé à cette aventure, le réalisateur revient sur les lieux de son premier « crime » et nous donne, à sa manière si croustillante, une formidable leçon de cinéma.

Autant en emporte les Haviland

Francis Gillery, 2003

Figure de proue de la célèbre porcelaine de Limoges, la manufacture Haviland a eu 160 ans en octobre 2002. En 1838, David Haviland, un quaker new-yorkais, ouvre sur la côte est des Etats-Unis, une affaire d’importation de faïence et de porcelaine.

Longue marche vers l’indépendance (La)

Cosmin Markovitch, 2003

L’envie de filmer est revenue avec le voyage et le doux sentiment de n’y rien comprendre. Peut-être cela empêche-t-il le désert de grandir encore ce peu, des Etats-Unis jusqu’en Estonie.

Femme de papier (Une)

Claude Ventura, 2003

Partis sur les traces de l’écrivaine Josette Clotis, amante éperdue et clandestine d’André Malraux, Claude Ventura et Pascale Thirode retracent onze ans de passion sur fond de grande histoire.

Erik Samack, les rêves de Tijuca

Christelle Le Dortz, 2003

Au début de l’année 2002, le centre international d’art et du paysage invitait Erik Samakh à participer à un programme d’échanges entre plasticiens, jardiniers-paysagistes, architectes et acteurs de la vie locale pour produire in situ des œuvres monumentales ou discrètes, éphémères ou durables.

Ma mère

Béatrice Romand, 2003

Je me rends chez ma mère en Auvergne… Ma mère est née sans origine. Très vite elle m’a abandonnée, comme elle l’avait été.

Route des hêtres (La)

Antoine Parouty, 2003

Quelques jours après le décès de sa femme, je me suis rendu avec mon grand-oncle Joseph dans sa maison de Celle.

Willy Ronis, autoportrait d’un photographe

Michel Toutain, 2003

En soixante-seize ans de pratique, Willy Ronis s’est photographié chaque année : premier autoportrait à seize ans, dernier à quatre-vingt douze.

Avec Ivan

Philippe Crnogorac, 2003

C’est le regard intime d’un Français, issu de l’immigration, sur ses origines, sur sa relation toute particulière avec son père. Il y est question d’identité, de déracinement, d’appartenance, de filiation. Interrogations personnelles qui croisent l’histoire tragique de la Yougoslavie.

Autre guerre d’Algérie (Une)

Djamel Zaoui, 2003

Le réalisateur fils d’un militant messalien qui a dû fuir sa terre natale pour sombrer dans un mutisme amer, mène une enquête minutieuse auprès d’historiens et d’hommes politiques de tous bords afin de comprendre sa propre histoire et celle de la guerre dont on ne parle pas : « l’autre » guerre d’Algérie.

Jardiniers de la rue des Martyrs (Les)

Leila Habchi, Benoît Prin, 2003

Près de 40 ans après la fin de la guerre d’Algérie, dans un jardin ouvrier, quartier du Pont Rompu à Tourcoing, Français et Algériens cultivent leur bout de terre. C’est la culture d’un potager, activité universelle s’il en est, qui les rassemble ici.

S’que tout le monde est OK ?

Patrick Béhin, Arnaud Briquet, Jean-Luc Gosse, 2002

En quête de grâce et témoin de son temps, une compagnie de théâtre part à la rencontre d’un pays, équipée de huit roulottes hippomobiles.

Porteurs de noms (Les)

Roselyne Roche, 2002

Le film se passe dans un village, celui où mon grand-père a vécu ainsi que ma grand-mère venue plus tard, puis ma mère. Les habitants parlent de l’histoire de leur nom – le sobriquet nom donné par la communauté, le patois entre eux : lieu, pays, terre.

Gare de Limoges Bénédictins (La)

Patrick Séraudie, 2002

C’est un monument bien étrange qui surgit, au cour du Limousin, à l’arrivée du train.

Pôle de Lanaud (Le)

Patrick Séraudie, 2002

Une parfaite carte postale de campagne limousine : des grands espaces, des frises d’arbres successifs, une houle de lointain brumeux.

Centre d’art contemporain de Vassivière (Le)

Michel Toutain, 2002

C’est l’image même du Limousin profond. Avec tout de même une touche d’insolite, c’est le Centre d’Art Contemporain de Vassivière.

Enfants du fond du lac (Les)

Gertrude Baillot, 2002

Il y a cinquante-cinq ans, disparaissait sous les eaux une partie de la vallée de la Dordogne. Elle emportait avec elle ses forêts, ses routes, ses villages et ses secrets. Les derniers enfants nés en ces lieux sont maintenant des adultes qui ont plus de soixante ans.

A qui le tour ?

François Scullier, 2002

Souvenirs d’enfance, paroles de bord de route, paysages mystérieux d’étapes devenues mythiques, organisation de la compétition, images du passé, icônes nationales et visages inconnus… sous le regard curieux de François Sculier.

Chemins croisés

François Maillart, 2002

A l’initiative de l’association Paroles Buissonnières, deux femmes entament depuis la frontière franco- espagnole un long périple de 1800 km à pied qui doit les conduire à la pointe nord de la France, en passant par Paris.

Métier de Pierre (Le)

Annie Miller, 2002

Le témoignage d’un tailleur de diamants, Pierre Barbier. Il a été ouvrier tailleur de diamants à Felletin dans la Creuse, à la « Coopérative ouvrière diamantaire creusoise ». Créée en 1900, elle ne tourne plus, fermée depuis 1982.

Beyrouth, littoral

Agnès Ravez, Philippe Rouy, 2002

Après quatre ans de tournée en Europe et au Canada, une troupe de théâtre québécoise part « enterrer » à Beyrouth un spectacle en lien direct avec la guerre du Liban : Littoral.

Quoi après ?

Yannick Coutheron, 2002

Etienne est mort le 6 janvier 1999. Il avait 16 ans. Il était mon unique frère, handicapé physique et mental suite à l’opération d’une tumeur au cerveau à l’âge de 4 mois. Je revisite les traces qu’il me reste de lui. Je reviens sur cette expérience familiale et accompagne mes parents dans le travail de deuil. Affronter l’absence pour mieux l’assimiler puis repartir dans la vie.

Autrement

Christophe Otzenberger, 2002

Mélangeant fiction et documentaire, « Autrement » met en conflit le désir et le réel dans une société où il reste possible de choisir sa douleur.

Autre route (Une)

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2001

Pendant cinq ans, dix ans, ils ont erré en France, allant de grands rendez-vous dans des festivals vers des hivers en squats. Une vie revendiquée, présentée comme choisie, dans une rupture sociale voulue pour mettre leurs actes en accord avec leurs pensées.

René Caillié, le livre des sables

Patrick Cazals, 2001

Ce film retrace le périple de René Caillié, enfant de Mauzé-sur-le-Mignon, petit village des Deux-Sèvres pour rejoindre Tombouctou et son retour vers Tanger à travers le désert.

Dans le miroir de la mémoire

Jorge Amat, 2001

Tout de suite, la défaite de juin 1940 hélas acquise, des hommes et des femmes ont refusé d’être « coupables », « repentants » et collectivement responsables comme le voulait Pétain.

Prix du boeuf (Le)

Jean Marie Bertineau, 2001

En filmant des éleveurs du plateau de Millesvaches, en Limousin, le réalisateur a voulu comprendre si le bonheur et la fierté des éleveurs a-t-il encore un sens à l’ère de la politique agricole commune et de la globalisation ?

Sur la trace des parents sauvages

Marioussa Louradour, 2000

« En 1976, ma mère passait une petite annonce dans Libération. Elle cherchait d’autres parents pour bâtir un lieu de vie et d’éducation non autoritaire, ouvert aux jeunes enfants jusqu’à six ans. C’est ainsi qu’est née une des premières crèches parentales de Paris.

Maison d’Arnac-Pompadour (La)

Jean-Luc Prince, 2000

Arnac-Pompadour est une petite ville de Corrèze. Ce film décrit la vie de la maison de retraite communale.

Fruits retrouvés (Les)

Evelyne Leterme, 2000

Ce film documentaire vous entraine sur les chemins des anciens vergers et des vergers conservatoires, à la découverte de l’exceptionnelle diversité fruitière du grand Sud-Ouest.

Diegane

Arnaud Briquet, 2000

Ce film montre Diégane, d’arène en arène, à la recherche d’un adversaire de taille pour un grand combat. Dans sa quête quotidienne, il est accompagné de son jeune frère Bouba à qui il doit transmettre son art et sa philosophie.

Au-delà du dôme

Patrick Séraudie, 2000

Une jeune architecte passionnée, Laure Lalubie, se voit confier la direction des travaux qui vont durer deux ans. Pas à pas, nous la suivons sur le chantier du dôme de la gare des Bénédictins de Limoges.

Guingouin, premier maquisard de France

Michel Taubman, Claude Corennec, 1999

Ce film est le dernier documentaire réalisé du vivant de Georges Guingouin. Il retranscrit son parcours depuis sa nomination comme instituteur à Saint Gilles les Forêt dans les années 30, son rôle dans la résistance, la libération de Limoges et l’après guerre.

Remise en question (La)

Patrick Séraudie, 1999

Dominique, Muriel et Jean-Luc ont en commun un même désir : créer leur entreprise artisanale. En compagnie d’une quinzaine d’autres candidats, ils participent à une formation de créateurs d’entreprise dispensée par la chambre de métiers de la Haute-Vienne.

Robert Giraud, le maître d’argot

Patrick Cazals, 1999

C’est sous la houlette de Robert Giraud, solitaire écorché vif, originiaire du Limousin que Robert Doisneau a découvert l’univers pittoresque des Halles et de nombreux bistrots parisiens.

Regards d’enfants sur le siècle en Limousin

Michel Toutain, 1999

Quotidien de nos parents et grands-parents, moments forts de l’histoire, bonheur dans les familles, mémoire du travail à la campagne et à la ville, ce documentaire dévoile des tranches du XXème siècle en Limousin.

Jacques Duclaux

Manuel Shapira, 1999

C’est l’hiver. Jacques Duclaux, éleveur en Corrèze, marche silencieusement sur la route qui mène de l’étable à chez lui. Depuis cinquante ans, il parcourt inlassablement ce paysage qu’il a façonné.

Or des Gaulois (L’)

Daniel Call, 1999

L’exploitation de l’or dans le sud Limousin est une activité très ancienne, déjà pratiquée du temps des Gaulois.

Pierre Bergounioux

Pierre Brody, Marc Netoux, 1998

J’ai écrit Le Chevron en 1996. C’est un livre paru chez Verdier. Il a une forme un peu ramassée. Je voulais fixer un certain nombre de points que j’avais laissés de côté dans des ouvrages un peu plus amples parus chez Gallimard.

Cartographie

Pierre Coulibeuf, 1998

Deux jeunes femmes parcourent le Limousin en voiture à la recherche des œuvres d’art contemporain situées dans l’espace public (commandes publiques, dépôts du fond national d’art contemporain, 1% artistique…).

Tout seul comme un grand

Judith Du Pasquier, 1998

Ils ont six ans, sont au cours préparatoire et dans quelques jours ils partiront en classe de neige. Grands bébés dépendants, petits êtres autonomes, baladés entre parents et maîtres, ils vont et viennent de la maison à l’école. Ils attendent le grand départ, la première séparation.

Chant des bourdons (Le)

Jean Marie Bertineau, 1998

Le Viellistic Orchestra est un orchestre contemporain d’une dizaine de viellistes dirigé par Pascal Lefeuvre. C’est cette histoire que raconte le film, un voyage musical autour d’un instrument millénaire et pourtant résolument contemporain.

Eves de Silicone

Gérard Martin, 1998

De l’Eve chrétienne à la Galatée grecque, de Pandora aux réplicantes de la science-fiction, l’imaginaire masculin a peu évolué. Mais aujourd’hui ce mythe d’une femme créée de toutes pièces pour l’homme est en train de devenir une incroyable réalité.

Mémoire d’enfants de troupe, quand la neige sera noire

Alain Ferrari, 1998

Mémoires d’enfants de troupe, quand la neige sera noire… En 1946, c’est vers la guerre d’Indochine que se dirigent, sans le savoir, des enfants âgés de douze ans qui pénètrent dans la cour de l’école militaire de Tulle, en Corrèze, pour former la promotion “Quatrième C”.

Lissac

Patrick Séraudie, 1998

Lissac, commune rurale du Causse corrézien. Ses carrières de grès ont attiré dans les années 50 beaucoup de travailleurs Portugais. Seuls quatre couples de la première génération restent les témoins de cette histoire.

Sourcier (Le)

Antony Comino, 1998

Pierre Soury possède le don de sourcier et exerce en Limousin. Le film raconte cette transmission d’un savoir-faire encore méconnu.