Enfants clandestins

Un film de Benoît Sourty

 2006  France  Documentaire  53 m  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Bernard Reviriego, Benoît Sourty  Musique : Drei Brider mit, Maurice Ravel, Ernest Bloch, Benjamin Britten  Image : Jacques Courtois  Son : Nicolas Bergeret, Jean Daniel Becach  Montage : Anne Gigleux

Distributeur :
Productions de la Lanterne (8 avenue de la Porte de Montrouge, 75014 Paris, Tél : 01 45 39 47 39, Fax : 01 45 39 02 96, Mail : info@lalanterne.fr)

A travers quelques itinéraires d’enfants de la communauté juive durant la seconde guerre mondiale, ce film montre que les conditions de vie puis de survie représentent un enjeu qui va au-delà d’une simple prise en charge matérielle. Un exil est en effet toujours un drame en ce qu’il coupe les racines qui rattachent à leur culture des femmes, des hommes et des enfants pris dans la tourmente.

Mais parallèlement au risque d’éclatement d’une culture, se dresse une autre menace pour la communauté juive, celle de la persécution. Les enfants deviennent alors des cibles particulièrement vulnérables. Au fur et à mesure que la politique anti-juive du gouvernement français s’étendait sur le territoire, la communauté s’organisait pour mettre en place des systèmes de sauvegarde, puis de résistance. La question d’une vie en exil n’était alors plus seulement de savoir comment échapper aux rafles et aux persécutions. En retrouvant quelques photographies privées de cette époque, « Enfants clandestins » écoutent les adultes d’aujourd’hui se souvenir de leur enfance dans le Sud Ouest de la France.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Incontournable dans la période :