Il était une fois les Orchestrades

Un film de Bérangère Casanova

 2006  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Bérengère Casanova  Image : Stéphane Lebon  Son : Emilie Zech  Montage : Jean-Michel Varlez

Distributeur :
Equipage (6 avenue du Maréchal Leclerc, 92240 Malakoff, Tél : 01 47 35 23 23, Mail : equipage@equipagemedia.com)

Brive-la-gaillarde. Plein été. Des centaines de touristes affluent vers le centre historique de la ville. Jeunes. Mais parlant tous les idiomes de la vieille Europe. Et tous chargés, outre les sacs à dos et les valises à roulettes, d’étuis, de boîtes, de sacoches où se devinent la forme d’un violon, d’un violoncelle, voire d’une contrebasse…

Il y a de la musique dans l’air, non pas comme à Salzburg ou à Aix, ou l’émotion musicale se teinte toujours d’un rien de sacralité et de déférence aux divas ou au génie de Mozart.

Ici, ce qui frappe immédiatement, c’est la jeunesse des festivaliers, c’est leur nombre, c’est le cosmopolitisme des langues mais aussi des musiques. C’est le surgissement simultané, dans tous les lieux forts de la ville et de la région, d’orchestres, éphémères, rassemblés le temps d’un festival d’été.

C’est le caractère populaire c’est-à-dire ouvert, accessible à tous – de ce festival qui rassemble chaque année, pour son dernier concert près de 2000 personnes autour de 300 musiciens amateurs et professionnels. Et si le public et les musiciens y trouvent leur compte, c’est que musicalement il se passe quelque chose.

D’abord il faut parler des musiques : du répertoire classique au jazz et aux musiques traditionnelles, régionales ou étrangères, tous les genres sont représentés par de multiples orchestres constitués ou des formations de rencontre.

Enfin, la création d’une œuvre commandée chaque année à un nouveau compositeur contribue à l’intérêt que les instrumentistes et les chefs d’orchestres accordent à ce Festival.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :