Affiche du film © UFO

Empire de la perfection (L’)

Un film de Julien Faraut

 2018  France  Documentaire  Prise de vue réelle  90 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF, VF (français)

 Scénario : Julien Faraut  Son : Léon Rousseau  Montage : Andreï Bogdanov  Musique originale : Zone libre, K-row

 Distribution artistique : Narrateur : Mathieu Amalric  Participants : John McEnroe

Producteur :
Distributeur :

Pour une projection non commerciale du film, consulter la page sur les diffuseurs spécialisés

Dernière mise à jour : 2 octobre 2023

Au début des années 1980, le tennisman John McEnroe est copié dans toutes les écoles, étudié sous toutes les coutures, filmé sous tous les angles. En 1984, à Roland Garros 1984, il a tutoyé la perfection. Et pourtant… L’Empire de la perfection est une plongée dans le Roland Garros du début des années 1980, en compagnie du numéro un mondial John McEnroe.

Les rushes d’un film d’instruction tourné en 16mm révèlent de façon inattendue les malentendus et autres problèmes de cohabitation entre d’un côté un champion perfectionniste et, de l’autre, des arbitres perfectibles, un public avide de spectacle et une équipe de tournage décidée à capter les moindres faits et gestes du génial et tempétueux joueur étatsunien.

L’Empire de la perfection est un pur film de montage : toutes les images sont de Gil de Kermadec, premier réalisateur de tennis, qui répertoriait les matchs et en disséquait les gestes dans des films d’instruction. Julien Faraut leur rend hommage, à l’aide de la voix de Mathieu Amalric, tout en prolongeant l’entreprise cinématographique : il crée ainsi à la fois un document sur les images de Gil de Kermadec, sur John McEnroe, mais aussi sur la place du cinéma dans tout ça.

L’avis d’Abus de ciné

L’Empire de la perfection, dont le prologue ressemble presque à du Jacques Tati, est bien un film sur John McEnroe, mais il est loin de se résumer à ce seul sujet. Rapidement, Julien Faraut, par ses choix et par la narration de Mathieu Amalric, éclate son matériau de départ pour partir sur de multiples pistes, installant d’emblée une véritable réflexion cinématographique, sur la manière de filmer le sport, sur le statut des films selon le type auquel ils appartiennent, mais aussi sur la valeur archéologique ou artistique des archives (comparées aux œuvres de Boltanski). » - Raphaël Jullien

Sélection des Rencontres cinéma & société 2023

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 1,6 Mio)
Vidéos à voir en ligne :
Bande-annonce
Film en VO

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Les gestes du travail in D’hier à aujourd’hui, questionner le travail
Apprendre, découvrir, se cultiver
Habiter son corps in Être au monde, vivre avec ses semblables
Fil de l’histoire :
Sur la piste des JO Paris 2024
Dans la sélection filmographique :
Best of doc : programmez le meilleur du documentaire en salle !
Projeté dans les festivals :
Festival international du documentaire en Cévennes (Lasalle)
Cinéma du réel (Paris)
Rencontres cinéma et société (Tulle)