Zaradoc (ex : Les Films du village)

http://www.zaradoc.com/

 Bureaux  31 rue de Vincennes  93100 Montreuil  Siège Social  63 rue de Menilmontant  75020 Paris  Mobile : 06.22.88.76.46  @ : contact@zaradoc.com

Films dans la base

Little Bob, Rockin’ Class Hero

Gilbert Carsoux, Laurent Jézéquel, 2015

Un rockumentaire sur Little Bob, héros populaire et rocker mythique. Il y a 50 ans Roberto Piazza, ouvrier immigré italien, commençait à jouer du rock en France… Aujourd’hui il est toujours là, devenu un mythe vivant. I

Kapitan Diwalwal, l’or maudit des Philippines

Philippe Couture, 2012

À DIWALWAL, une citée aurifère oubliée du Min­danao, province rebelle du Sud des Philip­pines, un homme s’oppose aux politi­ciens locaux et aux multi­na­tionales au péril de sa vie. Franco Tito défend le droit des 40.000 « Aban­teros », les mineurs qui sur­vivent à peine de l’or qu’ils extraient de la mon­tagne dans de con­di­tions dignes du 19ème siè­cle.

Goût du sel (Le)

Ndeye Souna Dieye, 2011

Près de Saint-Louis du Séné­gal, le vil­lage de Nagy Ngay vit de la cul­ture du sel selon une organ­i­sa­tion com­mu­nau­taire com­plexe : les hommes délim­i­tent les champs de sel, les femmes s’occupent de la récolte. Au moment du partage, les hommes reçoivent une par­tie de la récolte, alors que ce sont les femmes qui ont eu toute la peine.

Vincennes, roman noir pour université rouge

Yolande Robveille, 2008

La genèse puis le quotidien de l’Université de Vincennes de 1968 à 1980. Un certain esprit des années 70 à partir du microcosme de cette université particulière.

Épopée de l’or noir (L’)

Jean-Pierre Beaurenaut, Yves Billon, 2007

Pour le meilleur et pour le pire, le pét­role a bouleversé les don­nées de l’histoire du monde et les modes de vie des sociétés con­tem­po­raines. Le film raconte cette fab­uleuse épopée plané­taire de plus d’un siè­cle et demi, en 6 épisodes.

Putain d’usine

Rémy Ricordeau, 2006

Des ouvriers d’une usine chimique s’interrogent sur le sens et la finalité du salariat en général et de leur travail en particulier.

Vive les vacances

Alain Pitten, 2006

Vietnam : un pays émergeant où l’on travaille beaucoup en raison d’une main d’oeuvre bon marché. Dans une usine de fabrication de sacs dédiés à l’exportation, les 300 ouvrières attendent leurs 4 jours de vacances…

Vivre sous les bombes

Gustavo Cortes Bueno, 2003

L’idée originale de « Vivre sous les bombes » réside dans l’illustration de deux situations : la vie quotidienne et l’angoisse des Irakiens aujourd’hui, confrontés aux menaces d’une guerre annoncée.

Mémoire de sauvageons

Thierry De Lestrade, Sylvie Gilman, 2002

En 1950, un foyer pour jeunes délinquants est créé à Vitry-sur-seine. Des jeunes qu’il faut aider à se réconcilier avec eux-mêmes, grâce, entre autres, au cinéma. Les jeunes écrivent des histoires et se filment. Images rares d’une expérience unique et périlleuse ! Pendant 30 ans, plus de 300 jeunes sont passés par Vitry. C’est l’histoire de mal partis qui arrivent quelque part.

Nuit du coup d’état - Lisbonne, avril 74 (La)

Ginette Lavigne, 2001

Le 25 avril 1974, la Révolution des Oeillets met fin au Portugal à la plus vieille dictature d’Europe. Le film est le récit de l’organisateur de ce coup d’Etat, Otelo de Carvalho, de la nuit du 25 avril.

Fils du Benkos (Les)

Lucas Silva, 2000

La culture africaine en Colombie vue et racontée à travers le prisme de leurs musiques : le son palenquero, la musique venue de Cuba arrivée en Colombie en 1920. La Champeta, musique exclusive des pauvres et déshérités qui a tout balayé sur son passage.

Autre mondialisation (L’)

François Christophe, Frédéric Castaignède, 2000

En décembre 1999, 40 000 manifestants envahissaient les rues de Seattle pour dénoncer l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Depuis quelques années, les mouvements de protestation se multiplient.

Chronique d’un printemps paysan

Herta Alvarez-Escudo, Gilles Luneau, 2000

Le film est la chronique du voyage de deux paysans, François Dufour et José Bové, partis d’Arras à Millau présenter leur livre, remettre l’agriculture au cœur des débats de société et faire comprendre partout leur combat contre la malbouffe.

Vers un commerce équitable

Jean Lefaux, Martine Bouquin, 1999

L’écart entre pays riches et pauvres n’a cessé de s’aggraver dans le monde. Conscients des limites du système caritatif, depuis 15 ans des hommes jettent les bases d’un nouveau rapport commercial. Ils se lancent dans l’aventure d’un commerce «  équitable  ».

Republica, journal du peuple

Ginette Lavigne, 1998

Portugal, 1975. Depuis un an, la « révolution des Œillets » fait rêver. Au nom du pouvoir populaire, usines, terres et maisons sont occupées. En mai 1975, c’est un quotidien socialiste, le journal « Republica », qui est occupé par la commission des travailleurs.

Moissons de l’utopie (Les )

Yves Billon, 1995

L’arrivée dans les années 68-70 en Ardèche des «  hippies  », «  poilus  », «  bourrus  », «  babas  ». Cette population d’origine urbaine en rupture avec la société capitaliste, fuyant la ville et la société de consommation, évoque aujourd’hui les préoccupations qu’ils partagent avec la population locale.

Et le mot frère et le mot camarade

René Vautier, 1995

Les archives de la Résistance « mises en images » avec textes et poèmes de Max Jacob, Robert Desnos, Vercors, Jacques Decour.

Ramona, quand les compteurs s’arrêtent…

Véronique Sanson, Rosy Chumillas, 1993

C’est le récit intimiste d’un drame banal de notre époque : l’éclatement et la désintégration d’une grande entreprise de la région parisienne. Ce drame, inscrit dans la mutation silencieuse qui bouleverse depuis quinze ans le paysage industriel français, est vécu de l’intérieur par deux anciennes ouvrières spécialisées de la Compagnie des compteurs de Montrouge, aujourd’hui démantelée. Ce sont-elles, les réalisatrices du film.

Paris Musette

Jean-Pierre Beaurenaut, 1970

Evocation des liens qui, du début du siècle à l’après-guerre, ont uni Paris et l’accordéon. Extraits de films, décors reconstitués de bals et de guinguettes populaires, interprétations de morceaux à l’accordéon et témoignages d’accordéonistes composent ce documentaire musical, teinté de nostalgie