Hôpital au bord de la crise de nerfs

Un film de Stéphane Mercurio

 2003  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Son : Patrick Genet  Montage : Françoise Bernard

Producteur :
Iskra (9 rue Pierre et Marie Curie, 94200 Ivry-sur-Seine, Tél : 01 58 46 12 07, @ : iskra@iskra.fr)
Distributeurs :
Iskra (9 rue Pierre et Marie Curie, 94200 Ivry-sur-Seine, Tél : 01 58 46 12 07, @ : iskra@iskra.fr)
Voir & Agir (119 rue Pierre Sémard, 93000 Bobigny, Tél : 01 42 45 50 87, Port : 06 07 94 46 14, mail : voireagir@wanadoo.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeurs :
Doc Net Films (Le Village, 07170 Lussas, Tél : 04 75 94 24 54, Fax : 04 75 94 24 54, contact@docnet.fr)
Voir & Agir (119 rue Pierre Sémard, 93000 Bobigny, Tél : 01 42 45 50 87, Port : 06 07 94 46 14, mail : voireagir@wanadoo.fr)

Dans dix ans, cinq ans, l’an prochain, pourra-t-on encore aller en France à l’hôpital public se faire soigner en tout confiance?

Pour poser cette question, le Centre hospitalier de Gonesse, un hôpital général du Val d’Oise où travaillent 2200 personnes et qui dispose de 1 000 lits. Dans tous les services, le même univers absurde : de la direction aux soignants, continuellement les mêmes questions sans réponse : comment gérer la pénurie d’infirmières et sa kyrielle de fermetures de lits ? Comment faire fonctionner l’IRM sans manipulateur radio ? Cette plongée au coeur de l’institution hospitalière croisera deux niveaux de perception de la crise, en suivant plusieurs personnages. D’un côté la direction, en lien avec les décideurs, de l’autre, les soignants en prise directe avec les malades. Entre les deux réunions sans fin, discussions, incompréhension et un même discours : l’hôpital est au bord de la rupture.

Depuis 30 ans, les pouvoirs publics voudraient réduire les coûts de la santé. Ils ont limité le nombre de médecins, d’infirmières ainsi que les moyens financiers. Quel est l’effet de ces mesures sur le fonctionnement d’un hôpital ?

Quand le tournage commence, début 2003, une cinquantaine de lits sont fermés faute de personnel. Ces fermetures de lits, récurrentes depuis des mois, désorganisent tout l’hôpital. De scènes en scènes, le film nous plonge dans l’univers souvent absurde et même cocasse dans lequel se débattent les acteurs de l’hôpital – soignants, administratifs - pour que “ ça fonctionne ” envers et contre tout.

Les réunions s’enchaînent à un rythme effréné pour poser des problèmes qui restent sans solution. Les équipes soignantes perdent la majeure partie de leur temps à gérer la pénurie : trouver un lit, un rendez-vous pour un examen urgent, chercher un patient hospitalisé dans le mauvais service, libérer une place le plus vite possible…

Le film raconte cette histoire, sans s’arrêter à la porte d’entrée de l’hôpital – les urgences – mais en allant au-delà, jusque dans les coulisses, jusqu’à l’administration.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Projeté dans le festival :