Qu’ils reposent en révolte (Des figures de guerre)

Un film de Sylvain George

 2010  France  Documentaire  153 min  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Sylvain George  Image : Sylvain George  Son : Sylvain George  Montage : Sylvain George

Producteur :
Noir production (26 rue Damrémont, 75018 Paris, noirproduction@no-log.org)
Distributeur :
Noir production (26 rue Damrémont, 75018 Paris, noirproduction@no-log.org)

Composé de fragments qui se renvoient les uns aux autres et se télescopent créant ainsi de multiples jeux de temporalité et spatialité, ce film traite sur une durée de trois ans (2007-2010), de la situation des personnes migrantes à Calais. Et par là-même, des politiques engagées par les États policiers modernes, qui débordent le cadre de loi et font surgir des zones grises, des interstices, des espaces d’indistinctions entre l’exception et la règle.

Un découpage conceptuel, un « partage du sensible » se révèle : l’individu (et aux premiers chefs mais pas uniquement, comme énonciation des « vaincus », parias ou plèbe contemporaine : le réfugié, le déplacé, l’immigré, le sans-papier, le chômeur, le drogué, le jeune de banlieue… ), traité comme un criminel, se voit « dénudé », dépouillé, privé des droits les plus élémentaires qui font de lui un sujet de droit, est réduit à l’état de « corps pur », ou « vie nue ». Biopolitique majeure.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :
Projeté dans les festivals :