93 la belle rebelle

Un film de Jean-Pierre Thorn

 2010  France  Documentaire  73 minutes  Couleur  Béta SP, Béta numérique, DVCAM, Dvd  Mode de production : Cinéma

 Image : Frédéric Serve  Son : Jean-Paul Bernard, Xavier Griette  Montage : Sophie Deseuzes

Producteurs :
ADR productions (53 rue des 2 communes, 93100 Montreuil, Tél : 01 79 63 17 20, @ : adr@adr-productions.fr)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
INA productions (4, avenue de l’Europe, 94366 BRY-SUR-MARNE, Tél : 01 49 83 26 90 / 01 44 23 11 22, Fax : 01 49 83 25 97, Mail : sdec@ina.fr)
Distributeur :
ADR productions (53 rue des 2 communes, 93100 Montreuil, Tél : 01 79 63 17 20, @ : adr@adr-productions.fr)

Le «  93  » a forgé son identité par la créativité de ses musiques qui, depuis les années 60, résistent à la stigmatisation constante des élites au pouvoir. Au coeur du film la richesse humaine des rencontres avec chacun de ses protagonistes : souvent artistes d ‘exception, ayant révolutionné l’ art de leur époque. J ai été fasciné par la découverte de Dee Nasty («  King Zulu  » de la funk et du hip hop), de Loran «  Bérurier Noir  » (îcone de la génération punk), de Marc Peronne (promoteur du folk jazz dans les années 70 et précurseur du slam) ou de Daniel Baudon (témoin vivant de l’ irruption du rock en France dans les années 60 et de son encrage ouvrier. Comme j’ ai adoré approfondir ma connaissance des rebelles d ‘aujourd hui (dans une filiation à NTM) : je pense à la fusion étonnante du rap de Casey avec le rock radical de Serge Teyssot-Gay (ex-«  Noir Désir  » aujourd ‘hui «  Zone Libre  »)… Ou encore du slameur, D de Kabal, accompagné par la rythmique puissante de Franck Vaillant, qui me rappelle le cri déchirant d’ une Abbey Lincoln accompagnée de Max Roach dans le disque mythique «  WE INSIST, FREEDOM NOW SUITE  !  » Il est remarquable que des artistes, issus des ghettos français, soient sans le savoir dans une filiation aussi profonde avec le jazz des combats afro-américains des années 60 pour les droits

civiques.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Dans la sélection filmographique :