Terre abandonnée (La)

Un film de Gilles Laurent

 2016  Belgique  Documentaire  73 mn  Couleur  DCP  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Gilles Laurent  Image : Laurent Fénart  Son : Nicolas Joly, Gilles Benardeau, Alexander Davidson  Montage : Marie-Hélène Mora, Salvatore Fronio, Samira Mouzgy

 Participants : Naoto Matsumara, Yasutaka Matsumara , Shinichi Hangai, Toshiko Hangai, Tomotsu Sato, Toshiko Sato, Hiroko Aihara, Joe Moross, Jüngen Oberbäumer, Mariko Oberbäumer, Yayoe Sato, Kazuko Iga, Takako Yamada

Producteur :
Centre Vidéo de Bruxelles (CVB) (111 rue de la Poste, 1030 Bruxelles, Belgique, info(@)cvb-videp.be)
Distributeur :
Centre vidéo de Bruxelles (CVB) (111 rue de la Poste, B-1030 Bruxelles, BELGIQUE, @ : info@cvb-videp.be)

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la catastrophe, le village de Tomioka est toujours vide de ses quinze mille habitants. Quelques rares individus vivent encore sur cette terre brûlante de radiations.

Les Hangaï ont décidé de continuer à cultiver leur terre. Les Sato réinvestissent peu à peu leur maison avec le projet de s’y réinstaller prochainement, persuadés qu’un repeuplement est possible. Matsumura san, avec son vieux père, s’occupe des animaux abandonnés aux lendemains de l’accident nucléaire. Il est le premier à avoir refusé l’ordre d’évacuer. A sa manière, en faisant de sa vie un symbole, il témoigne et milite pour un monde dénucléarisé.

Alors que les travaux de «  décontamination  », orchestrés par le gouvernement nippon, semblent bien dérisoires et vains face à l’étendue du séisme tant humain qu’écologique, l’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

(Centre vidéo de Bruxelles)

Pour découvrir ce film

Vidéo :
Plateforme Tënk :
Actuellement disponible en vidéo à la demande

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans les festivals :