Les cobayes lancent l’alerte !

Entre le 1er mai et le 30 juin 2018, des citoyens lancent l’alerte et décident de marcher à travers la France, pour préserver la santé des générations futures. Nous accompagnons cette Marche Vérité et justice pour la santé environnementale avec des propositions de films, qui ont été ou seront, pour certains, projetés lors des étapes de la marche.

Le constat aujourd’hui : 1 décès sur 6 dans le monde est causé par la pollution. Pesticides, médicaments, métaux lourds, malbouffe… Nous traversons une grave crise sanitaire. Alors que les conquêtes sociales, l’hygiène, les progrès médicaux et l’accès à la nourriture pour tous ont fait progresser l’espérance de vie tout au long du 20eme siècle, on voit celle-ci stagner ou reculer dans les pays dits développés occidentaux. Nos modes de vie sont en cause ainsi que notre modèle libéral – productiviste avec ses rejets d’industries chimiques (pesticides, OGM, résidus médicamenteux, plastiques, nanomatériaux…) et nucléaires faisant pénétrer des produits étrangers à la vie dans le cycle de l’air, de l’eau, de la vie, dans nos organes vitaux… S’ajoute à cela le poids des lobbys et de l’argent qui fait primer souvent en matière de santé publique les intérêts de l’industrie sur l’intérêt général.

Face à ce constat, il est temps de réagir et de mobiliser l’ensemble des citoyens  ! Une marche pour en finir avec le tout pouvoir des lobbys industriels qui s’infiltrent dans les évaluations scientifiques et la réglementation. Une marche pour exiger le droit fondamental à un air sain, une alimentation saine, une médecine saine, un environnement sain et la préservation de la santé de tous.

Dans cette filmographie, tous les sujets évoqués au cours de la marche, qui concernent notre santé et notre qualité de vie au quotidien : nucléaire, amiante, pesticide, médicaments, travail, alimentation…

Roundup face à ses juges (Le)

Marie-Monique Robin, 2017

On en épand 800 000 tonnes par an - et jusque dans nos urines, on retrouve ce produit «  probablement cancérigène  » pour l’OMS. Les victimes entendues par le Monsanto International Tribunal (La Haye, octobre 2016) dévoilent bien d’autres dommages, sur les hommes, les sols, les cultures et les animaux d’élevage. Marie-Monique Robin suit ce scandale à la trace, au cœur de l’agriculture globalisée, au moment même où l’Union européenne décide si le glyphosate peut être à nouveau autorisé – ou non.

Sentinelles (Les)

Pierre Pézerat, 2016

Ce film raconte les luttes de personnes exposées, à cause de leur travail, à des substances toxiques et, qui ont saisi la justice. Chacun d’eux raconte, des années 1970 à 2015, les combats menés. Qu’ils soient ouvriers ou paysan, ils partagent le même sentiment : la justice n’est pas encore passée, ni pour les responsables du grand mensonge de l’amiante, encore moins pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides.

Terre abandonnée (La)

Gilles Laurent, 2016

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, quelques rares individus vivent sur cette terre brûlante de radiations. Rythmé par les travaux de décontamination et le danger permanent, l’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

Fille de Brest (La)

Emmanuelle Bercot, 2016

Dans son CHU de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament autorisé sur le marché. Elle va se battre pour faire triompher la vérité. L’histoire d’Irène Frachon, à l’origine de la découverte du scandale du Médiator.

Aluminium, les vaccins et les deux lapins (L’)

Marie-Ange Poyet, 2016

En France, un millier de personnes souffrent de myofasciite à macrophages, une atteinte neuro-musculaire invalidante et très douloureuse provoquée par les sels d’aluminium utilisés comme adjuvants dans les vaccins. Aussi, puisque les pouvoirs publics refusent obstinément de reconnaître cette maladie, le film donne la parole aux malades, aux chercheurs, aux médecins, aux historiens, journalistes, aux femmes et hommes politiques qui, en France et à l’étranger, se battent pour la reconnaissance de cette maladie.

À Bure pour l’éternité

Aymeric Bonetti, Sébastien Bonetti, 2015

Bure, Meuse, 94 habitants, l’un des territoires les moins peuplés de France, essentiellement agricole. Au coeur de ce minuscule village se trouve une ferme particulière, appelée la Maison de résistance à la poubelle nucléaire.

Monsanto, sa vie, son empire (Série #DATAGUEULE)

Julien Goetz, Henri Poulain, 2014

Monsanto, entreprise florissante bien connue pour ses graines OGM et ses herbicides, a réalisé un chiffre d’affaires de 13.5 milliards de dollars en 2012. Soit 14 % de plus que l’année précédente. Elle emploie 21.000 personnes dans 66 pays. L’empire Monsanto expliqué en 3 minutes.

Tous cobayes ?

Jean-Paul Jaud, 2012

Comment se fait-il que les OGM agricoles soient dans les champs et dans les assiettes alors qu’ils n’ont été testés que pendant trois mois sur des rats ? Comment se fait-il que l’énergie nucléaire soit toujours l’énergie du futur alors que les hommes ont vécu Tchernobyl et Fukushima ? Les conclusions seraient-elles accablantes ?

Médicamenteurs (Les)

Annick Redolfi, Stéphane Horel, Brigitte Rossigneux, 2008

Le médicament : enfin un domaine où personne ne détrônera la France. Les Français sont-ils vraiment plus malades que le reste de l’humanité  ? Ou bien y a-t-il d’autres explications à cette boulimie  ?

Nos enfants nous accuseront

Jean-Paul Jaud, 2008

La courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d’introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération

Monde selon Monsanto (Le)

Marie-Monique Robin, 2007

Le film retrace l’histoire de Monsanto, une multinationale américaine, aujourd’hui leader mondial des OGM, et considéré comme l’un des plus grands pollueurs de l’ère industrielle.

L’Eau, la terre et le paysan

Christian Rouaud, 2006

À travers deux générations de paysans dans une ferme des Côtes-d’Armor, le film aborde l’épineuse question de la pollution des eaux bretonnes due aux excès de l’agriculture industrielle

Pour aller plus loin